Après l'annulation de 35 vols d'Air Austral au départ de Saint-Pierre :

Le personnel de l'aéroport de Pierrefonds, "démoralisé", veut "des engagements clairs"


Publié / Actualisé
Démoralisé. Le personnel de l'aéroport saint-pierrois s'est réuni sur la plateforme aéroportuaire le jeudi 12 mai 2016 "suite aux nombreuses annulations de vols de la compagnie Air Austral au départ de l'aéroport de Pierrefonds". Leur but : interpeller la direction de l'aéroport et les élus du syndicat mixte afin d'obtenir une audience auprès de la direction de la compagnie régionale pour avoir davantage de visibilité sur l'avenir de leur outil de travail. Ils ont une nouvelle fois regretté les annulations de vols décidées par Air Austral, qui "nuisent à l'image de Pierrefonds", selon Hugues Paulin, délégué du personnel suppléant.
Démoralisé. Le personnel de l'aéroport saint-pierrois s'est réuni sur la plateforme aéroportuaire le jeudi 12 mai 2016 "suite aux nombreuses annulations de vols de la compagnie Air Austral au départ de l'aéroport de Pierrefonds". Leur but : interpeller la direction de l'aéroport et les élus du syndicat mixte afin d'obtenir une audience auprès de la direction de la compagnie régionale pour avoir davantage de visibilité sur l'avenir de leur outil de travail. Ils ont une nouvelle fois regretté les annulations de vols décidées par Air Austral, qui "nuisent à l'image de Pierrefonds", selon Hugues Paulin, délégué du personnel suppléant.

Pour rappel, la compagnie Air Austral a annulé 35 liaisons entre l'aéroport saint-pierrois et l'île Maurice, entre le vendredi 7 et jeudi 12 mai 2016, pour des raisons techniques. Pendant cette période, les vols sont partis de l'aéroport Roland Garros, et des navettes entre Saint-Pierre et Sainte-Marie ont été assurées en bus. 

"Nous comprenons la position de la compagnie, cependant pour les passagers qui doivent prendre le bus, pour rejoindre Roland Garros, c'est Pierrefonds qui a un problème. Nous tenions à réaffirmer que Pierrefonds est en capacité d'accueillir des passagers et que les problèmes ne viennent pas de nous", résume Hugues Paulin. Le personnel craint que ces annulations laissent croire que l'aéroport ne trouve pas son public, alors que "la fréquentation est en hausse depuis début 2016, et que les vols affichent un très bon taux de remplissage, de l'ordre de 80%", chiffre Gérald Rochecouste, délégué syndical.

Le personnel a également demandé "à tous les élus qui font partie du syndicat mixte de Pierrefonds de prendre un contact avec Air Austral pour que tous les vols soient pérennisés dorénavant".

Un aéroport à vocation régionale

"Pierrefonds est une variable d'ajustement, une roue de secours nécessaire en cas de défaillance de Roland Garros, insiste Gérald Rochecouste. Mais on peut aussi le développer en en faisant un véritable aéroport à vocation régionale. Air Austral a déjà mis en place une liaison Pierrefonds-Rodrigues, et il faut reconnaître que sur ce coup-là, ils nous ont aidé, on n'est pas là pour leur taper dessus. Aujourd'hui, quand on fait partir des avions de Pierrefonds, ils sont quasi pleins, preuve qu'il y a une demande". Pour le délégué syndical, "la compagnie régionale low-cost promise par Didier Robert pendant les élections régionales serait une autre piste pour l'avenir, mais on n'en a toujours pas entendu parler".

Dans un communiqué diffusé mercredi 11 mai, le personnel prévenait que "sans réponses concrètes et précises dans un délai raisonnable", le personnel annonce d'ores et déjà qu'il "prendra toutes ses responsabilités pour sauvergarder son outil de travail." Pour l'instant, le personnel souhaite davantage de dialogue, regrettant "d'apprendre les décisions qui concernent Pierrefonds par des bruits de couloirs ou dans la presse", selon Gérald Rochecouste, délégué syndical.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Un aéroport sans avion mais avec des bus est une GARE ROUTIÈRE !!!!!