L'avocat des victimes ne croit pas à sa mort :

Décès supposé de David Storm : "c'est une mise en scène, il va dire qu'il est ressuscité"


Publié / Actualisé
C'est une rumeur qui prend de l'ampleur : le pasteur David Storm, qui avait fait polémique à La Réunion en diffusant des images dans lesquelles il détruisait l'intérieur d'un temple hindou, serait décédé. La nouvelle vient de deux pasteurs et est parvenue jusqu'aux oreilles du bâtonnier Georges-André Hoarau, l'avocat de deux jeunes filles qui portent plainte contre le pasteur pour viol. L'homme serait mort suite à un accident de moto au Togo. L'avocat n'y croit pas et y voit une mise en scène pour mieux revenir plus tard et attirer plus de fidèles.
C'est une rumeur qui prend de l'ampleur : le pasteur David Storm, qui avait fait polémique à La Réunion en diffusant des images dans lesquelles il détruisait l'intérieur d'un temple hindou, serait décédé. La nouvelle vient de deux pasteurs et est parvenue jusqu'aux oreilles du bâtonnier Georges-André Hoarau, l'avocat de deux jeunes filles qui portent plainte contre le pasteur pour viol. L'homme serait mort suite à un accident de moto au Togo. L'avocat n'y croit pas et y voit une mise en scène pour mieux revenir plus tard et attirer plus de fidèles.

D'après les informations reçues par le bâtonnier Georges-André Hoarau, David Storm serait décédé des suites d'un accident de moto, au Togo. "Via diverses sources croisées et via mes clientes, on apprend que deux pasteurs annoncent la nouvelle de son décès. Mais c'est du pipeau, ces gens-là sont des charlatans, ils annoncent ce décès sans aucune compétence médicale, sans preuve" fustige l'avocat.

Celui-ci ne croit pas à la mort du pasteur autoproclamé, et est "absolument persuadé" qu'il est toujours en vie et que cette annonce n'est qu'une vaste "mise en scène". "C'est un ladilafé futile. Il faut dire que David Storm a la scène dans l'âme." Georges-André Hoarau se veut volontairement choquant dans ses propos : "j'attaque dur pour que lui m'attaque en diffamation, ce serait une preuve qu'il est vivant !"

Le bâtonnier assure la défense de deux jeunes clientes, qui ont porté plainte contre le pasteur pour viol. Celles-ci étaient mineures au moment des faits. Ces deux adeptes de David Storm venaient régulièrement dans une église accompagnées de leurs parents. Âgées de 17 ans, elles auraient été agressées sexuellement et violées à plusieurs reprises en 2018 et 2019 dans des chambres d’hôtel, selon les informations de la 1ère.

"Il y avait des moyens de le coffrer, on a laissé l'oiseau s'échapper" regrette aujourd'hui l'avocat, qui espère que la trace du pasteur sera retrouvée, tout en redoutant un coup d'éclat qui pourrait servir à l'individu. "Quand il va dire qu'il est ressuscité, il sera encore plus puissant... c'est ça le risque." A noter que David Storm a déjà été condamné pour abus de confiance. Lui et son épouse ont été reconnus coupables en juin 2019 d'avoir vécu grâce aux dons versés par les fidèles à leur association.

Le prédicateur avait également fait polémique en 2019, lors qu'il avait détruit une chapelle hindoue et diffusé ces images sur internet. Sur ces images on le voyait détruire des symboles religieux et des statuettes de divinités, qu'il qualifiait de "dieux du diable".

David Storm est connu pour ses "shows" durant lesquelles il effectue soi-disant miracles et prophéties. En 2017 il avait d'ailleurs tenu un spectacle à la Nordev à Saint-Denis, animé par de grands discours et des "guérisons miracles".

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Cheik menteur , Posté
Après il serait quand même intéressant de noter que la justice divine s'est occupée de ce STORM après tout le mal qu'il a pu faire à autrui' parfois Dieu ne dort pas et les détruit ces imposteurs! Quoiqu'il en soit il paiera sa faute tôt ou tard ( sur terre ou dans l'haut delà)
Jeanbon, Posté
Dommage, pour une fois qu'il a eu ce qu'il méritait !