Protection de l'environnement et du patrimoine :

Lutte contre les feux de forêts : le Dash est là


Publié / Actualisé
L'arrivée de l'été dans l'île est synonyme des feux de forêts. Le préfet, et les différents partenaires de la lutte contre les feux de forêts se sont réunis mercredi 7 octobre 2015 pour présenter le nouveau dispositif et annoncer l'arrivée du Dash-8. L'avion bombardier s'est posé ce mercredi soir sur la piste de l'aérodrome de Pierrefonds (Saint-Pierre)
L'arrivée de l'été dans l'île est synonyme des feux de forêts. Le préfet, et les différents partenaires de la lutte contre les feux de forêts se sont réunis mercredi 7 octobre 2015 pour présenter le nouveau dispositif et annoncer l'arrivée du Dash-8. L'avion bombardier s'est posé ce mercredi soir sur la piste de l'aérodrome de Pierrefonds (Saint-Pierre)

C’est une équipe au complet qui était rassemblée à la Préfecture de la Réunion autour d’un même sujet : la lutte contre les feux de forêts. Gendarmerie, police, pompiers, agents de l’office national des forêts et du Parc National, DAFF, FAZSOI, Météo France, etc. tous se sont dits "opérationnels et prêts à intervenir".

Et même si cette saison, "les cartes montrent des risques modérés", explique le Colonel Bertrand Vidot, directeur départemental adjoint du SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) de La Réunion, "il faut rester vigilant". Et "ce contexte humide, appelle d’autant plus à prévenir quand on sait que les incendies ravageurs de 2010-2011 sont survenus dans un même contexte", souligne Météo France.

Le dispositif de lutte contre les feux de forêts pour la saison 2015-2016 est donc fin prêt avec l’arrivée de l’avion bombardier d’eau, le Dash-8, ce mercredi 7 octobre au soir à l’aérodrome de Pierrefonds.

Ce dispositif n’inclut aucune réelle nouveauté sinon "une meilleure fluidité et utilisation des bases de données pour mieux appréhender les niveaux de risques, grâce à des logiciels nationaux, et l’arrivée du ‘réseau Qwartz’ à la disposition des sapeurs-pompiers ; un outil numérique, qui leur permet de mieux communiquer entre les différents réseaux", se félicite le préfet, Dominique Sorain.

Les équipes locales pourront également compter sur le renfort de deux personnels militaires, qui seront intégrés à la cellule déployée cette saison afin de permettre la coordination des missions et le suivi du DAHS-8. Le Parc National lui compte huit nouveau éco-dgardes, tous en contrats de service civique, signés ce jour-même pour une durée de six mois qui auront pour mission "de protéger l’île, son patrimoine et sa population".

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

, Posté
un peu d'humour noir dans ce monde cauchemardesque : il faut envoyer le dash 8 larguer des tonnes d'eau sur les fous sanguinaires et totalement abrutis par les drogues ( daech timbrés) , pour qu'ils voient la vrai réalité et pour qu'ils fassent le bien au lieu du mal .