Cette réserve naturelle est la plus importante de France :

Les Terres australes françaises candidates à l'Unesco


Publié / Actualisé
Alors que les pitons, cirques et remparts de La Réunion sont inscrits au patrimoine de l'Unesco depuis 2010, c'est au tour des Terres australes françaises (Taaf) de se porter candidates. Ce lundi 9 mai 2016, la collectivité des Taaf a annoncé sa candidature. Une inscription qui permettrait d'étendre la connaissance et la conservation des îles éparses. Cette réserve naturelle, la plus importante de France, regroupe des territoires situés à 12 000 kilomètres de La Métropole.
Alors que les pitons, cirques et remparts de La Réunion sont inscrits au patrimoine de l'Unesco depuis 2010, c'est au tour des Terres australes françaises (Taaf) de se porter candidates. Ce lundi 9 mai 2016, la collectivité des Taaf a annoncé sa candidature. Une inscription qui permettrait d'étendre la connaissance et la conservation des îles éparses. Cette réserve naturelle, la plus importante de France, regroupe des territoires situés à 12 000 kilomètres de La Métropole.

7000 000 hectares de terre, 1 570 000 hectares marins : la réserve naturelle des Taaf couvre une importante superficie et dispose d’un patrimoine biologique encore presque intact et d’une richesse considérable. Depuis désormais dix ans, elle a été reconnue au niveau national et œuvre notamment pour la protection de ses communautés d’oiseaux marins. Manchots royaux et albatros d’Amsterdam font partie de ses espèces emblématiques.


Afin d’étendre sa reconnaissance et sa notoriété à l’échelle mondiale, la collectivité s’est ainsi lancée dans le processus d’inscription à l’Unesco. En parallèle, les Terres australes françaises se sont également engagées dans un processus d’inscription à la liste verte de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Une certification qui porte, elle, sur la gestion et la gouvernance des aires protégées. Le modèle de la réserve devra être évalué d’ici le mois de septembre.


Ces îles océaniques comprennent les eaux intérieures et la mer territoriale autour de Saint-Paul et Amsterdam, les eaux territoriales de l’Archipel de Crozet ainsi qu’une partie des eaux intérieures et de la mer territoriale des îles Kerguelen. L'ensemble de ces terres permet à la France de disposer de la deuxième emprise maritime au monde, après les Etats-Unis. La Réunion est une étape incontournable : le siège des Taaf est basé à Saint-Pierre, et les départs vers la réserve sont desservis sur l'île.

 

 


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !