Règlement de compte entre jeunes à coups de "chombos" :

Mayotte : le match de foot dégénère


Publié / Actualisé
Ce samedi 20 septembre 2014, un match de football opposant le FC Majicavo Koropa à l'ASC Kawéni a dégénéré à Mayotte. Dès la fin de la partie, des supporters de Majicavo ont envahi le terrain, armés de chombos - les machettes locales -, "s'en prenant à l'arbitre, aux joueurs et aux supporters de Kawéni", rapporte France Mayotte Matin. Un homme a été atteint au visage par une lame, un autre a reçu une bouteille de verre, sans que leurs vies ne soient toutefois mises en danger. Des heurts et des manifestations de violence ont ensuite eu lieu dans la soirée à Kawéni.
Ce samedi 20 septembre 2014, un match de football opposant le FC Majicavo Koropa à l'ASC Kawéni a dégénéré à Mayotte. Dès la fin de la partie, des supporters de Majicavo ont envahi le terrain, armés de chombos - les machettes locales -, "s'en prenant à l'arbitre, aux joueurs et aux supporters de Kawéni", rapporte France Mayotte Matin. Un homme a été atteint au visage par une lame, un autre a reçu une bouteille de verre, sans que leurs vies ne soient toutefois mises en danger. Des heurts et des manifestations de violence ont ensuite eu lieu dans la soirée à Kawéni.

Pour France Mayotte Matin, "c’est bien une horde ivre de folie qui s’est déchaînée samedi sur le petit stade de Majicavo, avec des armes blanches qui auraient pu faire bien plus de dégâts". Dans la soirée, des jeunes de Kawéni ont ensuite caillassé des voitures avant qu’un cordon de sécurité ne soit mis en place par les forces de police.

Mais selon le quotidien mahorais, "l’heure des représailles est annoncée, à Kawéni, au lycée ou aux collèges, mais aussi au lycée Younoussa Bamana où étudient des lycéens originaires de Koungou". Et France Mayotte Matin de craindre "une nouvelle escalade de violences".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !