Responsable de près de 1000 morts par an à La Réunion :

Le cancer gagne toujours plus de terrain dans le monde


Publié / Actualisé
Plus de 8 millions de personnes sont mortes du cancer dans le monde en 2012, soit une hausse de 8 %, et 14,1 millions de nouveaux cas ont été recensés, selon des chiffres publiés jeudi 12 décembre 2013 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). L'organisme s'inquiète d'une augmentation particulièrement marquée pour le cancer du sein (+ 14 % par rapport à 2008) et dans les pays en développement. Une tendance qui n'épargne pas La Réunion, où près de 1000 décès liés au cancer surviennent en moyenne chaque année.
Plus de 8 millions de personnes sont mortes du cancer dans le monde en 2012, soit une hausse de 8 %, et 14,1 millions de nouveaux cas ont été recensés, selon des chiffres publiés jeudi 12 décembre 2013 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). L'organisme s'inquiète d'une augmentation particulièrement marquée pour le cancer du sein (+ 14 % par rapport à 2008) et dans les pays en développement. Une tendance qui n'épargne pas La Réunion, où près de 1000 décès liés au cancer surviennent en moyenne chaque année.

Le nombre de décès dus au cancer dans le monde est passé de 7,6 millions en 2008 à 8,2 millions pour l’année 2012, au cours de laquelle 14,1 millions de nouveaux cas ont été enregistrés, contre 12,7 millions quatre ans plus tôt. Cette augmentation relevée par le CIRC est d’autant plus inquiétante qu’il s’agit là d’une tendance lourde, liée selon les experts au développement du mode de vie occidental.

Ceux-ci prévoient ainsi une " augmentation importante " du nombre de cas de cancer dans le monde à mesure que la population va augmenter et vieillir, avançant le chiffre de 19,3 millions de cas en 2025. Selon ces experts du CIRC, les changements sociétaux et économiques dans les pays en développement et le basculement vers des modes de vie plus proches de ceux des pays riches contribuent à accroître le nombre de cancers.

L’exemple du cancer du sein est frappant, ce dernier ayant tué 522 000 femmes dans le monde en 2012, soit 14 % de plus qu’en 2008. Le nombre de diagnostics de cette maladie s’élève lui a 1,7 million, soit une hausse de 20 % en quatre ans. Le cancer du sein demeure d’ailleurs le plus diagnostiqué chez les femmes réunionnaises, avec 225 cas par an pour la période 2004-2006, selon l’Observatoire régional de santé (ORS).

L’ORS note d’ailleurs que " même si la mortalité à la Réunion pour cause de cancer est significativement inférieure à celle observée en métropole, le cancer est un problème majeur de santé publique ", précisant qu’il s’agit de " la première cause d’années potentielles de vie perdue pour les femmes et la deuxième pour les hommes ".

Dans le monde, les cancers les plus fréquemment diagnostiqués sont ceux du poumon (13 %), du sein (11,9 %) et le cancer colorectal (9,7 %). Les cancers les plus mortels sont ceux du poumon (19,4 %), du foie (9,1 %) et de l'estomac (8,8 %). À La Réunion, les plus diagnostiqués sont ceux de la prostate (23 %) et des poumons (13 %) pour les hommes, ceux du sein (29 %) et du colon (12 %) pour les femmes.

Le rapport du CIRC souligne enfin que si le nombre de nouveaux cas de cancers augmente chaque année dans la plupart des pays du monde, " d’énormes inégalités " existent entre pays riches et pauvres. Les taux d'incidence restent les plus élevés dans les pays développés, mais la mortalité est beaucoup plus forte dans les pays pauvres, faute de détection précoce et d'accès aux traitements.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !