Politique - Municipales de 2014 :

Le Port : Jean-Yves Langenier ne sera pas candidat


Publié / Actualisé
Jean-Yves Langenier, le maire PCR du Port, ne sera pas candidat à sa propre succession pour les municipales de 2014. Il a fait cette annonce ce dimanche 21 avril 2013 lors d'une conférence de presse à la mairie du Port. "Je suis devenu maire sans l'avoir voulu en 1994, l'heure est maintenant venue pour moi de tourner la page", a-t-il déclaré. Pour rappel, Jean-Yves Langenier a été élu maire par le conseil municipal du Port en 1994, suite à la démission de Pierre Vergès. C'est Henri Hippolyte, actuellement 5e adjoint à la mairie du Port, qui a été choisi pour conduire la liste communiste en 2014.
Jean-Yves Langenier, le maire PCR du Port, ne sera pas candidat à sa propre succession pour les municipales de 2014. Il a fait cette annonce ce dimanche 21 avril 2013 lors d'une conférence de presse à la mairie du Port. "Je suis devenu maire sans l'avoir voulu en 1994, l'heure est maintenant venue pour moi de tourner la page", a-t-il déclaré. Pour rappel, Jean-Yves Langenier a été élu maire par le conseil municipal du Port en 1994, suite à la démission de Pierre Vergès. C'est Henri Hippolyte, actuellement 5e adjoint à la mairie du Port, qui a été choisi pour conduire la liste communiste en 2014.

Au cours de la conférence de presse organisée ce dimanche, Jean-Yves Langenier a expliqué qu’il était "temps" pour lui de "tourner la page". "Ça fait 30 ans que j’exerce des responsabilités au niveau municipal. J’ai été adjoint, 3e adjoint, 1er adjoint, maire depuis 1994. Il est, à mon avis, temps de tourner la page", a-t-il indiqué.

"Même si je mesure la gravité de cet acte, ce que ça peut représenter pour la population, puisque je crois que ça va créer de la frustration et de la déception pour un certain nombre de Portoises et de Portois, je pense qu’aujourd’hui, je dois faire ça puisque les conditions sont à mon sens sont réunies pour que l’on puisse aller vers une relève réussie", a ajouté Jean-Yves Langenier.

Une relève qui passe par "une nouvelle équipe, avec une nouvelle tête de liste", en la personne d’Henri Hippolyte, "qui a déjà fait ses preuves et qui a montré son engagement pour notre commune, et sa vision de l’avenir, avec un projet dans la poursuite de ce qui a été fait depuis 40 ans", a poursuivi l’actuel maire du Port.

"C’est la raison pour laquelle j’ai pris cette décision, que j’avais déjà envisagée, mais aujourd’hui l’heure me semble venue de la rendre publique", a par ailleurs précisé Jean-Yves Langenier. Il a également souligné qu’il ne sera "certainement pas sur la liste" pour les municipales de 2014. "Mais pour autant, je ne vais pas abandonner le Port, puisque je suis Portois, j’ai toujours vécu au Port, j’ai une passion pour la ville du Port, et je n’ai pas l’intention d’abandonner le terrain portois. Je vais être dans un autre domaine, mais je vais continuer à être un acteur actif sur le territoire de la commune du Port", a-t-il déclaré.

C’est donc Henri Hippolyte qui sera tête de liste pour le PCR aux prochaines municipales. Très impliqué dans le monde associatif, ce dernier, âgé de 52 ans, a été directeur financier du conservatoire des arts et métiers jusqu’en 2008. Cette même année 2008, il est conseiller municipal sur la liste conduite par Jean-Yves Langenier. De 2008 à 2012, il est chargé de mission au TCO (territoire de la côte Ouest). Il intègre le cabinet du TCO en 2012 et est toujours actuellement collaborateur de cabinet de Jean-Yves Langenier au TCO.

