Les Américains déconseillent d'y voyager (actualisé) :

Covid-19 : Les Etats-Unis classent La Réunion et l'Hexagone "destinations à risque très élevé"


Publié / Actualisé
Le Center for Disease Control and Prevention (CDC ; centre pour le contrôle et la prévention des maladies) aux Etats-Unis, que l'on peut comparer à Santé Publique France, a classé La Réunion, l'Hexagone, mais aussi Maurice comme " destinations à risque très élevé" en raison du nombre de cas de Covid-19 (Capture d'écran CDC)
Le Center for Disease Control and Prevention (CDC ; centre pour le contrôle et la prévention des maladies) aux Etats-Unis, que l'on peut comparer à Santé Publique France, a classé La Réunion, l'Hexagone, mais aussi Maurice comme " destinations à risque très élevé" en raison du nombre de cas de Covid-19 (Capture d'écran CDC)

La situation sanitaire française s'améliore doucement, mais apparemment pas assez rapidement aux goûts des autorités américaines. Elles déconseillent donc fortement de s'y rendre, que ce soit dans l'Hexagone, à La Réunion, mais aussi dans les Antilles.

Étonnamment, la Nouvelle-Calédonie est classée à "risque faible", alors que l'archipel est actuellement en plein pic épidémique. L'archipel est d'ailleurs reconfinée depuis le 7 septembre dernier après la découverte de trois cas autochtones de Covid-19. Depuis, 2.766 nouveaux cas ont été confirmés.

Le CDC indique par ailleurs ne pas disposer de données concernant Mayotte, et déconseille donc d'y voyager. Chose étonnante encore une fois, alors que le nombre de cas, le taux d'incidence, le taux de reproduction du virus et les données hospitalières sont bien disponibles, et sont d'ailleurs actualisées quotidiennement, comme pour tous les territoires français. Et que la situation est, pour l'heure, sous contrôle.

- Maurice dans le rouge, Madagascar dans le jaune -

Dans le bassin sud-ouest de l'océan Indien, Maurice est aussi classé comme destination à "risque très élevé". La situation sanitaire s'est en effet fortement dégradée ces dernières semaines, alors que la réouverture des frontières aux touristes est prévue pour le mois d'octobre.

Du côté de Madagascar, où la situation a longtemps été critique face au Covid-19, les Etats-Unis considèrent désormais qu'il s'agit d'une destination à "faible risque". Un déclassement qui survient après l'intervention des autorités malgaches.

"Cette révision du classement de Madagascar fait suite à une démarche diplomatique effectuée par le biais du Ministère des Affaires étrangères auprès des autorités américaines, à travers l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique sise à Antananarivo" précise le Madagascar Tribune. Une réouverture des frontières est d'ailleurs prévue pour le mois d'octobre.

Le classement du CDC comporte quatre niveaux de risque : faible, moyen, élevé et très élevé. Pour la dernière catégorie, les voyages vers les destinations concernées sont déconseillés, mais pas interdits. Les autorités recommandent par ailleurs de disposer d'un schéma vaccinal complet, et de continuer à respecter les gestes barrières en raison de la possible présence de variants. On ignore cependant quels paramètres sont utilisés pour décider du niveau de danger, ceux-ci n'étant vraisembablement à jour.

www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

3 Commentaire(s)

Cousin, Posté
avec la dengue la leptospirose et l inaction des pouvoirs publiques contre les makotes oui la réunion est à risque!
HULK, Posté
Nous vivons vraiment dans un monde de fous qui distillent la peur à tous les niveaux, dans toutes les occasions.
Missouk, Posté
Dans ce cas, que les amerloques restent chez eux, on ne s'en portera pas plus mal!