Régionales :

Report de voix : en politique il n'y a pas que de l'arithmétique


Publié / Actualisé
Alors que le second tour des régionales approche à grand pas, les états majors des deux finalistes de ce scrutin, Didier Robert et Huguette Bello, sont en ébullition. Outre la nécessité de mobiliser les abstentionnistes, ils mènent un véritable travail depuis dimanche dernier pour tenter d'analyser les résultats et les possibilités de report de voix. Théoriquement, la gauche est majoritaire au soir du 1er tour. Qu'en sera-t-il au soir du deuxième tour le dimanche 27 juin ? Analyse des forces en présence et de ce que peuvent espérer les candidats, ou pas sachant que politique ne rime pas toujours avec arithmétique (Photo rb/www.ipreunion.com)
Alors que le second tour des régionales approche à grand pas, les états majors des deux finalistes de ce scrutin, Didier Robert et Huguette Bello, sont en ébullition. Outre la nécessité de mobiliser les abstentionnistes, ils mènent un véritable travail depuis dimanche dernier pour tenter d'analyser les résultats et les possibilités de report de voix. Théoriquement, la gauche est majoritaire au soir du 1er tour. Qu'en sera-t-il au soir du deuxième tour le dimanche 27 juin ? Analyse des forces en présence et de ce que peuvent espérer les candidats, ou pas sachant que politique ne rime pas toujours avec arithmétique (Photo rb/www.ipreunion.com)

- La gauche majoritaire, sur le papier...  -

La gauche réunionnaise a des raisons d’y croire. D’abord du fait de l’érosion de l’adhésion à Didier Robert. Il recueille 31,10% des voix cette année au 1er tour contre 40,36% des voix en 2015.

D’autre part, d’un point de vue strictement mathématique, la gauche dépasse les 50% des suffrages. En effet, en additionnant purement et simplement les voix des différents candidats de gauche (Huguette Bello -20,74%, Ericka Bareigts - 18,48%, Patrick Lebreton - 7,78%, Olivier Hoarau - 4,24% et Jean-Yves Payet - 1,14%) on parvient à un total de 52,38% des voix, ce qui représente 120 948 suffrages.

Cela, sans ajouter les voix de Vanessa Miranville (9,91% et 22 875 voix) dont le positionnement originel sur l’échiquier politique est de gauche, ni même celles de Jean-Pierre Marchau (2% et 4628 voix) dont l’engagement penche également à gauche.

D’un point de vue purement comptable, la gauche au sens large réunit donc 148 451 voix au soir du premier tour, soit 64,29% des voix.

A titre de comparaison, Didier Robert et ses 31,10% représentent 71 800 électeurs. Le président de Région sortant devra donc, en restant dans cette posture théorique, plus que doubler ses voix s’il souhaite l’emporter au second tour.

- … mais ce n’est pas si simple -

Mais la politique ne rime pas toujours avec arithmétique. Dans le contexte actuel où les "camps" s’effondrent et où l’échiquier politique est de plus en plus flou, il n’est pas rare de voir des électeurs de droite voter à gauche et inversement. C’est ce qui risque de se passer lors de ce scrutin où il semble peu probable que toutes les voix s'étant portés urn,les candidat.e.s de gauche se reportent d'un bloc vers Huguette Bello.

A commencer par les électeurs d’Ericka Bareigts dont la liste, composée de personnalités issues de divers horizons se positionne davantage au centre de l’échiquier politique qu’à gauche. Si une bonne partie de ses électeurs devrait logiquement reporter ses voix vers Huguette Bello, la base électorale de la maire de Saint-Denis se situant fondamentalement à gauche, la droite espère clairement y pêcher quelques voix susceptibles de l’aider à rattraper son retard, notamment chez les électeurs centristes.

Comme pour Ericka Bareigts, les voix de Vanessa Miranville et de Jean-Pierre Marchau pourraient également se disperser entre la droite et la gauche, réduisant légèrement l’écart théorique entre Huguette Bello et Didier Robert.

On peut aussi s’interroger sur l’attitude des électeurs d’Olivier Hoarau. En effet, si ce dernier a appelé dès dimanche soir à soutenir l’union de la gauche, personne n’oublie la brouille entre le maire du Port et celle de Saint-Paul, ce qui avait notamment amené Olivier Hoarau à claqué la porte du parti d’Huguette Bello, PLR.

Néanmoins, s’il est impossible de prévoir avec certitude l’attitude des électeurs qui ont voté en faveur de la liste "Ansanm alon réyoné", il apparait que cet électorat semble avant tout être dans une logique de rejet de Didier Robert, ce qui pourrait conforter Huguette Bello dans un report des voix en sa faveur.

- La participation ne sera pas forcément la clé pour la droite -

A gauche, comme à droite (surtout à droite d’ailleurs), on compte sur la mobilisation des abstentionnistes. Les scrutins des régionales précédents montrent que la participation fait un bon de 10% à 15% entre le premier tour et le second tour. En 2015, alors que la participation était de 45% au premier tour, elle a atteint les 55% au second tour. En 2010, la participation était de 46% au premier tour et de 60% au second tour.

C’est une réalité, les électeurs seront certainement plus nombreux à se mobiliser au second tour. Un bon de 10% à 15% impliquerait que 70 000 à 90 000 électeurs en plus se déplaceront aux urnes ce dimanche. Mais il serait illusoire de penser que tous ces électeurs voteront en très grande majorité pour l’un ou l’autre camp.

Les précédents scrutins ont montré que la mobilisation du second tour ne parvient pas forcément à confirmer ou à renverser une tendance. C’est davantage le bilan (ou les propositions), la personnalité des candidats et leur stratégie d’entre deux tours qui permettent de transformer l’essai, ou au contraire provoquent un raz de marée d’opposition.

La droite saint-pauloise peut en témoigner puisqu’aux municipales de 2020, alors que l’attelage peu orthodoxe Alain Bénard/Joseph Sinimalé/Jean-François Nativel était mathématiquement loin devant (la droite représentait près de 60% des voix en cumulant les scores des candidats au 1er tour), ces derniers ont été largement battus par Huguette Bello au second tour (61,65% des voix). Ce n’est en aucun cas la faible hausse de la participation, de 8% au second tour, qui a aidé l’actuelle maire de Saint-Paul, mais un rejet de l’alliance de droite et du bilan de la majorité sortante.

Aussi, penser que la mobilisation de certains maires de droite suffira à inverser une tendance, comme si la population votait aveuglément, semble très hypothétique.

- Le ras le bol des citoyens -

D’autant plus que les candidats semblent oublier un facteur majeur, celui du ras-le-bol des citoyens. 2 ans et demi après la crise des gilets jaunes, les élus réunionnais ne semblent pas avoir pris la mesure du mal profond qui mine la population et la société réunionnaise.

Cela se traduit, d’une part, par un taux d’abstention qui va de record en record, et d’autre part, par une hausse du vote de contestation (ou de déception). On n’en parle malheureusement pas assez mais les votes blancs et  nuls ont représenté durant ce scrutin du premier tour 5,28% des suffrages exprimés, soit 12 858 suffrages exprimés, ce qui est un chiffre énorme comparé à certains candidats qui n’ont même pas dépassé la barre des 5% à ce scrutin malgré des semaines et des mois de campagne et de battage médiatique.

Il semble très probable que ce chiffre sera encore plus important au second tour, au détriment des deux adversaires en lice. 

Au soir du 27 juin, il y aura bien un.e gagnant.e. Mais s’il y a bien un camp qui aura véritablement gagné cette élection, ce sera certainement celui de l’abstention ainsi que celui  du vote blanc et nul, donnant une fois de plus une grande claque à la démocratie.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

16 Commentaire(s)

Ginot , Posté
sérieusement pensez vous que les électeurs d erika vont voter pour Bello,un peu de sérieux, elle a perdu a Saint Denis, pour un est de Vanessa Miranville ces électeurs ne feront pas Bello qui avaient soutenu son adversaire au municipale,voyez vous aucun maire de la TCO ne vote Bello Pourquoi '
Hôtel USA, Posté
Robert ne vaut plus rien sur la scène politique ! Un futur condamné dont le casier sera bien rempli'..
Question , Posté
Huguette Bello va t-elle dépassé 70 % des votants dimanche '
Éthique et morale, Posté
Il faut de l'éthique et de la morale. Quand on licencié pour augmenter ses indemnités. Quand on est puni par la justice. Quand on oublie de déclarer ses indemnités. Quand on est mis en cause par la CRC. Et on n'a meme pas parler de compétence.
Ici Londres , Posté
Ici Londres, le joueur de poker va retrouver son.activité favorite : le poker menteur.
Tout sauf Robert , Posté
Tout sauf Robert.
Bello présidente , Posté
Bello sera présidente pour mettre fin affaires judiciaires concernant l'autre. Pour mettre fin aux embauches dénoncées par la CRC. Pour mettre fin.au travail fait à moitié : moitié la route.
Didier Barbelivien, Posté
À celui ou celle qui m'a répondu ! Je vous laisse croire à vos inepties ! 60% c'est le score que Bello fera peut être dans sa ville, au Port où encore à St Joseph mais partout ailleurs, elle sera battue à plat de Couture... Et encore je suis gentil! Effectivement La Droite n'a pas joué le jeu lors du 1er Tour, ils ont voulu faire une entourloupe en guise de revanche des "traites qui ont été nourris". Bareigts aurait été le compromis ou encore " Traite-D'union" LREM MACRON LR! Sauf que ça n'a pas marcher ! Du coup, on revient au Source pour gagner... Si y'avait défaite au 1er Tour, "c'était pas leur faute parce qu'on a fait L'Union", mais la victoire au 2e Tour " C'est grâce à eux, qui ont réussi à mette leur différent et leur ego de côté " Pas besoin de faire science po ou l'ENA pour comprendre ça !!!! Soyez lucide ça aurait pu être un carnage si les Maires de droite auraient activé leur militant et soutien... Le KO technique est prévu pour Dimanche et je pense que Huguette n'assumera pas sa position de leader d'opposition régionale encore 6 ans... Elle démissionnera !
Le changement arrive , Posté
Toute la Reunion attend Le changement à la Région. Il faut mettre propre la Reunion.
Eve, Posté
EB+PL+OH+JPM = HBello
Bacara, Posté
On ne veut pas de robert à la source, non merci, causse volailles on ne veut plus ni lo rhum
@didier barbelinul, Posté
À votre place dire ce genre de commentaires vous discrédite car vous attestez que la droite et les maires ont fait CONTRE Didier robert. Avec deux pois chiches dans le coco, vous pensez inverser la donne ce dimanche'''''' Huguette va l'emporter haut la main avec plus de 60% car comme vous le dites vous même, la droite retient ce que ce monsieur destructeur a fait à sa clan politique "  des insultes/ des mauvais tours/ des paroles, des paroles, des paroles'. ". Adieu profiteur de Didier et ta famille , fem' cousins, matante, soeur, placés partout'.
Ti hache, Posté
Madame BELLO me fait penser à DALIDA,Elle veut mourir sur la scène, vu son âge ça doit être bien son idée....
Thomas, Posté
surtout que beaucoup de candidats non postulable au second tour demandent à voter pour une sensibilité;ça les écorcherait la bouche de nommer un adversaire
Pipo, Posté
Si portois i vote bello, zot i mange zot mangé gâté sachant comment elle la dénigre olivier. Olivier ou t battu idem pour les départementales. Ou demande aux portois de voter bello, et aux departementales ou veut écraser le binôme que bello i soutient. Kel homme politique ou lè
Didier Barbelivien , Posté
Les articles d'Imaz sont drôles et sentent la peur ! Avez-vous la crainte que DR soit rréélu ' Je le pense bien... Vous savez très bien que Bareigts fait un score de 18% parce que certaines forces de Droite ont voulu affaiblir DR, et jouer sur 2 tableaux. Sans ça, elle arriverait péniblement à 8% ! Voilà les 10% qui manque à DR ! Vous savez aussi bien, que la participation de la plateforme de Droite n'a pas activé son réseau à plein régime le dimanche 20 juin du 1er tour. Notamment à St Pierre (7000 voix en tête avec le pseudo soutien de Michel Fontaine, qui fait moins bien qu'a Saint Denis sans soutien de personne 12000 voix); St Louis et Tampon ! Et quoi qu'en dise, Serge Hoarau, il fera DR sans le dire publiquement avec la contrainte de Michel Fontaine ! La seule chance pour changer de Président c'était que Bareigts soit au 2e Tour... On va assister au Tout Sauf Bello, et au Tout Sauf Communiste ! Ça va se finir à 52-48 pour DR ! Et j'espère que vous ferez un article en vous inspirant de cette analyse, qui, vous avez très bien, très réaliste avec les forces en présence ! Vous savez très bien que ce n'est pas les réseaux sociaux et la communication qui font la différence mais bien les réseaux quz chaque Candidat est en capacité d'activer