"J’ai été proposé par la section communiste du Port pour être candidat et tête de liste aux prochaines élections municipales. C’est une décision collective, et je tiens à remercier les militantes et militants pour la confiance qu’ils m’accordent afin de conduire une liste dans la continuité de ce qui a été entrepris au Port", a déclaré Henri Hipolyte.

Interrogé sur les axes de son programme qui seront prioritaires, il répond : "Quand on regarde actuellement tout ce qu’il se passe, les difficultés sociales que connaissent la population, il est bien évident que l’axe social va être le plus important". "Il s’agit à travers des dispositifs, des nouveaux projets, des initiatives de notre population, de savoir comment mieux accompagner nos habitants", a-t-il ajouté.

Quant au moment de l’annonce de sa candidature, Henri Hippolyte explique : "Les candidats se manifestent aujourd’hui plus tôt, parce que nous ne sommes plus dans des configurations à l’ancienne, où on pouvait se permettre de désigner un candidat un mois avant l’élection. Aujourd’hui, il s’agit à travers cette proposition de voir la réaction des uns et des autres, pour voir si les gens adhèrent ou pas à cette proposition et voir avec eux comment on peut travailler sur le projet qu’on souhaite développer".

Pour les municipales de 2014, Henri Hippolyte aura face à lui au moins deux adversaires. A savoir l'UMP Valérie Auber qui tente, sans grand succès depuis quelques années maintenant, de remporter la mairie et l'un des cantons portois, et Olivier Hoareau, membre actif du PLR, le parti créé par Huguette Bello et suppléant de cette dernière à l'assemblée nationale. À noter qu'Olivier Hoareau est conseiller municipal du Port et faisait partie de la majorité de Jean-Yves Langenier avant de rejoindre le camp d'Huguette Bello à l'occasion des législatives de 2012.

Pour sa part, Jean-Yves Langenier est entré dans la majorité municipale du Port en 1983. Il était alors 3e adjoint sur la liste de Paul Vergès, maire de la commune portoise depuis 1971. En 1989, Paul Vergès laisse la main pour aller croiser le fer à Saint-Paul avec le maire de droite sortant d'alors, Cassam Moussa. A l’époque, c'est Pierre Vergès qui conduit la liste communiste au Port. Jean-Yves Langenier est en deuxième position. Il est ensuite élu premier adjoint. À partir de 1993, il dirige la municipalité puisque Pierre Vergès, poursuivi dans l'affaire dite de l'endiguement de la Rivière des Galets, entre en clandestinité. Il est élu maire par le conseil municipal en 1994. A noter que Pierre Vergès était présent à la conférence de presse de ce dimanche. Répondant aux rumeurs qui le disaient candidat pour les municipales de 2014 au Port, il a répondu : "Si vous me posez la question, c'est que vous estimez que je suis capable d'être maire. Je serai peut-être candidat, mais ce ne sera pas au Port".

Rappelons par ailleurs que Jean-Yves Langenier avait été investi tête de liste par le PCR pour les municipales de 2001. Il a été régulièrement élu depuis en remportant toutes les élections dès le premier tour avec une majorité confortable. 

En 1992, il est également élu conseiller général du 2e canton, puis en 1998, il est élu au premier tour conseiller général du 1er canton. Il occupera ce poste jusqu'en mars 2011, date à laquelle il décide de ne plus de se présenter (c'est Pierre Vergès qui sera élu sous l'étiquette PCR). Date également à laquelle Henri Hippolyte fait son entrée au conseil général en tant que conseiller général du 2ème canton portois.

De toute sa carrière politique, Jean-Yves Langenier n'a connu qu'un seul revers électoral : sa défaite face à Huguette Bello lors des législatives de 2012. Cela dans un contexte particulier, puisque le maire portois a fait les frais d'un bras de fer engagé entre la députée sortante de Saint-Paul et la direction du PCR.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

A moi, depuis son mobile, Posté
Jean Yves koi ou fe ou le devenu fou ou koi