Une ultime réunion de crise est prévue lundi matin :

Au moins cinq communes prêtes à quitter l'association des maires


Publié / Actualisé
L'avenir de l'association des maires du département de La Réunion est plus que jamais menacé. Ce dimanche 1er juin 2014, une réunion de crise est prévue à 16 heures entre Cyrille Hamilcaro, Michel Fontaine, Stéphane Fouassin, et Michel Dennemont, pour discuter de la future présidence du centre de gestion. Une rencontre à laquelle ne participera pas le maire des Avirons, pour qui "certains élus, en sursis de leur mandat, ne pensent et n'agissent que pour obtenir des pouvoirs au sein de diverses instances." Un nouveau rendez-vous pourrait être honoré lundi matin entre les maires de tous bords, uniquement si Thierry Vaïtilingom retire sa candidature, récépissé à l'appui. Si ce n'est pas le cas, les municipalités du Tampon, de l'Entre-Deux, de Saint-Leu, de la Possession, des Avirons ainsi que d'autres communes pourraient quitter l'AMDR.
L'avenir de l'association des maires du département de La Réunion est plus que jamais menacé. Ce dimanche 1er juin 2014, une réunion de crise est prévue à 16 heures entre Cyrille Hamilcaro, Michel Fontaine, Stéphane Fouassin, et Michel Dennemont, pour discuter de la future présidence du centre de gestion. Une rencontre à laquelle ne participera pas le maire des Avirons, pour qui "certains élus, en sursis de leur mandat, ne pensent et n'agissent que pour obtenir des pouvoirs au sein de diverses instances." Un nouveau rendez-vous pourrait être honoré lundi matin entre les maires de tous bords, uniquement si Thierry Vaïtilingom retire sa candidature, récépissé à l'appui. Si ce n'est pas le cas, les municipalités du Tampon, de l'Entre-Deux, de Saint-Leu, de la Possession, des Avirons ainsi que d'autres communes pourraient quitter l'AMDR.

Lors de l’assemblée générale de l’AMDR qui s’est tenue le mercredi 28 mai, les maires des 24 communes ont acté d’un consensus après "une âpre discussion", d'après Thierry Robert. Le deal était clair : Stéphane Fouassin prenait la présidence de l’association des maires du département de La Réunion, Michel Dennemont celle du centre de gestion. Le maire des Avirons rencontre le surlendemain Michel Fontaine et Cyrille Hamilcaro afin d’établir une liste unique. La rencontre s’avère infructueuse et le premier magistrat de Saint-Louis propose de reprendre les négociations ce dimanche 1er juin à 16 heures.

"Or, nous apprenons une heure après la fin de cette première réunion que la liste élaborée par M. Hamilcaro et conduite par son adjoint venait d’être déposée en préfecture", écrit Michel Dennemont. En effet, alors que le maire des Avirons était en tractation à la CIVIS, Thierry Vaïtilingom a déposé dans le même temps sa candidature, composée de proches des maires de Salazie et de Saint-Pierre.  "Comment un élu de la République, en charge d’une fonction qui exige probité, intégrité et prudence, peut-il impunément, se dédire de son engagement et de la parole donnée à ses pairs ?", s’interroge Michel Dennemont au sujet de ses confrères.

Si la réunion prévue ce dimanche se fera sans les représentants du LPA, un nouveau rendez-vous pourrait être honoré lundi matin à une seule condition : le retrait officiel - récépissé à l’appui - de la candidature de l’adjoint de Cyrille Hamilcaro. Sinon, l’association des maires du département de La Réunion pourrait être allégée de quelques membres. "En conséquence, nous nous réservons le choix, dès lundi, selon l’évolution de la situation, de nous retirer de l’AMDR, considérant que certains de ses membres ne partagent pas les valeurs qui sont les nôtres", écrit Michel Dennemont.
 
"Nous ne pouvons, bon nombre de mes collègues et moi rester associés à des élus incapables de respecter la parole donnée. Quand on est détenteur de la noble fonction d’élu conférée par le peuple le respect la parole donnée constitue un devoir moral", ajoute-il. Les municipalités du Tampon, de l’Entre-Deux, de Saint-Leu, de la Possession sont déjà prêtes à plier bagage. "D’autres m’ont fait part qu’elles en feront de même", prévient le maire des Avirons. La date limite de dépôt des listes est fixée au lundi 2 juin à 16 heures.

www.ipreunion.com

   

9 Commentaire(s)

Avironnaise, Posté
Le maire des Avirons est très mal placé pour parler de "parole donnée quand lui méme n'a aucune parole !et surtout de ceux qui ne défendent que leurs intérêts !!! à l'écouter ,il ne parle que de lui méme !
La rédactrice, Posté
Bonjour,

Feuilleton à suivre ...
Reunionnaise effaree, Posté
Parole donnee? Noble fonction d'elu?? Devoir moral?? Mais laissez nous rire!!!! Vous avez vu la tête des elus qui pleurent là??! Qui croyez vous convaincre? Vous meme je presume! C'est la minable course aux differentes fonctions qui vous fait piquer cette petite colere?! N'y melez pas le peuple alors! Un peu de dignité! On a bien d'autres soucis qui ne vous preoccupent nullement apparemment si empressès à obtenir un tas d'autres mandats... Deprimant! Mais pliez donc bagages, qu'on voit de quoi vous etes capables...
Jasmin, Posté
michel dennemont la parole donné c'est momo lors de la transaction de la sidelec., zot mangé cochon il y a pu saveur. c'est sa l'exemple de nos hommes politique.
Inutilement votre, Posté
il ne manque plus qu' un maire de l'Est pour faire sa parodie.
Piren Hartas, Posté
Cela ne m'étonne pas du tout si cela vient d'un adjoint de Cyril hamilcaro. Lui et le maire de saint louis ont du faire leur petite magouille avec quelque autre élu de droite et du centre. En tant qu'habitant de Saint-Louis, mi connaît bien kwé sé li ce maire!!!!
Totor, Posté
du grand spectacle politicien!!! le maire des avirons essaye de se raccrocher à quelque chose apres son eviction des instances decisionnelles de la civis et pete un cable comme un caprice de timarmaille parcequ'il ne gagne pas un morceau de gateau, behhh!! ils nous depriment tous
JF, Posté
C'est juste une impression ou j'ai déjà vu ces mecs en garde à vue....?...J'ai définitivement mal à ma Réunion.............::::
DANORD, Posté
Je pense qu'on a à faire à des gamins qui ont oublié d'être adulte , c'est lamentable ces élus qui ne respectent pas la parole donnée !