Un millier de conteneurs vides sont comptabilisés :

Grand port maritime : les transporteurs alertent sur leurs difficultés


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce mercredi 9 mars 2022, le syndicat des transporteurs alertent les autorités et le public sur les difficultés rencontrées dans la gestion des conteneurs. Rotations aléatoires, port congestionné, temps d'attente à rallonge...Les difficultés sont nombreuses. Environ un millier de conteneurs vides sont comptabilisés. "Aujourd'hui, vos transporteurs subissent de plein fouet cette situation et tente de pallier ces difficultés en stockant sur leurs propres terre-pleins privés, ces conteneurs vides" alerte le syndicat, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans un communiqué publié ce mercredi 9 mars 2022, le syndicat des transporteurs alertent les autorités et le public sur les difficultés rencontrées dans la gestion des conteneurs. Rotations aléatoires, port congestionné, temps d'attente à rallonge...Les difficultés sont nombreuses. Environ un millier de conteneurs vides sont comptabilisés. "Aujourd'hui, vos transporteurs subissent de plein fouet cette situation et tente de pallier ces difficultés en stockant sur leurs propres terre-pleins privés, ces conteneurs vides" alerte le syndicat, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

TLF, Syndicat représentant des Transporteurs et Transitaires adhérents, tient à vous informer de la situation portuaire catastrophique que nous subissons actuellement. Plusieurs facteurs amènent à ce constat :

- Les rotations de navire en Europe et en Asie sont de plus en plus aléatoires sans aucune régularité ni dans les fréquences de départ, ni dans les transits times.
- Les routings des navires sont régulièrement modifiés, engendrant des transbordements non prévus et des dates d’arrivée non respectées
- Le port connait depuis quelques temps une congestion qui n’a cessée de s’intensifier au fil des jours, aboutissant désormais à une asphyxie totale de l’enceinte portuaire.
- Sa congestion atteint les 100 % ! Car les conteneurs vides ne sont pas ou plus évacués
- Les temps d’attente des transporteurs peuvent monter jusqu’à 6 heures pour le retrait d’un container.
- Les travaux engagés par le GPMDLR (Grand port martime de La Réunion), bien qu’indispensables et déjà programmés, viennent peser sur le fonctionnement actuel du port

Aujourd’hui, vos transporteurs subissent de plein fouet cette situation et tente de pallier ces difficultés en stockant sur leurs propres terre-pleins privés, ces conteneurs vides - estimés à un millier. Ces zones sont devenues les terre-pleins exportés des acconiers et des Compagnies maritimes. Mais restant à charge financière des transporteurs.

Aujourd’hui, vos transporteurs ne sont plus à même de vous apporter une prestation de service pérenne, adaptées à vos besoins dans des temps raisonnables. Aujourd’hui, vous Importateurs, rencontrez de sérieuses dégradations de vos taux de rupture, car cette chaine logistique ne fonctionne plus !

TLF demande aux acteurs portuaires, une prise de conscience générale, afin de résoudre ces difficultés qui entraînent des conséquences dramatiques sur l’économie réunionnaise ;

TLF a initié une 1ère réunion hier 07 mars. En présence de GPMDLR, des acconiers, des transporteurs, des transitaires. Et du représentant de l’UMIR.
Plusieurs pistes ont été évoquées :

- Des Terre-pleins disponibles dès demain ! Afin que les conteneurs vides puissent y être entreposés et que vos transporteurs puissent récupérer vos conteneurs pleins et vous livrer dans les meilleurs délais.
- Procéder à l’évacuation des vides très rapidement. Car un conteneur plein qui vous est livré, deviendra très vite un conteneur vide à évacuer
Certains sont stockés depuis plus d’un an !
- Améliorer la circulation portuaire

Aujourd’hui, cet encombrement général vient fortement perturber les cadences de livraison, d’où ces files d’attente de camions, dans des conditions de sécurité qui ne sont plus assurées pour les usagers de Port Réunion.

Les réponses à ces points sont dans les mains des acteurs portuaires, acconiers, Compagnies Maritimes, GPMDLR … Nous solliciterons prochainement les compagnies maritimes, sur leur vision de cette situation calamiteuse. Que faites vous pour évacuer ces conteneurs qui vous appartiennent ?

TLF continuera à dialoguer avec tous ces acteurs, car tous ensemble devons s’atteler à sortir de cette ornière qui mène nos entreprises au bord du gouffre ! Soyez assurés que TLF est à vos côtés. Vous serez tenus informés de nos avancées.
 

   

1 Commentaire(s)

Whoo's the boss , Posté
Vende le bande conteiner ô bas prix n'a de moune y rode pou fai la CazBand ti maleureu