Saint-Denis - Visite ministérielle :

Victorin Lurel : "La lutte contre la vie chère est une priorité"


Publié / Actualisé
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion ce vendredi 13 juillet 2012. Ce matin, il a participé aux honneurs militaires et au dépôt de gerbes qui se sont déroulés devant le monument aux Morts du chef-lieu. Victorin Lurel s'est ensuite rendu à la mairie de Saint-Denis, où il s'est entretenu avec Gilbert Annette, maire de la commune, Michel Lalande, préfet de La Réunion, ainsi que Monique Orphé et Ericka Bareigts, toutes deux députées. Il a notamment assuré que "la lutte contre la vie chère est une priorité". Il devrait en dire davantage à ce sujet ce vendredi soir, lors d'une rencontre avec les acteurs économiques de l'île.
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, est arrivé à La Réunion ce vendredi 13 juillet 2012. Ce matin, il a participé aux honneurs militaires et au dépôt de gerbes qui se sont déroulés devant le monument aux Morts du chef-lieu. Victorin Lurel s'est ensuite rendu à la mairie de Saint-Denis, où il s'est entretenu avec Gilbert Annette, maire de la commune, Michel Lalande, préfet de La Réunion, ainsi que Monique Orphé et Ericka Bareigts, toutes deux députées. Il a notamment assuré que "la lutte contre la vie chère est une priorité". Il devrait en dire davantage à ce sujet ce vendredi soir, lors d'une rencontre avec les acteurs économiques de l'île.
Victorin Lurel a entamé sa visite de trois jours à La Réunion ce vendredi 13 juillet 2012. Si on excepte son déplacement en Guyane après la mort de deux militaires, il s'agit de son premier voyage officiel. "C'est absolument normal de faire mon premier déplacement ici. C'est en guise de reconnaissance. Il faut remettre à La Réunion ce qu'elle nous a remis", a déclaré le ministre des Outre-mer, faisant allusion aux très bons scores enregistrés par le parti socialiste à la présidentielle et aux législatives dans l'île.

Il a souligné qu'il y a "beaucoup de travail à faire pour La Réunion", et que sa mission était de "voir comment il est possible de progresser". Victorin Lurel a notamment indiqué que "la lutte contre la vie chère est une priorité", sans toutefois donner plus d'informations à ce sujet. On devrait en savoir davantage ce vendredi soir, puisqu'une "séquence vie chère" est prévue, en présence des acteurs économiques de l'île.

Victorin Lurel a par ailleurs tenu à remercier les Réunionnais pour leur "accueil chaleureux et amical". Il a également participé à une réception organisée en l'honneur de 300 diplômés de l'université de La Réunion, et a rendu "un hommage appuyé à la volonté, au volontarisme". "Dans la vie, rien n'est facile, rien n'est donné. C'est à force de volonté qu'on peut y arriver", a-t-il déclaré, avant de souligner qu'il y a "toujours une main tendue, toujours une solidarité quelque part". Il a également affirmé : "On ne laissera pas la jeunesse dans l'état où elle se trouve", réaffirmant ainsi la volonté de l'Etat de lutter contre le chômage des jeunes. Mais il a tout de même précisé : "Au-delà de ce que nous ferons pour l'éducation, pour la formation, votre avenir vous appartient".

A noter également que lors de cette matinée à Saint-Denis, il s'est entretenu avec Gilbert Annette, maire de la commune, Michel Lalande, préfet de La Réunion, Ericka Bareigts et Monique Orphé, toutes deux élues députées lors des dernières législatives.

La visite de Victorin Lurel a commencé par un hommage et un dépôt de gerbes dans le cadre de la fête nationale à Saint-Denis. Accompagné de Michel Lalande, préfet de La Réunion, il a été accueilli devant le monument aux morts de l'avenue de la Victoire par Gilbert Annette, Dominique Fournel, vice-président de la Région, Nassimah Dindar, présidente du conseil général et Ericka Bareigts. Etaient également présents, entre autres, les députés socialistes Monique Orphé et Jean-Claude Fruteau.

La visite de Victorin Lurel se poursuit ce vendredi après-midi par un entretien avec Nassimah Dindar, qui lui remettra notamment un exemplaire du livre blanc de l'urgence sociale, puis par une rencontre avec Didier Robert, président du conseil régional. Le ministre des Outre-mer se rendra ensuite à Saint-Benoît où des échanges sont prévus avec des représentants du monde agricole et du secteur agro-alimentaire. Enfin, ce vendredi soir, il débattra sur le thème de la vie chère avec les acteurs économiques de La Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !