Météo - La Réunion grelotte :

Un hiver froid et givré


Publié / Actualisé
L'hiver est bien installé. Depuis, plus d'un mois maintenant, pulls, écharpes sont sortis des placards. Dans les hauts de l'île, le chauffage est allumé et les habitants chaudement vêtus ont même pu observer du givre au petit matin. Météo France qualifie cet hiver de "normal", mais ajoute qu'il est plus "froid" par rapport aux trois dernières années, "relativement chaudes". De leur côté, les agriculteurs des hauts ne cachent pas leur inquiétude. Confrontés au phénomène de gel, qui, disent-ils, fragilise les maraîchages et les prairies, ils réclament en urgence des mesures compensatoires. (photo archives)
L'hiver est bien installé. Depuis, plus d'un mois maintenant, pulls, écharpes sont sortis des placards. Dans les hauts de l'île, le chauffage est allumé et les habitants chaudement vêtus ont même pu observer du givre au petit matin. Météo France qualifie cet hiver de "normal", mais ajoute qu'il est plus "froid" par rapport aux trois dernières années, "relativement chaudes". De leur côté, les agriculteurs des hauts ne cachent pas leur inquiétude. Confrontés au phénomène de gel, qui, disent-ils, fragilise les maraîchages et les prairies, ils réclament en urgence des mesures compensatoires. (photo archives)

De l’aveu de Jean-Yves Minatchy, président de la CGPER (confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion), les agriculteurs des hauts de l’île, notamment ceux de la Plaine des Cafres, n’ont jamais connu un tel froid. Depuis une quinzaine de jours, en raison de l’hiver, ces derniers sont confrontés au phénomène de gel. Conséquences, selon Jean-Yves Minatchy, ce phénomène, suivi d’un coup de soleil, grille les prairies et fragilise les cultures de fruits et légumes de l’ensemble des hauts de l’île.

Inquiets, ces agriculteurs tirent la sonnette d’alarme et demandent la mise en place, en urgence, de mesures compensatoires et le versement rapide des indemnisations des cyclones Dumile et Felleng. "Certains nous ont montré des photos où l’on voit le sol recouvert de près de cinq centimètres de givre. On nous rapporte aussi les températures négatives. Il n’y a jamais eu de précédent", martèle Jean-Yves Minatchy, avant de constater qu’"il fait très froid".

Un constat que partage un responsable du gîte du Volcan au Pas de Bellecombe. Mais il note que ce froid a été plus marqué au mois de juin. "Nous avons eu également deux ou trois coups de givre mais c’est surtout le secteur de la Plaine des Cafres, qui est concerné", raconte encore ce responsable.

Du côté de Météo France, Dominique Schuller du bureau d'étude climatologie confirme que l’hiver est "bien arrivé". "Après trois années relativement chaudes, 2013 marque le pas, avec des températures proches de la normale", explique-t-il.

Globalement, sur l’ensemble de l’île, le membre du bureau d'étude climatologie fait état, de fin juin à la mi-juillet, de "nuits plus froides". Ainsi, durant celle du 20 juillet dernier, 14,7°C a été enregistrée à Gillot, soit la température "la plus fraiche", - 0,7°C au Pas de Bellecombe et - 0,9°C à la Plaine des Cafres. Une température, dans ce secteur, qui "sort de l’ordinaire", selon Dominique Schuller, "quand l’on a été habitué aux températures de ces trois dernières années". Toutefois, cette dernière, précise-t-il, n’a rien d’exceptionnel". Le record absolu ayant été - 1,7°C en août 1988.

Il souligne également que "beaucoup de gelées" ont été observées dans les hauts, avec des températures avoisinant les -2°C, voire -3°C, au niveau du sol.

À la question de savoir si cet hiver sera encore plus rigoureux dans les prochaines semaines, Dominique Schuller juge qu’il est encore trop tôt pour le dire.

Quid de la neige en 2013 ? "Il faut des températures suffisamment froides combinées à de l’humidité. Pour le moment, il n’y a pas de fronts froids très actifs. Mais on ne désespère d’en revoir un jour à La Réunion. Quand ? On ne sait pas", termine le membre du bureau d’études de climatologie.

Pour rappel, les plus grosses chutes neigeuses de la décennie ont été enregistrées en 2003 sur le Piton des Neiges et sur la région du Piton de la Fournaise. Toutefois, d'autres chutes de neige avaient été enregistrées en septembre 2007 ou encore en octobre 2006 sur les hauts de l’île. À noter qu’au début du mois de juin, un beau tapis blanc avait recouvert le Piton des Neiges. Selon Météo France, il ne s’agissait pas "à proprement parlé de neige" mais plutôt de "givre glacé".

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !