Un nouveau ralé poussé a éclaté entre Michel Allamèle et Jean-Bernard Caroupaye :

Nouvelle route du littoral : encore des tensions entre transporteurs


Publié / Actualisé
La Région Réunion organise ce jeudi après-midi 21 mai 2015 au MOCA (Montgaillard culture et art) une réunion d'information avec les transporteurs. L'objectif des discussions : mettre en place un accord-cadre définissant le partage des contrats du chantier de la nouvelle route du littoral. Mais les négociations entre routiers risquent d'être animées, puisqu'un peu plus tôt dans la matinée un nouveau ralé-poussé a éclaté entre Michel Allamèle et Jean-Bernard Caroupaye.
La Région Réunion organise ce jeudi après-midi 21 mai 2015 au MOCA (Montgaillard culture et art) une réunion d'information avec les transporteurs. L'objectif des discussions : mettre en place un accord-cadre définissant le partage des contrats du chantier de la nouvelle route du littoral. Mais les négociations entre routiers risquent d'être animées, puisqu'un peu plus tôt dans la matinée un nouveau ralé-poussé a éclaté entre Michel Allamèle et Jean-Bernard Caroupaye.

Le 15 avril dernier, une première altercation avait eu lieu entre Michel Allamèle, patron de Transmat OI et Jean-Bernard Caroupaye, responsable de Transrun. Le premier avait reproché au second de lui avoir asséné un "coup de boule" sur la plateforme de stockage d'andains de Sainte-Anne. Une version niée par le représentant de la FNTR (Fédération nationale des transports routiers) qui décrivait une chute accidentelle du président de l’intersyndicale des professionnels de la route (IPR).

Rebelote ce jeudi, à la nuance près que la scène se déroule cette fois-ci sur la plateforme des Orangers. Michel Allamène menait dans la matinée une "action de sensibilisation auprès de la GTOI". L'homme souhait rencontrer la direction du groupement afin que le partage du travail des contrats de la nouvelle route du littoral ne soit pas attribué uniquement à l'entreprise de Jean-Bernard Caroupaye.

"C'est à ce moment qu'il est arrivé en m'insultant et en me disant de dégager car il était sur sa plateforme. A un moment, il a voulu me frapper et a incité les transporteurs présents à me frapper. Mais il ne l'ont pas fait : ils se sont interposés. Je suis donc parti pour apaiser les esprits", raconte Michel Allamèle.

Ce ralé poussé est survenu à quelques heures d'un rendez-vous prévu entre les transporteurs et la Région Réunion au sujet de la NRL. Les différents acteurs doivent discuter de la mise en place d'un nouvel accord-cadre. "Il faut qu'il y ait une répartition du travail qui profite à l'ensemble des transporteurs. Il ne faut pas que cela soit exclusif à tel ou tel groupement ou à tel syndicat. Il faut tout remettre à plat et partager le travail équitablement", indiquait, samedi dernier, Johnny Arnachellum de l'UNOSTRA (Union nationale des organisations syndicales des transporteurs routiers automobiles).

Les discussions doivent également porter sur un éventuel assouplissement des règles de l'Etat pour que les transporteurs puissent transporter les andains des champs agricoles à l'approche de la coupe de la canne. Les transporteurs réclament également des aides pour renouveler leur parc matériel. "Auparavant, on transportait du gravier et du sable, maintenant ce sont des blocs de 3,5 tonnes", souligne Johnny Arnachellum qui a également eu son lot de tensions avec Jean-Bernard Caroupaye comme il l'a démondré dernièrement lors d'une conférence de presse. De bonne augure pour les échanges de ce jeudi après-midi.

www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
La précipitation de la Région dans ce dossier est déplorable.
C'est l'unique responsable de la situation, sans parler des recours en cours.
Lamentable, après le montage (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.com) chez Air AUSTRAL, maintenant le bricolage à la petite semaine sur cette route.....
Sophia, Posté
Le travail dot être partagé, on sait bien que Caroupaye veut tout pour lui.Toujours aussi imbus de sa personne celui là . au transporteurs faites vous respecter cette route donne assez de boulot pour tous!
Geremie, Posté
Ben c'est digne de CAroupaye de toute facon ca réputation le suit! lamentable
Dominique Fournou, Posté
Ça sent l'embrouille! Et oui les transporteurs doivent en réalité se partager un gâteau qui est rikiki pendant que les grosses majeurs extérieures, elles se font un festin dans les 2,5 Milliards d'euros du chantier. Merci Dominique et Merci Didier (supprimé pour injure - webmaster ipreunion.com)
Frédéric, Posté
Encore une fois mon pauvre Jean-Bernard (voir post précédent), si c'est vraiment comme ça que tu t'appelles, toi et tes amis cireurs de pompes avaient perdu une occasion de fermer votre grande gueule !!!
Jean-Bernard, Posté
Encore une fois nous voyons que la Région fait tout son possible afin que le maximum de Réunionnais travaillent sur ce chantier.