Syndicat intercommunal d'électricité :

Maurice Gironcel élu président du Sidélec Réunion


Publié / Actualisé
Maurice Gironcel a été élu ce lundi 21 avril 2014 président du Sidélec Réunion (syndicat intercommunal d'électricité) par 128 voix sur 151 exprimées Il succède à Daniel Alamélou qui n'a recueilli que 21 voix. Le troisième candidat, Victor Mnémonide, conseiller municipal de Trois-Bassins, a obtenu 2 voix (Photo D.R.)
Maurice Gironcel a été élu ce lundi 21 avril 2014 président du Sidélec Réunion (syndicat intercommunal d'électricité) par 128 voix sur 151 exprimées Il succède à Daniel Alamélou qui n'a recueilli que 21 voix. Le troisième candidat, Victor Mnémonide, conseiller municipal de Trois-Bassins, a obtenu 2 voix (Photo D.R.)

"L'élection de ce jour m'engage à respecter l’identité de cette future assemble dans toutes ses composantes, dans toute sa diversité, dans le cadre d'une gouvernance partagée, fidèle à une démarche que j'ai pu expérimenter, notamment à la Cinor, et qui nous a valu bien des réussites" a déclaré Maurice Gironcel à l'issue de son élection. Il a aussi rendu hommage à Daniel Alamélou qui "est à la base de la création du Sidelec au même titre que Jean-Louis Lagourgue et moi même". 

Les représentants des 24 communes se retrouveront le vendredi 2 mai pour l'élection des vice-présidents et du bureau, le temps pour les différentes communes (Saint-leu, la Plaine des palmistes, le Port, Saint-Joseph) d'élire leur représentant.

Le Sidélec Réunion a en charge le renforcement et de l’extension de l’électrification dans les 24 communes de l’île. Il dispose d'un budget de 12 millions d’euros.

   

3 Commentaire(s)

Pierre, Posté
Ce budget de 12 M€ ne tombe pas du ciel mais vient d'une taxe sur notre consommation d'électricité .
Il serait intéressant d'évaluer l'efficacité réelle de ce machin qui sert surtout à accueillir les pistonnés de la politique.
On attend une enquête des journalistes pour comparer les performances de cette structure avec ses équivalents en métropole . On aura quelques surprises.
C'est beaucoup plus intéressant que les magouilles pour accéder à la présidence .
Bert, Posté
"volèr i vol volèr, lo diab y ri", ne dit-on pas ? IL ne s'agit ni plus ni moins que d'arrangements de derrière la cuisine comme on dit, retour d'ascenseur des dernières municipales combinés à des tractations au vue de virer Didier Robert de la Région l'année prochaine.
Tous veulent sa peau et l'ont dit clairement ces derniers temps, Virapoullé, TAK, l'autre Robert bien sur qui veut être président de La Réunion et pourquoi pas de l'Océan Indien faute d'être ministre de quelque chose, Les cocos de services n'en parlons pas et bientôt "amis" politique d'aujourd'hui qui bientôt, lmorsqu"ils sentiront le vent tourner n'hésiterons pas une seul seconde pour dévirer leur veste, histoire de garder leurs postes, privilèges, avantages, positions dominantes.
Au moins une bonne nouvelle... Pour les collaborateurs cocos à la recherche de postes depuis le perte de Saint-Louis, le Port et la Possession... Allez voir camarade Maurice "li va fait un zafair pou ou, domoun son commune va passe après, cé lo comité centrale qui décide".
c'est de la politique tout simplement, et on appel ça un démocratie.
Jeff, Posté
Rien que des mecs sur la photo (pas une meuf) avec un ex repris de justice au milieu, sinon rien à ajouter