Alain Juppé en visite à La Réunion (actualisé) :

"Ce ne sont pas les primaires des Républicains, mais celles de la droite et du centre"


Publié / Actualisé
Alain Juppé, candidat à la primaire du parti Les Républicains (LR) est arrivé à La Réunion ce lundi 21 décembre 2015. Il est accompagné de Dominique Perben, ancien ministre de l'Outre-mer. Au programme de cette visite, des rencontres avec des maires, des chefs d'entreprise ou encore des chefs religieux mais surtout avec Margie Sudre. L'ancienne secrétaire d'Etat à la francophonie sous Jacques Chirac lorsque Alain Juppé était Premier ministre, a invité le maire de Bordeaux pour lui présenter son comité de soutien "AJ Pour La Réunion", version locale du mouvement national "Le Cap - AJ pour la France" dont elle est la présidente. "Je viens leur dire ce que j'attends maintenant pour les mois qui viennent" lance le candidat à sa sortie de l'avion.
Alain Juppé, candidat à la primaire du parti Les Républicains (LR) est arrivé à La Réunion ce lundi 21 décembre 2015. Il est accompagné de Dominique Perben, ancien ministre de l'Outre-mer. Au programme de cette visite, des rencontres avec des maires, des chefs d'entreprise ou encore des chefs religieux mais surtout avec Margie Sudre. L'ancienne secrétaire d'Etat à la francophonie sous Jacques Chirac lorsque Alain Juppé était Premier ministre, a invité le maire de Bordeaux pour lui présenter son comité de soutien "AJ Pour La Réunion", version locale du mouvement national "Le Cap - AJ pour la France" dont elle est la présidente. "Je viens leur dire ce que j'attends maintenant pour les mois qui viennent" lance le candidat à sa sortie de l'avion.

Alain Juppé est arrivé à La Réunion ce lundi 21 décembre 2015, afin de rencontrer plusieurs acteurs politiques et économiques en vue des élections primaires du parti Les Républicains. Candidat pour représenter "la droite et le centre" pour l'élection présidentielle en 2017, celui-ci a commencé sa visite à La Réunion par un discours donné dans un salon de l'aéroport Roland Garros devant une cinquantaine de personnes du comité "Le Cap - AJ pour La Réunion", présidé par Margie Sudre. Quatre des grands axes de sa politique ont été rapidement énumérés. Ils regroupent l'emploi, la sécurité ainsi que la lutte contre le terrorisme et l'équilibre des territoires français, qu'ils soient d'Outre-mer ou métropolitain, ruraux, ou urbains précise le candidat.

Le candidat est revenu sur les dernières élections régionales en précisant que la situation nationale est préocuppante, "le FN n'a, certes, pas gagné de région mais il a cumulé 7 millions de voix au second tour, ce qui d'après les sondages pourrait le qualifier au deuxième tour des élections présidentielles" s'inquiète le maire de Bordeaux. 

Enfin, puisqu'un homme politique "est en campagne 7 jours sur 7", quelques mots ont été dits non pas à propos "des primaires des Républicains mais des primaires de la droite et du centre" précise t-il. " Je ne me résigne pas à voir ce lent déclin, cette perte de confiance de notre pays. J'ai confiance en la France" ajoute t-il lors de son discours qui précède une journée chargée pour la candidat en visite à La Réunion pendant deux jours.

À la sortie de Gillot, alain Juppe est attendu à 12h15 pour un déjeuner en compagnie de Stéphane Fouassin, président de la Réunion des maires, et Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André. À 14h30, il se rendra à l'entreprise Royal Bourbon à Bras-Panon et visitera le CYROI à 16h30. Enfin, après le journal télévisé d'Antenne Réunion, Alain Juppé passera la soirée avec des chefs d’entreprises et des représentants du monde économique à Saint-Denis.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

R I P O S T E, Posté
Lé comique

Margie SUDRE , C ki ?

Alain JUPPé , C ki ?

Has been tout ça ...