De nombreuses audiences sont renvoyées :

Les avocats mobilisés contre la réforme Macron


Publié / Actualisé
Les avocats du barreau de Saint-Denis et de Saint-Pierre continuent ce vendredi 21 novembre 2014 leur grève contre la réforme des professions réglementées. Les juristes s'inquiètent notamment du projet d'ouverture du capital de toutes les sociétés d'exercice libéral (SEL) à des investisseurs du monde de la finance. Initié depuis mercredi, ce mouvement perturbe le déroulement des procès des différentes juridictions. Jeudi, aux Assises du chef-lieu, l'affaire d'un viol sur personne vulnérable a notamment été reporté. Lundi, les avocats devraient reprendre le travail normalement.
Les avocats du barreau de Saint-Denis et de Saint-Pierre continuent ce vendredi 21 novembre 2014 leur grève contre la réforme des professions réglementées. Les juristes s'inquiètent notamment du projet d'ouverture du capital de toutes les sociétés d'exercice libéral (SEL) à des investisseurs du monde de la finance. Initié depuis mercredi, ce mouvement perturbe le déroulement des procès des différentes juridictions. Jeudi, aux Assises du chef-lieu, l'affaire d'un viol sur personne vulnérable a notamment été reporté. Lundi, les avocats devraient reprendre le travail normalement.

En septembre dernier, Les robes noires réunionnaises avaient déjà déposé une motion demandant le retrait du projet d'Emmanuel Macron. La loi du ministre de l'Economie est également dans le viseur des architectes, des notaires, des médecins, des pharmaciens et des dentistes.

"Le monde de la santé n’est pas le seul à subir une dérèglementation. Nous sommes dans le même bateau. Le gouvernement souhaite nous écarter de notre mission. Quand des groupes prennent des participations, on parle d’argent. Comment voulez-vous que les gens qui touchent le RSA paient des honoraires de grands groupes d’avocats ?", se demande Jean-Claude Sainte-Claire, représentant de l'ordre des avocats au barreau de Saint-Denis.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Mondonovo2050, Posté
Le problème des avocats est avant tout le problème de la JUSTICE qui devrait etre gratuite pour les citoyens et payante pour le monde du commerce et de la finance !