Fausse bombe dans le vol Air France Maurice-Paris - (actualisé) :

Fin de garde à vue pour l'ancien policier de La Réunion


Publié / Actualisé
Le policier à la retraite placé en garde à vue ce lundi 21 décembre 2015 a été relâché, indique le Parquet de Bobigny. Il avait été interpellé dans le cadre de l'enquête sur la fausse bombe dans le vol Air France Maurice - Paris. L'homme, âgé de 58 ans et résidant à La Réunion, a été placé en garde à vue serait celui qui "aurait lui-même signalé la fausse bombe à l'équipage pendant le vol" écrit clicanoo.re. Son épouse et des membres d'équipage ont été entendus en tant que témoin
Le policier à la retraite placé en garde à vue ce lundi 21 décembre 2015 a été relâché, indique le Parquet de Bobigny. Il avait été interpellé dans le cadre de l'enquête sur la fausse bombe dans le vol Air France Maurice - Paris. L'homme, âgé de 58 ans et résidant à La Réunion, a été placé en garde à vue serait celui qui "aurait lui-même signalé la fausse bombe à l'équipage pendant le vol" écrit clicanoo.re. Son épouse et des membres d'équipage ont été entendus en tant que témoin

Lundi vers 22h (heure de La Réunion), la garde à vue de l'ancien policier - qui habite au Tampon -, a été levée, a indiqué le parquet de Bobigny. "En l'état actuel des investigations, son placement en garde à vue n'est plus justifié", a précisé une source judiciaire à L'Express. Cependant, l'homme pourrait être encore "entendu par la suite si besoin". 

La source judiciaire précise que la levée de la garde à vue de l’ancien policier "ne veut pas dire qu’il est mis hors de cause". La même source indique à l'AFP "les explications fournies par cet homme, ancien policier du RAID, ont paru crédibles. Mais les enquêteurs français manquent d’éléments matériels, n’ayant pas encore reçu les constatations techniques faites par les policiers kényans".

Le policier à la retraite avait été interrogé par les enquêteurs du Kenya peu après que l'atterrisage forcé de l'avion à Monbassa. Le Boeing 777 du vol AF 463 d'Air France était en provenance de l'île Maurice et volait vers Paris.  La découverte d'un objet suspect dans les toilettes de l'appareil avait donc lancé la fausse alerte. Après examen l'objet, un assemblage de cartons avec un composant ressemblant à un minuteur, s'était révélé inoffensif.

ais un composant ressemblant à un minuteur avait fait craindre la présence d’une bombe, dans un contexte de très forte menace terroriste sur la France, plus d’un mois après les attentats parisiens.L'homme suspecté, qui voyagait avec son épouse, aurait effectué plusieurs aller-retours aux toilettes pendant le vol. L’homme à la retraite depuis 2008 aurait signalé la fausse bombe à l’équipage pendant le vol.

Xavier-Luc Duval, Premier ministre adjoint, ministre du tourisme et des communications extérieures, a rencontré tous les hauts responsables de la sécurité et de l’aviation civile à Maurice suite à l’incident survenu sur le vol AF 463 Maurice/Paris, indique t-il dans un communiqué. Les informations reçues confirment que le colis suspect contenait du papier et n’était ni dangereux ni détectable.

Le ministre précise également que "le nouveau terminal de l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam construit il y a 2 ans, duquel le vol AF 463 a décollé, "dispose d’équipements de haute technologie comprenant des caméras de surveillance, des détecteurs de traces d’explosifs, des CT scanners pour les bagages de soute, des appareils à rayons x, mais aussi de chiens renifleurs" indique le communiqué.

Par ailleurs, la compagnie Air France a porté plainte contre X au tribunal de grande instance de Bobigny pour "entrave à la circulation aérienne et mise en danger de la vie d’autrui".

Pour rappel, la France est toujours en alerte terroriste maximale depuis les attentats du 13 novembre dernier perpétrés à Paris qui ont fait 130 morts. 

www.ipreunion.com 

 

   

4 Commentaire(s)

Etat d'urgence en grève? , Posté
pas de perquisition à 2h00 du matin avec le bulldozer et quelques pains de dynamite aux portes malgré les risques d'effacement d'indices? pourquoi? protegé par qui?

et si ca gars hebergeait des maraichers bio? pourquoi la préfecture ne veut-elle pas démanteler la filiere?
Voyageur, Posté
Il faut nous donner son adresse, question de s'amuser un peu. On verra par la suite, s'il trouve cela agréable ou pas.
Mon-opinion.com, Posté
Il voulait faire parler de lui ce triple imbécile (je reste courtois... mais n'en pense pas moins)
Imaginons la terreur des passagers à l'arrivée à Mombasa quand on leur a dit de courir loin de l'avion
surtout les moins jeunes ou les très jeunes enfants.
Cet énèrgumène est vraiment dérangé pour avoir fait une telle chose. Il doit Payer...


L'avenir du low cost, Posté
le prochain plan de pont des compagnie low cost pour allier securité et efficacité economique:

http://colleges.ac-rouen.fr/dunant-evreux/html/site-esclavage/img/bateau-negrier.jpg

on s'en approche deja avec les controles et fouilles au decollage. C'est curieux que le toucher rectal soit pas encore generalisé avec ces risques de kamikaze