[VIDÉO] Il modifie sa proposition :

Emmanuel Macron propose finalement une revalorisation du salaire des enseignants sans conditions


Publié / Actualisé
Alors que le candidat LREM à la présidentielle Emmanuel Macron avait proposé la revalorisation du salaire des enseignants dans le cadre de "nouvelles missions" dans un premier temps, il revient sur sa proposition. Au dernier jour officiel de la campagne, le président-candidat indique au micro de France Inter que cette revalorisation ne sera finalement "pas conditionnée à quoi que ce soit". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors que le candidat LREM à la présidentielle Emmanuel Macron avait proposé la revalorisation du salaire des enseignants dans le cadre de "nouvelles missions" dans un premier temps, il revient sur sa proposition. Au dernier jour officiel de la campagne, le président-candidat indique au micro de France Inter que cette revalorisation ne sera finalement "pas conditionnée à quoi que ce soit". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Je sais ce que notre République doit aux enseignants. Nous avons commencé une revalorisation des professeurs, et elle n'est pas conditionnée à quoi que ce soit. Elle est autour de 10%" a déclaré Emmanuel Macron. Ecoutez :

 

Dans sa proposition d'origine, le président-candidat proposait un "pacte" au corps enseignant "avec de nouvelles missions et des rémunérations augmentées en conséquence". Marine Le Pen, elle, aspire à la revalorisation du salaire des enseignants "et refonder leur formation".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

Mouton, Posté
Malheureusement je généralise: pas d'idéal, pas de projet commun, peu d'honnêteté,... A mon âge, on se souvient plus des faux attentats façon Mitterrand, des idées d'extrême droite qui se généralisent dans leur bouche, des ministres des impôts qui ne paient pas les leurs, etc... Je conchie les le Pen évidemment, je ne suis pas complétement demeuré pour espérer la tyrannie hongroise en France, mais tout comme je ne profiterai pas des droits que m'offre mon pays, je ne participerai plus à aucun suffrage. Je reste persuadé que ça ne changera rien à mon quotidien. Darmanin le Pen, même combat, même chienlit, même misère intellectuelle. Je ne parle même pas des élus locaux. La France de 2022 aura les élus qu'elle mérite.
Missouk, Posté
Encore une proposition bassement électoraliste sur la quelle il va s'asseoir allègrement dans quelques mois. Menteur un jour menteur toujours!
Heinrich Koffee, Posté
Quand je vois le sort des soignants' applaudis en 2020, exclus en 2021 pour les non vaccinés. Le plan santé on en est où ' Alors j ai peur pour les enseignants !!
"Nous tous, sans eux", Posté
Le seuil de pauvreté est en dessous de 1100 euros par mois. Combien sont-ils à La REUNION et en métropole qui n'ont pas ce montant et qui devront se serrer la ceinture avec de plus en plus d'inflation et des produits plus chers ici '
"Tous pourris" profite aux plus pourris c'est-à-dire Le Pen, Posté
@Mouton: On peut croire les promesses de n'importe qui dans n'importe quel métier. Il n'y a aucune raison de surgénéraliser sur un métier important tel que politicien. Il y a quelques cas pourris tels que Le Pen mais ce n'est pa sune généralité.
Rocky , Posté
Ce petit bourgeois nous prend vraiment pour des demeurés. Seulement aujourd'hui qu'il se rend compte que les enseignants sont les pièces maîtresses de la vie en général. Nous ne tomberons pas dans son filet. Nous essayerons Marine.
Les oubliés de la République , Posté
Les enseignants sont les oubliés de la République depuis de nombreuses années malheureusement.
Présidentielle 2022, Posté
Prêt à tout pour rester à l'Elysée, quelle misère cinq ans de plus avec ce gamin .
Mouton, Posté
Ah super. Une chance que je sois con comme un panier pour croire dans les promesses des politiques! Les politiques parlent aux crétins. Je ne voterai pas. Plus jamais.