Olivier Hoarau s'explique sur la décision de la commune du Port :

"Si on a un minimum d'éthique et de morale, on n'adhère pas à l'AMDR"


Publié / Actualisé
Après avoir appris le recrutement de Cyrille Hamilcaro au poste de directeur, le premier magistrat du Port, Olivier Hoarau, a décidé de quitter l'association des maires du département de La Réunion (AMDR), faisant de sa commune la neuvième municipalité sécessionniste. "Quand on confie la direction de cette association qui gère un budget conséquent et qui est financée par des deniers publics à une personne qui est sous le coup d'une double condamnation pendant l'exercice de son mandat, ce n'est pas la peine d'aller plus loin... Il faut se préserver de cette politique de coquins", lance notamment le maire du Port, appelant ses homologues à prendre leurs responsabilités : "Si on a un minimum de sens politique, d'éthique et de morale, on n'adhère pas à l'AMDR aujourd'hui."
Après avoir appris le recrutement de Cyrille Hamilcaro au poste de directeur, le premier magistrat du Port, Olivier Hoarau, a décidé de quitter l'association des maires du département de La Réunion (AMDR), faisant de sa commune la neuvième municipalité sécessionniste. "Quand on confie la direction de cette association qui gère un budget conséquent et qui est financée par des deniers publics à une personne qui est sous le coup d'une double condamnation pendant l'exercice de son mandat, ce n'est pas la peine d'aller plus loin... Il faut se préserver de cette politique de coquins", lance notamment le maire du Port, appelant ses homologues à prendre leurs responsabilités : "Si on a un minimum de sens politique, d'éthique et de morale, on n'adhère pas à l'AMDR aujourd'hui."

Pourquoi avez-vous finalement décidé de quitter l’association des maires de La Réunion ?

"On a décidé de quitter l’AMDR car le choix qui a été fait dans la gouvernance et dans la gestion de cette association ne correspond pas à notre idéal politique et à l’éthique politique. Je crois qu’il y a une morale en politique et il faut la respecter. Quand on confie la direction de cette association qui gère un budget conséquent et qui est financée par des deniers publics à une personne qui est sous le coup d’une double condamnation pendant l’exercice de son mandat, ce n’est pas la peine d’aller plus loin... Il faut se préserver de cette politique de coquins. Aujourd’hui l’AMDR est devenue un outil pour l’action politique de certains et je ne le cautionne pas."

À combien s’élevait la contribution du Port à l’AMDR ?

"Le montant de l’adhésion est calculé en fonction de la population. Pour Le Port, c’est un peu plus de 20 000 euros, ce qui est assez conséquent pour un budget comme celui de la ville. Aujourd’hui nous réfléchissons à une meilleure utilisation de ces 20 000 euros."

En retour, quelles étaient les missions supposées de l’association des maires ?

"J’espérais que l’AMDR allait continuer à être un outil qui nous informe, nous tient en éveil, qui fédère sur des vraies problématiques de gestion communale, qui est une force de proposition également, une chambre d’enregistrement et de relais auprès de l’association des maires de France. Mais on n’en prend pas le chemin. L’AMDR c’est aussi la veille juridique, l’information au quotidien aux maires, la formation des élus... Je suis désolé de constater qu’on ne va pas faire ça avec l’AMDR et je ne veux pas être un acteur de l’utilisation de cette association pour maintenir un certain train de vie à certaines personnes qui ont été condamnées par la justice."

Allez-vous adhérer à l’association des maires de France ?

"Nous étudions la question. C’est vrai qu’être isolé n’est pas la meilleure des choses. On est une commune, on a des spécificités. Et justement, adhérer à l’association des maires de France, c’est le risque aussi peut-être de participer à une grosse association où les spécificités portoises ou les spécificités ultramarines ne sont pas suffisamment entendues. Nous allons prendre une décision prochainement."

Neuf communes ont désormais décidé de quitter l’AMDR. Avez-vous eu des contacts avec d’autres maires susceptibles de suivre le même chemin ?

"Non, je n’ai pas eu de contact avec les autres maires. Moi j’appelle tous les maires qui sont adhérents à cette association à prendre leurs responsabilités. Je ne suis pas celui qui sait ce qu’il faut faire pour les autres. Je crois qu’il y a une morale politique, chacun doit prendre ses responsabilités et être conscient de ce qu’il fait quand il adhère à l’AMDR dans cette configuration-là aujourd’hui. Si on a un minimum de sens politique, d’éthique et de morale, on n’adhère pas à l’AMDR aujourd’hui."

Comment avez-vous appris le recrutement de Cyrille Hamilcaro au poste de directeur ?

"Je l’ai appris dans la presse. J’avais cru comprendre au début qu'il était envisagé, que le budget était trop restreint, que finalement ce n’était pas lui et ensuite j’apprends que finalement c’est lui... Je ne sais même pas le montant de son salaire. Il y a peut-être un courrier qui aurait pu être envoyé aux maires. Je suis au regret de l’apprendre comme ça, mais je ne vais pas me formaliser. Je suis un élu qui a été choisi par la population, j’ai la confiance de la population portoise, je suis garant des deniers publics de la ville du Port et c’est pour ça que j’ai décidé de ne pas les confier à l’AMDR."

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Daazibao, Posté
Une idée me vient AMDR ce ne serait pas Association de malfaiteurs de la Réunion. Payer un repris de justice avec les deniers publics revient a dire : électeurs je vous emm...de.
Réunionais demandez des comptes aux maires qui ont mis ce (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com) à leur tête et que VOUS payez.
Jean-Pierre Alban, Posté
Bien dit Monsieur Hoarau, je trouve scandaleux qu'un maire, en l'occurrence Monsieur Fouassin maire de Salazie et président de l'AMDR, se comporte de la sorte ! comment a-t-il osé recruté ce repris de justice d'Hamilcaro sans même en parler aux adhérents de l'AMDR ? C'est avec de l'argent public qu'il paye le condamné Hamilcaro, c'est à dire que se sont les contribuables qui vont engraisser cet individu. Honte à vous Monsieur Fouassi, Bravo Monsieur Hoarau
Marie, Posté
Il faudrait peut être balayer devant sa porte avant de faire du cinéma. Que se passe-t-il à la mairie du Port? Le changement promis est arrivé.
Sophie97420, Posté
Etant portoise je suis d'accord avec notre Maire Olivier Hoarau je ne comprends pas pourquoi quand un Maire est condamné pourquoi lui donner la place de Directeur non seulement il aura un salaire mais l'argents des contribuables passera dans sa poche comme d'habitude Notre Maire à raison de ne pas adhérer avec les magouilleurs bravo à notre Maire je lui fais confiance et lui souhaite bonne continuation pour notre commune