Syndicat intercommunal d'électricité de La Réunion :

Sidélec : échange de "bons" procédés entre le PCR et Cyrille Hamilcaro


Publié / Actualisé
Comptant déjà une vingtaine d'agents pour 24 élus - un par commune -, le Sidélec (syndicat intercommunal d'électricité de La Réunion), qui se réunit ce jeudi matin 19 juin 2014, devrait encore s'étoffer. C'est en tout cas la volonté de son président et maire de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel, par ailleurs secrétaire général du PCR, qui envisage de créer un poste de directeur de cabinet et un poste de chargé de mission. Deux postes qui seraient destinés à deux autres cadres du parti communiste réunionnais, Yvan Dejean et Yves Gigant. Pour faire avaler cette grosse ficelle, un accord aurait été trouvé entre plusieurs élus de divers horizons : l'entrée de cadres du PCR au Sidélec, en échange du soutien à la candidature de Cyrille Hamilcaro à la direction de l'Association des maires du département de La Réunion (AMDR)...
Comptant déjà une vingtaine d'agents pour 24 élus - un par commune -, le Sidélec (syndicat intercommunal d'électricité de La Réunion), qui se réunit ce jeudi matin 19 juin 2014, devrait encore s'étoffer. C'est en tout cas la volonté de son président et maire de Sainte-Suzanne Maurice Gironcel, par ailleurs secrétaire général du PCR, qui envisage de créer un poste de directeur de cabinet et un poste de chargé de mission. Deux postes qui seraient destinés à deux autres cadres du parti communiste réunionnais, Yvan Dejean et Yves Gigant. Pour faire avaler cette grosse ficelle, un accord aurait été trouvé entre plusieurs élus de divers horizons : l'entrée de cadres du PCR au Sidélec, en échange du soutien à la candidature de Cyrille Hamilcaro à la direction de l'Association des maires du département de La Réunion (AMDR)...

Avant même de connaître la décision de la cour de cassation, qui a confirmé sa condamnation à 5 ans d’inéligibilité le 12 juin dernier, Cyrille Hamilcaro avait commencé à préparer ses arrières en annonçant sa volonté de briguer le poste de directeur de l’Association des maires (AMDR). Mais sa candidature ne faisant pas vraiment l’unanimité, l’ex-maire de Saint-Louis a bien besoin de soutiens pour tenter de se recaser.

Il en aurait trouvé du côté du PCR et du Sidélec présidé par Maurice Gironcel. Le maire de Sainte-Suzanne souhaiterait en effet faire un peu de place à quelques-uns de ses collègues du parti en créant deux nouveaux postes inédits au sein de cet EPCI : un directeur de cabinet et un chargé de mission "développement durable". Deux postes qui seraient dévolus respectivement à Yvan Dejean, également secrétaire général du PCR, et à Yves Gigant, autre cadre du parti ayant quitté la mairie du Port depuis l’élection d’Olivier Hoarau. Pour faire passer cette double embauche, un retour d’ascenseur de Cyrille Hamilcaro et de ses amis serait en effet le bienvenu...

En attendant, si ce procédé tortueux s’avérait fructueux pour tous ces protagonistes, c’est une nouvelle fois la crédibilité des élus qui en prendrait un sacré coup.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Qui vivra..., Posté
i anboch zorey zot lé pa kontan, y anboch kréol zot lé pa kontan, ben kossa vi vé don !!
Rassurez-vous ces embauches ont été faites suite à une sélection draconienne des candidatures et des entretiens très poussés ont révélé les meilleurs candidats, qu'ils soient issu de la même famille politique c'est surement une coincidence... allé marsé don !!! ti malol dann zié rénioné !
Dégouté , Posté
C'est vraiment dégoûtant car les personnes qui recherchent un emploi sans ce genre de piston politique seront toujours les oubliées de notre société , il faut que l'AJFR de Mr Leperllier monte au créneau et également l'association des jeunes 974 .
Les politiciens comme Gironcel pousseront les gens à la révolte !
Il faut sanctionner ces méthodes ....