Sondage à l'approche des élections :

Régionales : une gauche unie aurait pu changer la donne dès le premier tour


Publié / Actualisé
Un sondage Sagis pour Réunion la 1ère en partenariat avec Imaz Press et le JIR révèle que le candidat de la droite et du centre Didier Robert cumule 24% des intentions de vote. Ericka Bareigts puis Huguette Bello, au coude à coude, le suivent de très près avec respectivement 23,5% et 22,5% des intentions de vote. Bien qu'il ne s'agisse que d'un sondage qui ne représente pas nécessairement la réalité du scrutin pour le 20 juin prochain, il dessine une tendance qui ne fait que renforcer la division de la gauche. Unies, avec à leurs côtés les candidats Patrick Lebreton et Olivier Hoarau, les deux femmes du trio de tête auraient probablement fait pencher la balance à gauche, et de façon beaucoup plus nette. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Un sondage Sagis pour Réunion la 1ère en partenariat avec Imaz Press et le JIR révèle que le candidat de la droite et du centre Didier Robert cumule 24% des intentions de vote. Ericka Bareigts puis Huguette Bello, au coude à coude, le suivent de très près avec respectivement 23,5% et 22,5% des intentions de vote. Bien qu'il ne s'agisse que d'un sondage qui ne représente pas nécessairement la réalité du scrutin pour le 20 juin prochain, il dessine une tendance qui ne fait que renforcer la division de la gauche. Unies, avec à leurs côtés les candidats Patrick Lebreton et Olivier Hoarau, les deux femmes du trio de tête auraient probablement fait pencher la balance à gauche, et de façon beaucoup plus nette. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

On le sait bien, politique ne rime jamais avec mathématiques. Ainsi il serait vain de tenter d'additionner les résultats de tous les candidats de gauche pour espérer en sortir une tendance qui ne serait que fiction.

Pour autant les présences d'Ericka Bareigts et de Huguette Bello dans ce trio de tête interpellent. Très proches de Didier Robert en termes d'intentions de vote – 24% pour le président sortant, 23,5% pour Ericka Bareigts et 22,5% pour Huguette Bello – des candidates unies auraient nécessairement changé la donne.

- Multiplicité des candidatures -

A elles deux, elles pèsent en effet 46% des voix au regard de ce sondage. Un chiffre à prendre avec des précautions puisqu'une addition brute telle que posée ici n'a pas de sens. Mais un chiffre qui laisse entendre cependant qu'une candidature commune aurait permis de rassembler les électeurs de gauche sous une même bannière, et de peser bien plus dès le premier tour.

Lire aussi - Régionales 2021 : la gauche acte sa division

A ces deux noms auraient pu se rajouter d'autres candidats, parmi les 11 briguant la nouvelle présidence de la collectivité régionale. A commencer par Patrick Lebreton, qui dans le sondage Sagis pour Réunion la 1ère en partenariat avec Imaz Press et le JIR, affiche 8% des intentions de vote. Le maire de Saint-Joseph, après une longue hésitation, a finalement annoncé faire cavalier seul. Derrière lui, le maire du Port, Olivier Hoarau, qui avait annoncé sa candidature parmi les premiers, après celle de Vanessa Miranville. Lui cumule environ 7% des intentions de vote, selon le sondage.

Lire aussi - Le torchon brûle (déjà) à gauche

La maire de La Possession, elle, rentre plus difficilement dans l'équation. Vanessa Miranville, qui affiche ici 8,5% des intentions de vote et se situe en tête du second trio, arbore un électorat différent et fidèle. Elle a d'ailleurs été la première à déclarer sa candidature pour les élections régionales, et n'a donc pas pris part aux multiples discussions à gauche visant à trouver un terrain d'entente et un unique candidat.

- Vers une alliance au second tour ? -

Mais l'union de la gauche n'a pas été possible et il faut donc faire avec ces multiples candidatures désormais. Face à Didier Robert, les deux candidates que sont Ericka Bareigts et Huguette Bello auront un choix décisif à faire en vue du second tour. Si toutes deux ont déjà laissé entendre une possible alliance pour peser davantage contre le candidat sortant, il faudra voir qui rejoint l'autre.

Il y a fort à parier que le score affiché tel quel de Didier Robert (24%) sera gonflé d'ici le 20 juin. Seul candidat de la droite, il devrait rallier derrière lui davantage d'électeurs. C'est aussi pour cette raison que ce choix affiche un "taux de fermeté" de 66%. Autrement dit : 66% des électeurs interrogés sont certains de voter pour lui. Des taux largement diminués pour Ericka Bareigts (53%) et Huguette Bello (46%), en raison de la multiplicité des candidatures à gauche.

L'enjeu est de taille pour le 20 juin et il s'agira également de voir quels soutiens seront les candidats du trio du milieu. Car une nouvelle victoire de la droite, malgré les récents déboires judiciaires du président sortant, coûtera cher aux candidats de gauche. Dans la tête des électeurs, il va sans dire que cette possible victoire de Didier Robert sera directement imputable à la désunion de la gauche.

Lire aussi : Régionales : Didier Robert bien mal embarqué, mais rien n'est (tout à fait joué) joué

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

10 Commentaire(s)

John , Posté
Comma par hasard le COVID 19 n'existe plus lol Les journalistes sont manipuler lol je me pose la question
Coq noir , Posté
Robert la tire manzer dans la bouche des pauvres, lu sa payer cher. Robert tu es maudit
Stéphane , Posté
DIdier robert porte une malédiction telle sur sa tête qu'il n'y a plus rien pour lui, ek son fem'! DIdier robert a rempli l'estomac des riches en virant des pauvres dans les musées régionaux. Preuve qu'il voulait faire tout cela en douce, le karma a fait exploser le tout. Weil ta woir IMAZ PRESS, le 19 juin c'est la bombe d'Arizona!!!! I HAVE A DREAM '..
Erik, Posté
Voilà un DR qui disait il y a encore une dizaine d année qu il fallait mettre fin aux hommes politiques devenus des dinosaures à la Réunion.Et aujourd'hui il est devenu quoi DR : un dinosaures comme ceux d avant .
Canard lé noir , Posté
C pas moi c la secrétaire. C pas moi c mon.cousin. C pas moi c'est le.sondage. Le canard lé noir.
Canard lé noir , Posté
Canard lé noir pour certain. Jamais la droite unie n'a été aussi faible. Il fallait un plan D comme Domenjod.
Dinosaures, Posté
Pour Didix les carottes sont cuites, je crois en ce moment, Didix est entrain de chercher des cartons pour emballer ses affaires, de plus la liste de Didix fait peur, que des repris de justice avec Lagourgue, Lacouture, Nirlo, Rivière...) et des Dinosaures ventrus venant du Jurassique.
Marc, Posté
3 articles d'imazpress contre didier robert en l'espace d'une demie heure. qui dit mieux !!! trop fort
Prediction., Posté
En 2015 didier robert : 40 %.En.2021 : 24 %.Et en.2026 : 00 %
Totof, Posté
Hé hé. La division va profiter au président sortant ! Les résultats sont tellement proches que Bello et Bareight vont se maintenir par orgueil et faire gagner Didier Robert, comme en 2010...