Élection à la caisse du régime social des indépendants :

Ibrahim Patel réélu


Publié / Actualisé
Ibrahim Patel a été réélu ce vendredi 26 octobre 2012 à la présidence de la caisse du régime social des indépendants (RSI) de La Réunion. Il a remporté l'élection en totalisant 5 238 voix devant Gérard Lebon pour la liste Agir Ensemble, conduite par la CGPME (2 631 voix). La liste du président sortant obtient 15 des 24 sièges du RSI. Ce dernier ne cache pas sa satisfaction. "Il n'était pas évident d'obtenir ce score avec 32 syndicats en face", indique-t-il. Il a promis de mettre "tout son poids pour faire évoluer les retraites".
Ibrahim Patel a été réélu ce vendredi 26 octobre 2012 à la présidence de la caisse du régime social des indépendants (RSI) de La Réunion. Il a remporté l'élection en totalisant 5 238 voix devant Gérard Lebon pour la liste Agir Ensemble, conduite par la CGPME (2 631 voix). La liste du président sortant obtient 15 des 24 sièges du RSI. Ce dernier ne cache pas sa satisfaction. "Il n'était pas évident d'obtenir ce score avec 32 syndicats en face", indique-t-il. Il a promis de mettre "tout son poids pour faire évoluer les retraites".

Sans surprise, c’est la liste Ibrahim Patel qui l’a emporté ce vendredi, à l’issue du dépouillement qui a duré toute la matinée au siège du RSI. En totalisant 5 238 voix devant Gérard Lebon pour la liste Agir Ensemble, conduite par la CGPME (2 631 voix), le président de la CCIR obtient 15 des 24 sièges du RSI.

À l’issue du scrutin, ce dernier ne cachait pas sa satisfaction. "Je tiens à remercier l’ensemble des entreprises qui nous ont fait confiance. Et ce pour trois raisons : nous avions en face de nous 32 syndicats, sans oublier que le président de la CGPME en personne était venu battre le pavé et que la liste adverse a mis en place toute une stratégie diffamatoire dans les médias", indique-t-il, avant d’ajouter que "ce n’était pas évident de faire ce score".

Par ailleurs, Ibrahim Patel rappelle "avoir hérité d’un RSI dans la douleur". "Administrativement, l’ancien directeur nous a laissé des séquelles", affirme-t-il. "Dans ce mandat, nous avons beaucoup à revoir, notamment au niveau de l’administration. Nous avons demandé plus de moyens humains", temine Ibrahim Patel.

Pour rappel, ils étaient plus de 30 000 milliers affiliés réunionnais au RSI, issus de trois collèges, les artisans, les commerçants et les professions libérales, à désigner les 24 représentants au conseil d'administration.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !