Saint-Leu -Saint-Gilles :

La pêche aux requins commence


Publié / Actualisé
Ce vendredi 10 août 2012, en début d'après-midi, les équipes de l'IRD (institut de recherche pour le développement) ont pris la mer, à la recherche de requins. L'objectif est de réaliser de nouveaux marquages pour accélérer la connaissance du risque squale. Mais il s'agit aussi de débuter les opérations de pêche au requin, comme cela a été décidé en préfecture le lundi 6 août 2012. Pour cela, deux bateaux sont partis du port de Saint-Gilles et un de Saint-Leu en début d'après-midi.
Ce vendredi 10 août 2012, en début d'après-midi, les équipes de l'IRD (institut de recherche pour le développement) ont pris la mer, à la recherche de requins. L'objectif est de réaliser de nouveaux marquages pour accélérer la connaissance du risque squale. Mais il s'agit aussi de débuter les opérations de pêche au requin, comme cela a été décidé en préfecture le lundi 6 août 2012. Pour cela, deux bateaux sont partis du port de Saint-Gilles et un de Saint-Leu en début d'après-midi.
Pour rappel, ce sont 23 requins qui ont été marqués depuis le début du programme Charc (connaissances de l'écologie et de l'habitat de deux espèces de requins côtiers sur la côte Ouest de La Réunion), dont 9 bouledogues et 14 tigres. Mercredi 8 août 2012, les bateaux étaient ressortis à la recherche de nouveaux spécimens, mais aucun requin n'avait été marqué.

En ce qui concerne les prélèvements, rappelons qu'il a été décidé de mener des opérations de pêche au requin dans un volume limité afin de réévaluer le risque de ciguatera. Il s'agit de prélever 20 requins (10 bouledogues et 10 tigres). L'objectif des scientifiques est notamment de cibler un requin bouledogue, de préférence une femelle de plus de deux mètres, annonce le Quotidien dans son édition de ce vendredi 10 août 2012.

   

7 Commentaire(s)

Alain, Posté
Lamentable dites-vous ?? Non, EPOUVANTABLE OUI !!!

Condamné à mort pour être né requin et vivre en requin !!! Tout ça pour faire plaisir à des bipèdes au cerveau dérangé et incapable de respecter la NATURE. Hélas, si peu de bipède connaisse la vraie signification de ce que veut dire NATURE, de nos jours, que nous sommes en train d'accélérer notre propre perte en jouant aux apprentis sorciers.

BRAVO Mesdames et Messieurs les décideurs. Vous nous faites étal de votre incompétence, mais malheureusement nous allons le payer très cher, tout comme le requin. Serez-vous condamner un jour pour ça ?? Vous me donnez envie de vomir !!
Dédé, Posté
Le bateau qui est sur la photo participe à l'extermination ? Il s'appelle le WAYAN ! Souvenons nous en !
On est en train d'écrire un nouveau roman "les vieux cons et la mer"
Dédé, Posté
Bienvenue eu nouveau préfet de la Réunion ! Poissons tremblez, c'est un homme qui vous veut du bien ! Triste, très triste de voir nos décideurs s'emparer et se draper de l'étendard de "l'écologie" pour exterminer des animaux plus adaptés que nous à leur milieu ! Détruisons, massacrons ! Pourquoi ne pas pécher à la dynamite ou aux produits chimiques par exemple ! Jetons nos vieilles batteries de voiture à la mer, ouvrons les vannes des stations d'épurations directement dans le lagon, ou versons du gasole sur les plages ! il faut absolument tuer tous les poissons pour ne pas attirer les requins (qui eux n'en sont pas bien sur !)Assassins, fossoyeurs de la nature .........
Yvon, Posté
Pour répondre à Ed: Horribleeeeeeeeeeeeble de se faire manger par un requin!(y vo mié mi manz réquin)
Ben, Posté
Ah, j'oubliais, j'espère qu'ils ont pris les chiens pour servir d’appâts... ça marchait si bien à une époque.
Comme dit Ed, lamentable.
Ben, Posté
Ah, ça me rappelle les images des blaireaux qui partent à la chasse au requin dans "les dents de la mer".
Après tout, dans la mesure où l'espèce est protégée (en espérant que les bouledogues et les tigres le soient), pourquoi ne pas porter plainte contre la préfecture?
ED, Posté
LAMENTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAABLE ................