Entrée en vigueur d'un nouvel arrêté préfectoral :

Mayotte : la chasse sous-marine et la récolte de végétaux interdites dans le lagon


Publié / Actualisé
Depuis le 20 mai dernier, le préfet de Mayotte a mis fin à l'autorisation à titre expérimental de la chasse sous-marine professionnelle dans le lagon mahorais. Une abrogation complétée par un second arrêté stipulant que "la chasse sous-marine et la récolte des végétaux marins dans le lagon de Mayotte sont interdites", relate France Mayotte Matin dans son édition de ce mardi 17 juin 2014.
Depuis le 20 mai dernier, le préfet de Mayotte a mis fin à l'autorisation à titre expérimental de la chasse sous-marine professionnelle dans le lagon mahorais. Une abrogation complétée par un second arrêté stipulant que "la chasse sous-marine et la récolte des végétaux marins dans le lagon de Mayotte sont interdites", relate France Mayotte Matin dans son édition de ce mardi 17 juin 2014.

Selon France Mayotte Matin, ce nouvel arrêté préfectoral "est le fruit des conclusions des groupes de travail Pêche sous-marine professionnelle et Pêche maritime de loisir qui se sont réunis le 15 avril dernier", et "ces groupes de travail se sont dits favorables à un encadrement de l’exercice de la chasse sous-marine de loisir faisant en sorte que le texte préfectoral en découle aujourd’hui".

"Tout d’abord, l’arrêté donne un cadre à son champ d’action", explique le quotidien mahorais. Le texte mentionne ainsi que "l’on entend par chasse sous-marine la capture d’animaux marins, de coquillages et de crustacés, en action de nage et par récolte de végétaux marins par quelque procédé que ce soit". Ce qui exclut la possibilité de pêche via le PMT (palmes, masque, tuba) dans le lagon.

"Pour ceux qui tiraient profit de ces pêches non encadrées, il est donc désormais interdit sur tout le territoire de Mayotte de commercialiser ou de colporter le produit de la pêche issu de la chasse sous-marine (poisson fléché)", souligne France Mayotte Matin. Et d’ajouter que "tout stockage de poisson fléché dans un lieu professionnel dédié à la vente, au stockage ou à la transformation du produit de la pêche (...) est également interdit".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !