Soldat tué en mission d'entraînement :

Trois-Bassins : hommage à l'adjudant-chef Olivier Michel, décédé dans l'exercice de ses fonctions


Publié / Actualisé
Ce samedi 28 mai à 11h00, la ville de Trois Bassins rendra hommage à l'adjudant-chef Olivier MICHEL décédé le mercredi 15 avril 2020, au cours d'une mission d'entraînement au nord de Tarbes. Cet hommage programmé n'avait pas pu se tenir en raison des restrictions sanitaires liées à la crise COVID-19. (Photo : DR)
Ce samedi 28 mai à 11h00, la ville de Trois Bassins rendra hommage à l'adjudant-chef Olivier MICHEL décédé le mercredi 15 avril 2020, au cours d'une mission d'entraînement au nord de Tarbes. Cet hommage programmé n'avait pas pu se tenir en raison des restrictions sanitaires liées à la crise COVID-19. (Photo : DR)

Né le 14 juillet 1981 à Le Port (département de La Réunion), l’adjudant-chef Olivier MICHEL a servi la France pendant plus de dix-sept années.
Il s’engage le 6 août 2002 en tant que volontaire de l’armée de Terre et occupe la fonction d’assistant comptable au sein du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de marine. Il intègre l’école nationale des sous-officiers d’active le 1er février 2003.

À l’issue de sa scolarité, il sert au sein du 3e régiment d’hélicoptères de combat à Étain, toujours en qualité d’assistant comptable. Il remplit alors avec une grande efficacité les missions qui lui sont confiées.

En septembre 2009, il fait le choix de se réorienter vers une nouvelle filière et devient membre opérationnel de soute. Il part ensuite en séjour à Djibouti en 2013, pour trois années, au 5e régiment interarmes d’outre mer, où il occupe à nouveau le poste de membre opérationnel de soute au sein d’une escadrille d’hélicoptères de manœuvre. Ses qualités indéniables de meneur d’hommes font de lui un cadre solide et un exemple pour les plus jeunes.

À son retour, il sert au 5e régiment d’hélicoptères de combat en qualité de chef de peloton membre opérationnel de soute. Il fait montre de grandes qualités humaines et professionnelles. Il commande son personnel avec bienveillance et efficacité grâce à un grand sens de l’organisation. Il apparaît comme un cadre particulièrement apprécié par son entourage.

Possédant une solide expérience opérationnelle, l’adjudant-chef Olivier MICHEL a effectué de nombreuses opérations extérieures et missions de courte durée, au cours desquelles son engagement personnel et son professionnalisme sont remarqués : au Gabon en 2010, en République Centrafricaine en 2014 et au Mali en 2015, en 2017 puis en 2018.

Il est cité à l’ordre de la brigade avec attribution de la Valeur Militaire avec étoile de bronze mais aussi cité à l’ordre du régiment avec attribution de la médaille d’or de la défense nationale avec étoile de bronze. Il est titulaire de la croix du combattant, de la médaille d’outre-mer agrafes " République Centrafricaine " et " Sahel ", de la médaille d’or de la défense nationale et du titre de reconnaissance de la nation. Il a été félicité de nombreuses fois pour sa détermination sans faille dans les situations les plus difficiles.

Le mercredi 15 avril 2020, au cours d’une mission d'entraînement à l’hélitreuillage, l’hélicoptère Cougar dans lequel il a pris place, s’abîme au nord de Tarbes, dans les environs de Bouilh-Devant (Hautes-Pyrénées). L’adjudant-chef Olivier MICHEL trouve la mort dans cet accident.
Âgé de 38 ans, l’adjudant-chef Olivier MICHEL était marié et père de trois enfants.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !