Ils sont inquiets pour la santé de la population et lancent une pétition :

Plus de 300 médecins s'opposent à la carrière de Bois Blanc


Publié / Actualisé
Un collectif de médecins du sud, inquiet pour la santé de la population, a lancé une pétition demandant au préfet de refuser l'ouverture de la carrière de Bois Blanc. "Il n'aura fallu qu'une semaine au petit collectif des médecins du sud pour réunir plus de 300 signatures de confrères" soulignent les auteurs de la pétition. "Un simple mail aura suffi à fédérer la profession (...) La carrière de Bois Blanc : une plaie ouverte de 55 hectares" notent les médecins avant de s'étonner "du silence du représentant de l'Etat" et de se demander "combien de temps le Préfet de l'île compte-t-il rester sourd aux appels d'un mouvement qui grossit de jour et jour ?". Le collectif souligne que la pétition est "entre les mains des conseillers du préfet" depuis le vendredi 4 juillet. Si le projet est mené à son terme, les roches qui seront extraites de la carrière de Bois Blanc - pour laquelle le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable -, doit alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral (Photo archives)
Un collectif de médecins du sud, inquiet pour la santé de la population, a lancé une pétition demandant au préfet de refuser l'ouverture de la carrière de Bois Blanc. "Il n'aura fallu qu'une semaine au petit collectif des médecins du sud pour réunir plus de 300 signatures de confrères" soulignent les auteurs de la pétition. "Un simple mail aura suffi à fédérer la profession (...) La carrière de Bois Blanc : une plaie ouverte de 55 hectares" notent les médecins avant de s'étonner "du silence du représentant de l'Etat" et de se demander "combien de temps le Préfet de l'île compte-t-il rester sourd aux appels d'un mouvement qui grossit de jour et jour ?". Le collectif souligne que la pétition est "entre les mains des conseillers du préfet" depuis le vendredi 4 juillet. Si le projet est mené à son terme, les roches qui seront extraites de la carrière de Bois Blanc - pour laquelle le commissaire enquêteur a donné un avis défavorable -, doit alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral (Photo archives)

"Il n'aura fallu qu'une semaine au petit collectif des médecins du sud pour réunir plus de 300 signatures de confrères. Un simple mail aura suffi à fédérer la profession. La carrière de Bois Blanc : une plaie ouverte de 55 hectares" notent donc les médecins. Ils précisent que la pétition contre la carrière est partie des trois communes concernées (Saint-Leu, les Avirons, l’Etang-Salé), "mais au final : elle a touché les médecins de toute l'île".

Ces professionnels de santé estiment que l'ouverture de la carrière de Bois Blanc aura des conséquences graves sur la santé de la population notamment en termes de "recrudescence de pathologies liées à l’allergie: asthme, atteintes ORL et ophtalmologiques, dermatites atopiques, eczéma de contact…"

Le collectif ajoute que les "rotations incessantes de 450 camions par jour, de 5 heures à 20 heures soit 15 heures par jour et pendant 5 ans, le long d’un axe routier déjà très encombré et qui deviendra totalement pollué (…) favorisera à court terme l’apparition de troubles respiratoires, d’irritations bronchiques et à long terme, des pathologies respiratoires chroniques (comme la silicose, fibrose pulmonaire pouvant se compliquer de tuberculose ou pouvant dégénérer en cancers broncho‐pulmonaires)".

Les médecins mettent ensuite l'accent sur "les risques psychologiques liés à cette carrière sont certains et se manifestent déjà actuellement: agacement quotidien, anxiété liée à ce projet. Viendront ensuite le stress, les angoisses, les dépressions réactionnelles liées".

Les médecins ont lancé une pétition en ligne, s'ajoutant à celle du collectif "tout pa nout roches Bois Blanc" qui a déjà recueilli 10 000 signatures. Des milliers de personnes ont participé à des actions contre l'ouverture de cette carrière dont les roches devraient servir à alimenter le chantier de la nouvelle route du littoral. Après ces fortes mobilisations, le président de Région, Didier Robert, a finalement demandé le 16 juin au préfet de "suspendre l'arrêté préfectoral concernant la carrière de Bois Blanc".

Le mardi 4 août dernier, le commissaire enquêteur a rendu un avis défavorable à l'ouverture de la carrière. Il appartient désormais au préfet de décide ou non de cette ouverture.

Nous publions ci-après l'intégralité du courrier adressé au préfet par le collectif des médecins. Pour rappel, l'île compte 1279 médecins généralises et 1120 spécialistes spécialistes.

www.ipreunion.com

• Lettre du collectif au préfet

"Carrières: une plaie pour les médecins"

Monsieur le Préfet,
Les médecins des communes des Avirons, de l’Etang Salé, et de Saint‐Leu, rejoints par d’autres confrères de l’île, très inquiets au sujet des futurs dégâts occasionnés par l’exploitation de la carrière prévue au niveau de Bois Blanc, pensent qu’il est de leur devoir, en tant que professionnels de santé, de vous informer des dangers médicaux pour les populations dont nous avons, et aurons la charge dans l’avenir.

Cette carrière qui sera située près de nombreuses habitations et écoles, dont une avec aire de jeux à une distance de 600m de l’axe routier emprunté par les camions, va produire et disperser, localement au niveau du site et par le transport durant 5 ans, des tonnes de poussières. Celles‐ci seront véhiculées par les alizés de sud‐est en hiver, et par le vent de nord en été, dans toute la zone du sud‐ouest de l’île, occasionnant une recrudescence de pathologies liées à l’allergie: asthme, atteintes ORL et ophtalmologiques, dermatites atopiques, eczéma de contact…

Selon les prélèvements de la société S.C.P.R effectués sur des carottages au niveau d’un site comparable (mais malheureusement pas sur le site de Bois Blanc), la roche exploitée contiendrait 2% de silice cristalline et 48% de silice amorphe. Celle‐ci sera véhiculée par des rotations incessantes de 450 camions par jour, de 5 heures à 20 heures soit 15 heures par jour et pendant 5 ans, le long d’un axe routier déjà très encombré et qui deviendra totalement pollué (gaz d’échappement). Ceci favorisera à court terme l’apparition de troubles respiratoires, d’irritations bronchiques et à long terme, des pathologies respiratoires chroniques (comme la silicose, fibrose pulmonaire pouvant se compliquer de tuberculose ou pouvant dégénérer en cancers broncho‐pulmonaires).

De plus, les risques psychologiques liés à cette carrière sont certains et se manifestent déjà actuellement: agacement quotidien, anxiété liée à ce projet. Viendront ensuite le stress, les angoisses, les dépressions réactionnelles liées :
‐ aux bruits (détonations, dynamitage des roches, va et vient des camions)
‐ aux poussières qui vont recouvrir habitations (extérieur et intérieur) et jardins
pendant 5 ans.
‐ aux difficultés de circulation avec risque accru d’accidents de la route.

Enfin, il ne faudra pas sous‐estimer les sentiments d’impuissance et d’abus, qui pourront mener à la colère et à la révolte. Nous vous adressons donc ci‐joint, une pétition signée par les médecins et relative à ces risques de santé tout particulièrement pour les personnes âgées et les enfants. Nous vous demandons, Monsieur le préfet, de bien vouloir refuser l’ouverture de cette carrière.

Nous vous prions d’accepter, Monsieur le Préfet, nos salutations distinguées.

Collectif de médecins de la Réunion

   

26 Commentaire(s)

Soutien contre la carrière de cambaie, Posté
Je penses que vous avez entièrement raison et sur la totalité. Car j'en fais partis, je subis moi aussi et surtout avec mon fils polyhandicapé suite à un accident un gisement donc une carrière collée à ma clôture. Je fais soit disant partie d'une assoc que je constate ne bouge pas par rapport à vous ils attendent peut-être que grâce à moi et surtout à mon fils que ça va s'arrêter !!! Je crois qu'ils se mettent le doigt dans l'œil. Alors svp puis me joindre à vous ou vous a moi pour nous soutenir aussi, car mon fils Victor ne mérite pas cela il a besoin de vivre paisiblement pour le temps qui lui reste. Je vous avouerez que je n'en peux plus. Moi aussi j'ai fais des courriers préfet D.Robert Holcim ministre de la santé l'ARS etc et toujours RIEN, on est juste une famille et tout le monde s'en fou pas assez de poids !!!! Pensez à nous svp. Merci beaucoup. Véronique hoareau. soutien contre la carrière de cambaie
Rouv zot zié, Posté
Pourquoi cette NRL soulève-t-elle tant d'oppositions ?
1- parce que beaucoup de Réunionnais n'ont pas envie de voir ce monstre de béton (pousser devant nos yeux)
2- parce qu'il y a mieux à faire avec tous ces milliards (que remplir les poches des multinationales du BTP et arroser les intermédiaires pourris au passage)
3- parce que la Réunion mérite mieux (que se laisser confisquer sa capacité d'investissement sur les 30 prochaines années)
4- parce que nos enfants nous en voudront (si on laisse faire ça)

Exigeons de chaque candidat aux Régionales une position claire (sur sa capacité à arrêter ce chantier et proposer d'autres alternatives)
Évidence, Posté
les carrières sont dangereuses, ici comme à Mada. Ils ont raison ces médecins. Nos dirigeants doivent assumer leur responsabilité de protection de la population et trouver une alternative.
Tehuantepec, Posté
Collectif des médecins irresponsables. Ils veulent empêcher les réunionnais de travailler; ils vont favoriser l'importation des roches de Madagascar avec tous les risques sanitaires et écologiques. Ils vont continuer de fréquenter les golfs de l'île, à l'abri des poussières des carrières. Mais quid des enfants malgaches qui vont respirer les saletés destinées à la NRL. Quand vous emprunterez cette NRL avec votre 4X4 rutilant, ayez une pensée pour ces enfants et leurs poumons!
Aristide, Posté
Il est très facile pour ceux qui ont un emplois d'être contre.
Il est très facile pour un médecin qui gagne, sur nos maladies, 10 000 €/mois
Il est très facile pour des opposants politiques de détruire le projet d'un adversaire.

Lorsque depuis plus de 4 ans vous êtes un chômage et que vous avez la possibilité à travers un chantier relever la tête vous commencez à être soulagé.
Je ne veux surtout porter aucun jugement sur quiconque, chacun a le droit d'avoir son avis et de s'exprimer, permettez moi, avec tout le respect que je vous dois, chers médecins, de vous dire : occupez-vous de vos patients, et laissez nous travailler. Je suis patient modèle, je prends toujours mes médicaments parce que je sais que vous avez fait des années d'étude pour pouvoir à ce jour me soigner, moi je suis conducteur d'engins et j'ai besoin de nourrir ma famille.
Aristide, Posté
Il est très facile pour ceux qui ont un emplois d'être contre.
Il est très facile pour un médecin qui gagne, sur nos maladies, 10 000 €/mois
Il est très facile pour des opposants politiques de détruire le projet d'un adversaire.

Lorsque depuis plus de 4 ans vous êtes un chômage et que vous avez la possibilité à travers un chantier relever la tête vous commencez à être soulagé.
Je ne veux surtout porter aucun jugement sur quiconque, chacun a le droit d'avoir son avis et de s'exprimer, permettez moi, avec tout le respect que je vous dois, chers médecins, de vous dire : occupez-vous de vos patients, et laissez nous travailler. Je suis patient modèle, je prends toujours mes médicaments parce que je sais que vous avez fait des années d'étude pour pouvoir à ce jour me soigner, moi je suis conducteur d'engins et j'ai besoin de nourrir ma famille.
Lisa, Posté
ce n' est plus un projet mais un chantier, vous pouvez pas interdire, cette route, il y a des éboulis, des morts et bien d' autres choses que voulez de plus, apportez des solutions au lieu de dire des conneries.
D' autres n' a pas eu le courage de le faire, lui en 5 ans il l' a fait, d' autres pendant 20 ans c' était, dans les tiroirs.
@ nimportnawac, Posté
Comme quoi on peut avoir fait peu d'études et dire n'importe quoi aussi ! Trêve de plaisanterie, je me permets de vous signaler que la silice cristalline conduit à la silicose lorsque des particules de poussière (dues aux tirs de mine) atteignent les poumons de façon continue, et régulière. Dans nos matériaux de construction, il n'y a pas de poussière car les silicats sont amalgamés (collés ensemble, voyez-vous?) ...
Les personnes atteintes de silicose sont donc en premier lieu les ouvriers des carrières de roches massives et des mines, et en deuxième lieu des habitants vivant à proximité de carrières de roches massives à ciel ouvert. Si vous n'en connaissez aucune, c'est parce qu'heureusement nous n'avons pas de carrières de roches massives sur l'île. Enfin pour l'instant ...
Nimportnawac, Posté
Comme quoi on peut avoir fait entre 6 et 10 ans d'étude et dire n'importe quoi... Ces médecins ont ils déjà soigné 1 seule silicose de leur vie à la Réunion? puisque nous sommes entouré de constructions faites avec ces roches enfermant 2% de silice cristalline nous devrions avoir des personnes atteintes de silicose tout autour de nous... moi j'en connais aucune c'est étrange non?!!!
So, Posté
ON a l'impression d'être impuissant malgré les nombreuses pétitions qu'on signe, les manif, la chaîne humaine... L'impression que l'avis des personnes qui s’opposent au grand projet de la Région et qui le perçoivent comme un désastre écologique et économique, n'est pas pris au sérieux. Pourquoi ne prendrions nous pas le sujet à sa source? la NRL. Nous nous attaquons aux projets annexes de carrières mais la véritable problème c'est ce grand projet pharaonique de NRL. pourquoi multiplier les oppositions alors qu'on devrait unir nos forces...?
Dfdfs, Posté
La NRL est une vaste escroquerie, je voterai pour le candidat qui stoppera ce projet désastreux.
Ysengrin, Posté
Fox, j'apprécie souvent votre humour et votre franc parler, mais là je ne vous suis pas. Plus de 300 médecins disent que la carrière sera extrêmement dangereuse pour la santé, il est évident qu'il faut prendre leur avis en considération. Faut-il pour autant importer des galets de Madagascar, un pays où sévissent de nombreuses maladies, bactéries et animaux dangereux pour notre environnement ? Sans compter qu'aucune garantie n'est donnée sur les conséquences de cette extraction sur l'environnement de Madagascar déjà lourdement saccagée.
Sincèrement j'ai l'impression que l'on nous laisse le choix entre la peste et le choléra ! Je refuse de le faire. Il y a forcement une alternative. Par exemple repenser le tracé de la NRL pour le rendre plus réaliste, plus respectueux de la nature tout en offrant toute la sécurité possible aux usagers.
Je précise que vociférer : "les travaux sont commencés on ne peut plus revenir en arrière" ne peut être un argument : lorsque quelque chose est mauvais il faut immédiatement arrêter le processus quel que soit son état d'avancement, sinon nous en serions encore à faire respirer de sels pour signer la peste et le choléra.
Voila mon avis Fox. J'espère pouvoir en débattre avec vous très vite.
Adrien, Posté
Les médecins ont raison de monter au créneau sans signer leur article et sans désigner un vrai porte-parole. Comment doit-on prendre les sous-entendus?!
Axel, Posté
Pourquoi déposer directement en préfecture leur pétition et après s'étonner de ne rien voir? Pour les problèmes de santé publique l'ordre des médecins et l'Agence de santé n'ont ils pas émis leur avis?
FOX, Posté
Ok, ok.....zot i vé pa de carrières, no problème, va aler rode galets à Madagascar.....mais à partir de maintenant....ferme in pé zot kit siouplé !
Atbo , Posté
Merci SOWETO pour ce long développement des conséquences imaginables
Et je pense qu'on est loin de toutes celles qui risquent d'être engendrées qu'on ne peut pas imaginer maintenant puisqu'une telle situation ne s'est jamais présentée ici;
Je ne suis pas pour l'exploitation de cette carrière, ni pour aucune autre à si grande échelle et pour un projet aussi démentiel qu'inutile et même dangereux pour l'île et sa population; quant à ceux qui brandissent l'argument du travail, je leur dis qu'il y a bien des domaines où l'on pourrait , devrait créer des emplois; mais évidemment ils ne rapporteraient pas aux grosses sociétés déjà pleines aux as qui finalement dirigent et mènent par le bout du nez nos politiques
Je suis triste et aussi révoltée de voir ce qu'on est en train de faire dans ce département;
Et pour terminer, la question de la santé est bel et bien un choix politique: "relatif à la société organisée " (cf le dictionnaire Petit Robert )
Barbara Gence, Posté
Une question pour le post "@aux imbéciles" : comment-vous êtes vous reconnu ?
Dominique, Posté
Bravo à ces médecins pour leur courage et leur engagement, ils honorent le serment qu'ils ont fait de tout faire pour sauver et protéger la vie humaine
@ Aux imbéciles, Posté
Il semble que vous ayez un problème! Je ne suis pas un fan de Didier Robert, d'ailleurs je n'ai pas voté pour lui.... cela étant dit, du fait que ces personnes ne pensent pas comme vous immédiatement vous avez le droit de les insulter ! Vous faites vraiment pitié .

Apprenez à respecter chacun, votre condescendance vous isolera à ce rythme. En tout cas je suis heureus que vous ne soyez pas un de mes amis.

Pensez à faire une thérapie, votre maladie se soigne.
Asil, Posté
Je ne vois aucun bénéfice (économique, écologique, emploi etc...) de ce projet tel qu'il est actuellement ! Il serait bon selon moi, que les médecins s'engagent aussi contre la cause de tout cela, à savoir l'actuel chantier de la NRL et pas seulement contre les carrières... Signons tous la pétition ! :https://secure.avaaz.org/fr/petition/NON_A_LA_NOUVELLE_ROUTE_DU_LITTORAL/
Aux imbéciles, Posté
Lorsque l'on dit à l'imbécile que la santé de milliers de personnes est gravement menacée par cette arrière, l'imbécile crie : vive Didier Robert
Daniel, Posté
Allez hop, les petites mains amoureuses de Didier Robert sont devenues médecins maintenant MDR. Et comme d'habitude elles débitent des tas de c...
Je suis Médecin, Posté
Je suis médecin et n'ai pas rejoint ce collectif. j'ai dû tenir face à la pression de mes collègues, par respect je ne mentionnerai aucun nom.

Je trouve lamentable, alors que je gagne bien ma vie de vouloir déstabiliser une économie fragile.

Etant médecin j'ai souvent devant moi des patients qui souffrent du manque de travail, ce chantier est une aubaine pour permettre à une partie de la population de se réinsérer.

Je suis contre cette démarche! étant médecin je dois penser à la santé de mes patients, mais surtout à leur mental.
Lol, Posté
Les médecins de la Reunion font dans la politique maintenant! Lamentable , chacun son boulot!
Alekons , Posté
Ça leur ferait plus de patients, donc plus d'argent!
Soweto , Posté
BRAVO, AU MOINS IL Y A UNE PRISE DE CONSCIENCE DU MONDE MEDICAL.
IL FAUT AUSSI S'INQUIETER QUAND AVEC L'IMPORTATION DES RICHES DE MADAGASCAR AVEC LA TERRE QUI S'Y ADHÈRE, UN RISQUE MAJEUR EST PREVISIBLE. LA TERRE POURRAIT RENFERMER DES GERMES DE MORT:
-LE GERME DE LA PESTE (YERSINIA PESTIS), MALADIE ENDEMIQUE DE MADAGASCAR,
-L'HÔTE INTERMEDIAIRE DE LA BILHARZIOSE QUI EXISTE A MADAGASCAR ET QUI EST RESPONSABLE DE PLUS DE 500 000 DECES PAR AN,
-LES OEUFS DE DOUVES. 2 ESPECES EXISTE A MADAGASCAR, LA DOUVE HEPATIQUE (FASCIOLA HEPATICA) ET LA DOUVE GIGANTESQUE (FASCIOLA GIGANTICA). LES VERS QUI SONT DES TREMATODES CREUSENT DES GALERIES DANS LE FOIE DES HOMMES ET DES ANIMAUX.
ALORS IL NE FAUDRA PAS DIRE QU'ON NE SAVAIT PAS COMME POUR LES VERS BLANS QUI ONT DECIME LES PLANTATIONS DE CANNE.
L'ETAT, L'ARS, LE CONSEIL DEPARTEMENTAL DISPOSENT DANS LEUR SERVICE DES SPECIALISTES DES MALADIES TROPICALES ET LES PLUS COUPABLES NE SONT PAS LES IMPORTATEURS DE CES ROCHES MAIS NOS DIRIGEANTS QUI LAISSENT FAIRE.
MESSIEURS LES TRANSPORTEURS PRESERVEZ LA SANTE DES HOMMES ET DES ANIMAUX, NE DEVENEZ PAS LES COMMIS VOYAGEURS DE GERMES DE MORT POUR LES REUNIONNAIS.