Après neuf jours de grève et 3,5 millions de dollars de perte :

Air Madagascar en cessation de paiement


Publié / Actualisé
Les conséquences de la grève des salariés d'Air Madagascar, entamée le lundi 15 juin dernier, sont de plus en plus préjudiciables à la compagnie. Ce mardi 23 juin, le site tribune-madagascar.com indique en effet que celle-ci se trouve en cessation de paiement et risque le chômage technique, accusant près de 3,5 millions de dollars de perte.
Les conséquences de la grève des salariés d'Air Madagascar, entamée le lundi 15 juin dernier, sont de plus en plus préjudiciables à la compagnie. Ce mardi 23 juin, le site tribune-madagascar.com indique en effet que celle-ci se trouve en cessation de paiement et risque le chômage technique, accusant près de 3,5 millions de dollars de perte.

D’après le site malgache, le ministre de tutelle Ulrich Andriatiana "affirme que la compagnie est en cessation de paiement, et que ce problème de trésorerie est tel qu’elle ne peut plus faire face à ses obligations dont entre autres le salaire des employés". En outre, "compte tenu de la dégradation de la situation financière et technique de la compagnie, elle risque de mettre en chômage technique une partie de ses employés à court terme", ajoute tribune-madagascar.com.

Ce lundi 22 juin, seuls quelques vols, internationaux et régionaux, ont pu être assurés, la direction d’Air Madagascar ayant fait appel à des techniciens mauriciens pour se charger des contrôles techniques de l’Airbus A340 immobilisé depuis le début de la grève.

Selon tribune-madagascar.com, "les deux parties en conflit s’accusent mutuellement de la dégradation de la situation". Et d’expliquer que "le ministre de tutelle comme le gouvernement en général désignent les grévistes comme responsable de l’actuelle grande difficulté d’Air Madagascar", tandis que "les délégués du personnel gréviste font remarquer que les gouvernants n’ont pas hésité à mettre en faillite la compagnie nationale pour préserver la tête de 3 dirigeants".

Pour l’heure, "la médiation est au point mort, après l’échec de l’Inspection du travail et de la Primature", souligne le site malgache, évoquant une situation de "quasi faillite" pour la compagnie aérienne.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

VIVE LA REGION REUNION ET SES PROJETS DE PARTENARIATS, Posté
Je vous invite à prendre encore une fois connaissance des fabuleux projets de partenariat du Président de Région Réunion via ce lien (déplorable, c'était évident...) : http://www.regionreunion.com/fr/spip/Air-Austral-et-Air-Madagascar.html