Elle est baptisée Juliette :

Kélonia : une tortue verte blessée par un requin


Publié / Actualisé
Le Centre de soins de Kélonia a récupéré ce mercredi 11 mai 2022 à l'Etang-Salé une jeune tortue verte blessée de 9,1 kilos et 40 cm de longueur de carapace. Baptisée Juliette, elle montre les traces de deux morsures de requin au niveau de l'épaule droite. Nous publions ici le communiqué de Kélonia (Photos Kélonia)
Le Centre de soins de Kélonia a récupéré ce mercredi 11 mai 2022 à l'Etang-Salé une jeune tortue verte blessée de 9,1 kilos et 40 cm de longueur de carapace. Baptisée Juliette, elle montre les traces de deux morsures de requin au niveau de l'épaule droite. Nous publions ici le communiqué de Kélonia (Photos Kélonia)

Directement amenée chez le vétérinaire, la jeune tortue baptisée Juliette montre les traces de deux morsures de requin au niveau de l’épaule droite. La partie osseuse de la carapace a résisté à la pression des mâchoires du requin, estimé à 1m50 environ. Et la jeune tortue a pu s’échapper. Les traces laissées sur la carapace de la tortue permettront peut-être d’identifier l’espèce de requin concernée.

Merci à Jérôme de Kaz’Plongée pour son intervention. Outre ses blessures récentes, la tortue présente une amputation ancienne et totalement cicatrisée d’une nageoire postérieure, ainsi que des écailles surnuméraires sur la dossière.

Une anomalie de l’écaillure a été observée sur plusieurs tortues nées à la Réunion au cours des dernières années. Cette observation associée à la génétique et la photo-identification permettra peut être de déterminer si Juliette fait partie des rares tortues nées à la Réunion, de deux femelles connues Gaby et Emma.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !