Tribunal correctionnel de Saint-Denis :

Trois ans de prison et dix ans d'inéligibilité pour Joseph et Sandra Sinimalé


Publié / Actualisé
L'ancien maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé et sa fille Sandra ont été condamnés à trois ans de prison avec sursis et à dix ans d'inéligibilité par le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce jeudi 5 novembre 2020. Eric Madouré, le gendre de l'ancien maire de Saint-Paul et compagnon de Sandra Sinimalé a écopé de trois années d'emprisonnement avec sursis. Ils devront tous payer une amende de 10.000 euros. Ces condamnations ont été prononcées dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds publics, prise illégale d'intérêts et recel. Les magistrats avaient examiné le dossier le vendredi 9 octobre dernier. Le procureur Eric Tuffery avait requis trois ans de prison dont un an ferme contre Joseph et Sandra Sinimalé ainsi que dix ans d'inéligibilité. Il avait réclamé trois années de prison avec sursis à l'encontre d'Eric Madouré (Photos rb/www.ipreunion.com)
L'ancien maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé et sa fille Sandra ont été condamnés à trois ans de prison avec sursis et à dix ans d'inéligibilité par le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce jeudi 5 novembre 2020. Eric Madouré, le gendre de l'ancien maire de Saint-Paul et compagnon de Sandra Sinimalé a écopé de trois années d'emprisonnement avec sursis. Ils devront tous payer une amende de 10.000 euros. Ces condamnations ont été prononcées dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds publics, prise illégale d'intérêts et recel. Les magistrats avaient examiné le dossier le vendredi 9 octobre dernier. Le procureur Eric Tuffery avait requis trois ans de prison dont un an ferme contre Joseph et Sandra Sinimalé ainsi que dix ans d'inéligibilité. Il avait réclamé trois années de prison avec sursis à l'encontre d'Eric Madouré (Photos rb/www.ipreunion.com)

Selon les grifs reprochés, les faits remontent à fin 2014, début 2015. Élu maire quelques mois auparavant, Joseph Sinimalé, 77 ans, aurait embauché Eric Madouré, le compagnon de sa fille au sein de son cabinet moyennant d'importants émoluments et lui aurait fait bénéficier de coûteuses formations.

Sandra Sinimalé, élue sur la liste de son père, était en charge de la gestion du personnel communal lorsque l’embauche d'Eric Madouré a été faite. C'est à ce titre qu'elle a été poursuivie.

Lire aussi : Procès des Sinimalé : la décision sera rendue le 5 novembre

La commune de Saint-Paul, désormais dirigée par Huguette Bello, s'est constituée partie civile. Représentée par Maître Boniface, la Ville a réclamé 225.000 eruros de dommages et intérêts. Il s'agit à son sens de la part de salaire indûment perçue par Eric Madouré, et le signe d'un "appauvrissement important de la commune". "

Lire aussi : Fin de garde à vue pour Joseph Sinimalé et sa fille

Lire aussi : Saint-Paul : l'ex-maire Joseph Sinamalé et sa fille jugés en octobre

www.ipreunion.com / [email protected]

   

10 Commentaire(s)

Roberto, depuis son mobile, Posté
La même sanction pour le délit de la spl des musées régionaux afin que nos prochains élus réfléchissent à deux fois avant de commettre ces délits .
Bibine, Posté
Sini qui sa la dénonce out fille ek ou? Pas le même té veut pas ou vient la mairie sin pol? Pas celui té vé nu sin pol 2eme tour quand Ericka Bareigts l'a aligne à lu ? Sini demande ton guru garde bien kissa la fini à twwwwwoiiiiiiiiiiii
Missouk, Posté
Le commun des mortels serait ce soir en prison... Ils s'en sortent finalement pas si mal!
Ouff !!, Posté
Joseph a finit sa carrière politique de toute façon et Sandra pourra toujours ce faire recruter au centre de gestion ou ailleurs avec quelques milliers d'euros de salaire. Et pour les 10 000â"¬ une misère par rapport à ce qu'ils se sont engouffrés durant toutes ces années. Ce soir c'est champagne chez les Sinimalé !!
SOWETO, Posté
Nous attendons le verdict du procès de détournement de fonds publics et des autres affaires de notre Grand Président de Région qui a empoché 6800 euros mensuel et plus de 110000 euros de la SPL.
JB, Posté
Bizarre ces politiciens qui prennent que des peines avec sursis cad pas de prison Un citoyen lambda vole un sachet pâtes c'est prison ferme justice a deux vitesses
Gérard, Posté
Il y a un chauffeur qui émargeait à 5000 euros net mensuel + villa de fonction + voyages+ avantages divers et variés + frais de mission et qui a quitté brusquement la reunion IMAZ PRESS ! Plainte sera déposée contre lui car ce n'est pas juste de sanctionner monsieur MADOURE si d'autre cas identiques existent..... ici chez nous
HULK, Posté
Et la droite était unie derrière lui aux municipales : ridicule, indécent,honteux,il n'y a pas de mots assez durs pour qualifier une telle attitude.
Caillou, Posté
C'est la suite logique. Attendons les verdicts. Je ferais une remarque. Cet article creux et sans intérêt réel aujourd'hui aurait pu être remplacé par votre vérité sur Olivier Hoareau et la mairie du PORT dans les feux de la justice en ce moment. Histoire d'être impartial quoi!
Coco, Posté
Inéligibilité pour ces rusées en politique sui réussisse grace au pognon des contribuables ! Montrez l'exemple aujourd'hui le parquet