Aides non versées aux étudiants :

Marie-Andrée Permaye : "La situation est débloquée"


Publié / Actualisé
Le ton est rapidement monté ce mercredi 19 août 2015, au guichet jeunes de la Région à Saint-Denis. La raison : des aides non versés aux étudiants en carrières sanitaires dont le départ de La Réunion est imminent. Marie-Andrée Permaye, "porte-parole de ces jeunes", s'insurge contre cette situation due selon elle à "un clivage entre Ladom et La Région". Son coup de colère a porté ses fruits car elle a obtenu le même jour un rendez-vous avec le directeur financier du guichet jeunes. Ce dernier lui a promis que la situation serait débloquée et que chaque dossier en attente serait traité individuellement.
Le ton est rapidement monté ce mercredi 19 août 2015, au guichet jeunes de la Région à Saint-Denis. La raison : des aides non versés aux étudiants en carrières sanitaires dont le départ de La Réunion est imminent. Marie-Andrée Permaye, "porte-parole de ces jeunes", s'insurge contre cette situation due selon elle à "un clivage entre Ladom et La Région". Son coup de colère a porté ses fruits car elle a obtenu le même jour un rendez-vous avec le directeur financier du guichet jeunes. Ce dernier lui a promis que la situation serait débloquée et que chaque dossier en attente serait traité individuellement.

Après une conférence de presse ce mardi 18 août 2015, Marie-Andrée Permaye a à nouveau élevé la voix au sujet des aides versées par Ladom et la Région aux étudiants en carrière sanitaires. Elle était présente ce mercredi 19 août 2015 au guichet jeunes de la Région, à Saint-Denis. "Hier, on était un peu soulagés après la rencontre avec la préfecture, mais malheureusement depuis hier soir, des jeunes m’appellent et il y a des soucis" déplore celle qui se désigne comme porte parole de ces étudiants.

Son haussement de ton lui a permis d’entrer "en contact avec le cabinet de Didier Robert" ce matin même. "J’ai pu avoir un rendez vous avec le directeur financier du guichet jeunes, il m’a assuré que personne ne resterait sur le carreau" affirme, apaisée, Marie-Andrée Permaye pour qui sa "mission s’arrête ici". La procédure à suivre est désormais la suivante : les étudiants dont le dossier est toujours en attente doivent se rendre au guichet jeunes de Saint-Denis, qui sera à nouveau exceptionnellement ouvert ce week-end. Elle conseille aussi aux concernés de surveiller leurs portables ou leurs boîtes mail en précisant qu’une personne l’a "déjà contactée pour lui assurer que son dossier était en cours de traitement" suite à un appel de la Région.

A noter que, selon Marie-Andrée Permaye, deux jeunes notamment ont reçu hier un mail leur affirmant que l’aide leur sera accordée...avant de recevoir quelques minutes plus tard un autre message leur assurant le contraire. Des contradictions qui l'ont poussée à intervenir au guichet jeunes où elle regrette également d'avoir en face d'elle "des gens qui ne maîtrisent par leur sujet". Anne-Sophie Resary, future élève d’une école d’infirmiers en Belgique y avait rendez-vous ce mercredi à 10h30. La raison avancée pour le non versement de son aide de la Région est qu’elle "n’est pas inscrite au Pôle Emploi". Une demande qui lui était jusqu’alors inconnue et qui lui bloque l’accès à un financement de 480 euros nécessaire pour sa future vie étudiante. "J’ai eu l’aide de Ladom, mais pas celle de la Région, mais je ne sais pas comment je vais vivre sans ça, je ne pourrais pas payer mon loyer" soupire la jeune dionysienne. Selon Marie-Andrée Permaye, son dossier sera désormais traité individuellement et rapidement, la demande en rapport avec Pôle Emploi étant "normale" dans la procédure administrative. Un soulagement pour Anne-Sophie, qui s’envole pour la Belgique ce lundi.

Selon Marie-Andrée Permaye, le problème était politique, causé par " un clivage entre Ladom et la Région ". Elle insiste : "les jeunes n’ont pas à souffrir d’être au milieu de ce clivage, on leur demande encore des paperasses, y en a un peu marre !". Cette visite houleuse a tout de même eu le mérite de débloquer la situation, même si la porte-parole regrette d’avoir eu "à gueuler" afin de faire intervenir "de plus hautes instances".

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

MANIPULATION, Posté
C'est incroyable comment votre article est tourné !
En vous lisant on pourrait croire que la Région est fautive ! ERREUR.....

C'est bien grâce à la Région que ces jeunes pourront commencer ou continuer leur formation.

Merci à Didier le Président de Région pour sa réactivité.
Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
@ Fox et tutti quanti... Vous êtes agressifs (sans argumentation)..

Il y a assez de délinquance et d'agressifs comme çà sur cette île. Nous n'en voulons pas à la Région..
Passez le message au Parrain. Merci.
FOX, Posté
Ah oui, évidence , aler fait Tic tac, Tic tac don ?!.....zot i va bien ensemble.....Quand deux cranes creux se rencontrent.....qu est ce qu il se disent ?...C est pas ....évident de trouver la réponse n est ce pas?.....tic tac, tic tac....bin oui vous n avez pas la réponse.....ne vous inquiètez pas......c est normal.....vous ètes mort ....cliniquement.....et le prélèvement d organes....est interdite....vous concernant.....
FOX, Posté
Eh !....évidence de mes ....Didier Robert bien qu il est commis très certainement des erreurs ou fait de mauvais choix pendant son mandat, je vous l accorde, mais face à cette problématique il,a été....très réactif.....ne vousen déplaise....cher.....chère....non évidence.....
Tic tac tic tac, Posté
Je crois que malheureusement, nous n'avons pas fini d'entendre les étudiants se plaindre....
C'est une annonce de plus, pour gagner du temps..
Pauvres étudiants méprisés et manipulés. C'est une honte....
Georges , Posté
Madame , pour les hautes instance, c'est contre l'Etat qu'il fallait gueuler!
Julie, Posté
De toute facon si ca avait été Ladom on n'en serait pas sorti.Merci , un grand merci à la Region et à Didier Robert, et que les autres députés ne viennent pas critiquer ce au'ils ne sont pas capable de faire ni de penser!
Evidence, Posté
Ouais, la Région préfère payer la mobilité pour des vacances, ça rapporte beaucoup plus électoralement, que de payer les étudiants qui ne voteront pas !