Serge Hoareau pose un ultimatum à Stéphane Fouassin :

Petite-Île pourrait à son tour quitter l'AMDR


Publié / Actualisé
%thumb[w650-h365-q100-cc]%
Petite-Île pourrait être la dixième commune à quitter l'association des maires du département de La Réunion. Dans un courrier envoyé ce lundi 8 septembre 2014 et révélé par Réunion 1ère, le maire Serge Hoareau demande à Stéphane Fouassin, président de l'AMDR, "les modalités et les conditions de recrutement" de Cyrille Hamilcaro. "Ces éléments sont déterminants pour [...] voir quelle suite la commune de Petite-Île pourrait donner à son affiliation à l'AMDR", explique le premier magistrat. (photo: Stéphane Fouassin, président de l'AMDR)
Petite-Île pourrait être la dixième commune à quitter l'association des maires du département de La Réunion. Dans un courrier envoyé ce lundi 8 septembre 2014 et révélé par Réunion 1ère, le maire Serge Hoareau demande à Stéphane Fouassin, président de l'AMDR, "les modalités et les conditions de recrutement" de Cyrille Hamilcaro. "Ces éléments sont déterminants pour [...] voir quelle suite la commune de Petite-Île pourrait donner à son affiliation à l'AMDR", explique le premier magistrat. (photo: Stéphane Fouassin, président de l'AMDR)

La révélation du recrutement de Cyrille Hamilcaro en tant que directeur de l’association des maires du département de La Réunion continue de faire réagir le monde politique réunionnais. Au total, neuf communes ont quitté l’AMDR pour diverses raisons : Saint-Leu, Les Avirons, Le Tampon et l’Entre-Deux, La Possession, Saint-Denis, Saint-Benoît, Saint-Joseph et Le Port dernièrement. Ces municipalités sécessionnistes pourraient être bientôt 10 avec Petite-Île.

Serge Hoareau, a écrit ce lundi à Stéphane Fouassin à ce sujet. "J’ai appris par voie de presse le recrutement du nouveau directeur de l’association des maires du département de La Réunion. Ce recrutement a interpellé de nombreux élus", annonce le maire de la commune du Sud Sauvage au président de l’AMDR. "Celui que vous avez nommé à ce poste a malheureusement un passé d’homme public qui ne plaide pas en sa faveur", continue le premier magistrat.

Pour Serge Hoareau, "les élus de La Réunion doivent se poser clairement la question des valeurs et de la morale en politique."  "L’AMDR se doit d’avoir une ligne de conduite irréprochable afin de rester crédible face à nos interlocuteurs privilégiés et notamment les représentants de l’Etat", indique le maire de Petite-Île à Stéphane Fouassin.

Regrettant que la commune de Petite-Île n’ait pas été consultée pour le recrutement de Cyrille Hamilcaro, Serge Hoareau demande à Stéphane Fouassin de lui préciser les conditions de recrutement "actées pour retenir la candidature du nouveau directeur."

"Ces éléments sont déterminants pour me permettre d’apprécier votre choix, au-delà de toute considération politique, et de voir quelle suite la commune de Petite-Île pourrait donner son affiliation à l’AMDR", conclut Serge Hoareau, dans son courrier adressé au président de l’AMDR. Le principal concerné est prévenu...

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Daazibao, Posté
C'est aussi au peuple de réagir, nos élus nous donnent envie de vomir???
Renvoyons nos cartes d'électeur tant que ce voyou sera en poste...
FOX, Posté
Si sieur Fouassin fait la sourde oreille, j invite les autres communes à quitter l AMDR,en clair faites exploser Fouassin et Hamilcaro en vol ! Il y va de votre crédibilité messieurs, il est urgent de réagir ! Trop c est trop,merci d y réfléchir.
LUDEL, Posté
goyave la réunion lé pas bon, gout goyave de France ,mr fourssin doit donner sa démission pour la simple raison qu'il prend des maires de la réunion comme des marionnettes .
Jean nicolas, Posté
ah bon? parce que selon la reponse de Fouassin, la nomination d'Hamilcaro pourrait être justifiée? En soi, c'est pas suffisant pour vomir?