Etat et Région Réunion :

Le point sur les dispositifs de la continuité territoriale


Publié / Actualisé
A ce jour deux dispositifs de la continuité territoriale existent au départ de La Réunion vers l'Hexagone. Le premier de l'État est à plafond unique est est réservé aux familles à faible revenu. Le second dispositif est celui de la Région Réunion et est attribué sous un plafond de revenus plus haut que celui de l'Etat. Deux dispositifs que les voyageurs peinent parfois à différencier, et qui ne sont pas cumulables. Rappel sur leurs modalités d'attribution. (Photo rb/www.ipreunion.com)
A ce jour deux dispositifs de la continuité territoriale existent au départ de La Réunion vers l'Hexagone. Le premier de l'État est à plafond unique est est réservé aux familles à faible revenu. Le second dispositif est celui de la Région Réunion et est attribué sous un plafond de revenus plus haut que celui de l'Etat. Deux dispositifs que les voyageurs peinent parfois à différencier, et qui ne sont pas cumulables. Rappel sur leurs modalités d'attribution. (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Le dispositif de la Région Réunion

Lors de la première séance plénière ce mardi 20 juillet 2021, la présidente du Conseil régional Huguette Bello a déclaré avoir reçu un courrier du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, le 16 juillet 2021, sur les subventions accordées dans le cadre de la continuité territoriale. Le 1er juillet dernier le ministère des Outre-mer indiquait que le modèle avait été simplifié : un montant unique de 360 euros est accordé aux bénéficiaires réunionnais.

"Nous voudrions regarder ce qu'il se passe pour voir si dans le passé l'on a utilisé aussi les subventions attribuées par l'Etat" estime la présidente de Région. Des sommes "à ne pas négliger", donc. Ecoutez :

L'occasion de définir les deux dispositifs existants, indépendants l'un de l'autre : celui de la Région, et celui de l'Etat.

Pour rappel le dispositif de la Région permet d'obtenir une aide sur son billet d'avion, à montant fixe. Dans le sens Réunion - Métropole, les Réunionnais.e.s dont le quotient familial (le nombre de parts de chaque foyer fiscal pour calculer l'impôt sur le revenu, ndlr) est inférieur ou égal à 26.030 euros bénéficieront d'un bon de 300 euros. En revanche celles et ceux avec un faible revenu, inférieur ou égal à 6.000 euros, obtiendront un bon de 450 euros.

• Le dispositif de l'Etat

Dans un communiqué en date du 1er juillet 2021, le ministère des Outre-mer présentait les différentes évolutions concernant la politique nationale continuité territoriale. Un dispositif différent de celui proposé par la Région Réunion.

Après une large réflexion lancée depuis le 28 janvier 2020 sur les évolutions à apporter, l'aide a été simplifiée à un seul niveau "au lieu de l'aide majorée et de l'aide simple" précise le ministère des Outre-mer. La continuité territoriale est allouée selon un certain niveau de revenus. C'est ainsi que les personnes dont le quotient familial est inférieur ou égal à 11.991 euros bénéficieront d'une aide de 360 euros.

"Le montant de l'aide unique représente environ 40% du prix moyen d’achat du billet d’avion constaté sur chaque liaison" souligne le ministère des Outre-mer. Les résident.e.s ultramarin.e.s désirant recourir à la continuité funéraire (obsèques et aide au transport du corps) devront eux/elles aussi justifier d'un quotient familial inférieur ou égal à environ 11.991 euros.

L'Etat crée également un dispositif spécifique en faveur de trois nouveaux publics à savoir les doctorants et post-doctorants qui pourront recourir une fois par an à la continuité territoriale et les artistes et acteur.rices culturel.lles qui en bénéficieront deux fois par an. Les "jeunes espoirs sportifs" quant à eux pourront y recourir quatre fois par an.

Afin de mieux accompagner les familles, l'Etat étend les droits d'accès à la continuité funéraire aux frères et sœurs des défunt.e.s. Les déplacements seront aussi possibles dans le cadre d'une dernière visite à un proche. Les déplacements sont également possibles entre outre-mers et seront pris en charge à 40% du prix du billet d'avion aller-retour.

vl/www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

DAKOTA, Posté
C'est bien regrettable que cette aide n'est plus proposé aux natifs vivant en france qui de retour sur leur île participent à l'économie de l'île à moins que les chiffres des stats ne disent le contraire
Mimi, Posté
Les 360 euros d'aide de l'état n'est pas accordé dans le sens Métropole - Réunion c'est décevant
Missouk, Posté
La continuité territoriale est importante et doit être poursuivie. L'équipe de Mme BELLO verra s'il y a eu des abus. Dans tous les cas, les étudiants doivent continuer à être aidés autant que possible. Pour les familles, j'avoue ne pas savoir comment fonctionne l'aide de l'Etat, donc pas d'avis tranché.
David, Posté
A préciser il me semble que l'aide de l'Etat est accordée une fois tous les trois ans contrairement à l'aide de la Region qui est accordée chaque année. Quoiqu'il en soit, il faut que la Region plafonne son aide à 360 ' pour éviter d'aspirer tous les bénéficiaires pendant que les crédits de l'Etat ne sont pas consommés.