Office de l'eau Réunion :

Février 2013 : la pluie déficitaire de 15%


Publié / Actualisé
L'office de l'eau Réunion dresse dans son dernier bulletin la situation de la ressource en eau pour le mois de février 2013. Un mois marqué par un déficit pluviométrique moyen de -15% par rapport aux normales saisonnières, contraignant toute amélioration de l'état des ressources en eau, note l'office de l'eau.
L'office de l'eau Réunion dresse dans son dernier bulletin la situation de la ressource en eau pour le mois de février 2013. Un mois marqué par un déficit pluviométrique moyen de -15% par rapport aux normales saisonnières, contraignant toute amélioration de l'état des ressources en eau, note l'office de l'eau.

Les valeurs caractéristiques du mois de février 2013 montrent une amélioration générale des débits des rivières et des niveaux piézométriques des nappes, conséquences des précipitations de janvier 2013, indique l’office de l'eau.

En ce qui concerne les rivières, les débits médians mensuels sont tous en hausse au mois de février 2013. L'état quantitatif de la ressource en eau s'améliore avec 9 stations sur 10 en excédents statistiques contre 7 en janvier 2013, note l’office de l’eau.

Les plus forts excédents concernent l’Est et les Plaines, avec +139% sur le Bras Noir à la Plaine des Palmistes, +85% sur la Grande Rivière Saint-Jean, +84% sur la Rivière des Marsouins et le Bras des Lianes  et +73% sur le Bras Laurent dans les hauts de Sainte-Suzanne. 

Ailleurs, l’office de l’eau souligne que les débits médians augmentent mais les excédents sont moins marqués : +24% sur la Rivière Saint-Denis ; +39% sur le Bras Panon ; +42% sur la Rivière des Roches et +40% sur la Source Dussac au Tévelave.  Dans le Sud, malgré une hausse de son débit médian depuis janvier 2013, la Rivière Langevin est concernée par un déficit de -19% par rapport à un mois de février habituel.

En ce qui concerne les eaux souterraines, les niveaux piézométriques moyens sont en hausse sur l’ensemble du département, hormis sur les secteurs de Saint-Pierre. Les niveaux sont statistiquement excédentaires dans l'Est et l'Ouest de l'île avec +93% à Saint-Benoît, +72% à la Plaine des Palmistes, +62% dans les hauts de Saint-André, +36% au Port et à l’Ermitage, +15% à Saint-Paul ville. Les ressources sont déficitaires dans le Nord et le Nord-Est du département : -22% à Saint-Denis, -30% à Sainte-Marie, -20% à Sainte-Suzanne, -3% à Champ Borne.

Après une légère amélioration, l'état des ressources en eaux souterraines redevient fortement déficitaire dans le Sud, constate l’office de l’eau avec notamment -67% sur la Plaine du Gol, -65% sur la Plaine des Cocos à Saint-Louis, -70% sur Pierrefonds et -103% sur la Ravine Blanche à Saint-Pierre où le niveau minimum connu pour un mois de février est dépassé.

Enfin, le mois de février 2013 est marqué par un déficit pluviométrique moyen de -15% par rapport aux normales saisonnières. Les déficits pluviométriques sont particulièrement importants sur le littoral Est, dans le Sud-Ouest et le Sud de l’île, éléments contraignant toute amélioration de l’état des ressources en eau.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !