Sécurité routière :

Forces de l'ordre : 307 infractions relevées sur les routes ce week-end


Publié / Actualisé
La police nationale a réalisé sur le département 21 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 29 au 31 janvier 2021 permettant de relever 112 infractions soit 11 délits. Les gendarmes pour leur part ont relevé 195 infractions différentes (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La police nationale a réalisé sur le département 21 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 29 au 31 janvier 2021 permettant de relever 112 infractions soit 11 délits. Les gendarmes pour leur part ont relevé 195 infractions différentes (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les délits suivants ont été relevés :

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 03 (taux compris entre 0,69 et 0,94 mg / l d'air expiré)
- conduite après usage de stupéfiant : 01
- défaut d'assurance : 02
- défaut de permis de conduire : 03
- délit de fuite : 02

81 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion. Au cours de ces différents contrôles, les policiers ont également procédé à la constatation de 101 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 04
- défaut de port de casque : 03
- usage d'un téléphone au volant : 06
- défaut de contrôle technique : 14
- autres : 74


Du côté de la gendarmerie, le bilan de ce mois de janvier n'est pas bon. "Le mois de janvier 2021 se termine sur un bilan accidentogène défavorable avec 5 tués, dont 3 pilotes de deux roues motorisées, un conducteur de véhicule léger et un piéton. Sur les cinq personnes décédées, quatre présentaient un taux d’alcoolémie, incompatible avec la sécurité requise pour les usagers de la route" déplorent les gendarmes.

"Cette tendance observée se retrouve dans le bilan annuel de l’année 2020, avec 41 réunionnais ayant trouvé la mort sur le réseau routier de l’île. Les conduites addictives demeurent, la première cause des accidents en général et mortel en particulier, toutes catégorie d’usagers confondues. La seconde cause étant les vitesses excessives, puis le refus de priorité pour la troisième. C’est ce triptyque macabre qui guide au quotidien l’action des forces de l’ordre dans la lutte contre l’insécurité routière" rappelle-t-elle

Par ailleurs en réponse à un accident mortel, survenu dans la nuit du vendredi 29 janvier 2020, sur la commune du Tampon, "les militaires de la compagnie de Saint-Pierre, appuyés des effectifs motocyclistes de l’EDSR, ont réalisé, une importante opération de contrôle routier, dès la nuit suivante, sur l’ensemble des axes des communes des Avirons, Saint-Louis, Entre-Deux, Cilaos, Tampon, Saint-Joseph et Saint-Philippe. Au cours de ce service, 26 usagers de la route ont été interceptés et sanctionnés pour des infractions graves génératrices d’accidents, liées principalement aux conduites addictives, dont deux ont fait l’objet d’une mesure de garde à vue" note la gendarmerie dans un communiqué.

Lire ausi : Route de Cilaos : un motard décède suite à une collision avec une voiture

Bilan sécurité routière EDSR :

Tout au long du week-end, les motocyclistes de l’edsr, renforcés des effectifs de la réserve opérationnelle, ont multiplié les services et les postes de contrôles. En portant l’effort sur les conduites addictives, les vitesses et les refus de priorité :

Nombre de services réalisés : 25
Nombre d'infractions : 195
Nombre de retentions de permis :  15
Nombre d'immobilisation mise en fourrière : 11 dont 3 motocyclettes, 4 voitures et 4 cyclomoteurs.
Nombre d’alcoolémie : 21
Nombre de conduite sous stupéfiants : 14
Nombre de défaut d'assurance : 8
Nombre défaut permis : 5
Nombre de vitesse excessives : 111 dont 19 avec interception et en particulier pour 3 motocyclettes à plus de 50km/h au-delà de la vitesse autorisée sur les grands axes, qui ont été immédiatement placées en fourrière.
Nombre non port ceinture :  6
Nombre usage téléphone / distracteur : 7
Nombre non-respect priorité : 5
Nombre non port casque protection : 5
Nombre défaut contrôle technique : 4
Nombre d’émission de fumée ou de bruit gênant : 2 ...




 

   

1 Commentaire(s)

THOR, Posté
Et chaque dimanche soir la litanie des infractions....pour changer il faudrait mettre les PV pour non respect des mesures gouvernementales concernant le COVID (port du masque, jauge dans les magasins non respectée, restaurant en infraction) cela changerait un peu. Au fait le lien de la population avec les forces de l'ordre c'est bien la répression non ?