Au lendemain du second tour :

Election de Huguette Bello à la Région : pluie de réactions


Publié / Actualisé
La maire de Saint-Paul a remporté le second tour des élections régionales ce dimanche 27 juin 2021, avec 31,85% des suffrages exprimés. Elle prend donc la place de Didier Robert, et s'installera officiellement au Conseil régional vendredi 2 juillet. La Réunion est donc la seule région de France à basculer à gauche. Les réactions se multiplient au lendemain de ce scrutin. (Photo rb/www.ipreunion.com)
La maire de Saint-Paul a remporté le second tour des élections régionales ce dimanche 27 juin 2021, avec 31,85% des suffrages exprimés. Elle prend donc la place de Didier Robert, et s'installera officiellement au Conseil régional vendredi 2 juillet. La Réunion est donc la seule région de France à basculer à gauche. Les réactions se multiplient au lendemain de ce scrutin. (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Didier Robert, actuel président de Région

"Les résultats de ces élections régionales se clôturent avec un écart extrêmement serré. La Réunion est partagée, les Réunionnais sont clairement partagés et leurs voix se sont réparties, on le voit, entre deux visions, deux programmes pour La Réunion.

Je veux remercier les électeurs qui ont accordé leur confiance à la liste Objectif Réunion que j’ai eu l’honneur de conduire à l’occasion de ce second tour. Des milliers de Réunionnais ont voté pour notre liste.

J’ai une immense reconnaissance pour l’ensemble des militants et des sympathisants qui ont défendu tout au long de ces dernières semaines le bilan et le projet régional.

Les Réunionnais se sont mobilisés davantage qu’au premier tour c’est un bon signe pour la démocratie. Même si tout le monde a bien conscience qu’il faut repenser le système pour un meilleur accès des électeurs aux décisions politiques tout au long du mandat. Une réforme de fond sur le vote électronique, la proportionnelle, la démocratie participative.

Le travail accompli par l’équipe régionale depuis 2010 aura été en constance dans le seul intérêt des Réunionnaises et des Réunionnais.

La démocratie s’est exprimée et il faut humblement la respecter. Le travail à venir sera pleinement consacré à la construction pour continuer de défendre mon territoire et les Réunionnais. L’engagement qui est le mien reste intact."

• Jeaan-Hugues Ratenon, député

"J'adresse toutes mes félicitations à Madame Huguette Bello, notre nouvelle présidente du Conseil Régional, depuis ce dimanche 27 juin 2020. Une victoire amplement méritée de notre candidate de l'Union de la Gauche pour une nouvelle gouvernance à la Pyramide Inversée.

Je lui fais part de tous mes encouragements pour tous les défis et projets quant à sa nouvelle mandature à la Région Réunion. Je suis convaincu que notre nouvelle élue contribuera à un réel changement pour notre territoire afin de relever les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, pour faire entendre votre voix, pour ensemble engager un vrai changement

Cette victoire est historique, celle des réunionnaises et des réunionnais, et aussi celle des forces de progrès, pour la construction d’une Réunion plus solidaire, plus écologique, plus dynamique et ouverte au monde, pour le nécessaire ré-équilibrage entre nos micro-régions. La victoire de l’honnêteté contre la malhonnêteté.

Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier l’ensemble des Réunionnais qui ont contribué à la victoire de Madame Huguette BELLO et de son équipe. Nous avons entendu et compris votre message, message de colère et de doute pour nombre d’entre vous avec encore un fort taux d’abstention, mais aussi message d’espoir pour plus de justice sociale et pour une politique plus intègre."

• Michel Dennemont, sénateur

"Les réunionnais ont fait majoritairement le choix d'un changement de gouvernance à la tête de de la Région Réunion. Je félicite Huguette Bello et son équipe pour leur belle victoire de ce dimanche."

• David Lorion, député

"Je voudrais remercier tous les électeurs qui ont voté car le contexte sanitaire reste difficile. Ils ont choisi en majorité de changer la gouvernance de la Région. J'adresse donc mes félicitations amicales et républicaines à Huguette Bello et je lui souhaite de réussir dans ses nouvelles responsabilités. Notre candidat Didier Robert n'a pas démérité dans une campagne intense soutenue par de nombreux maires. Nous tirerons les enseignements de cet échec un peu plus tard. Toutes mes félicitations aussi aux nouveaux conseillers départementaux qui viennent d'être élus. Je formule le vœu que ces deux assemblées travaillent plus ensemble notamment sur leurs compétences partagées, mais aussi sur les grands projets structurants pour notre île, notre jeunesse et le développement économique pour tous"

• Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis

"Je voudrais remercier l’ensemble des électeurs, plus particulièrement les Dionysiennes et les Dionysiens qui nous ont fait confiance pour cette belle liste d’Union. Demain, nous serons pour la première fois depuis 30 ans dans la majorité du Conseil Régional.

Aussi, avec cette grande victoire, je suis heureuse de pouvoir compter sur la totalité des cantons de Saint-Denis, où là encore la majorité Municipale, les élus, font un carton plein. Bravo !!! Ce soir, une nouvelle Réunion se dessine, un nouveau Saint-Denis se profile."

• Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre

"La liste d’union de la gauche conduite par Huguette Bello a remporté le second tour du scrutin régional. Je prends acte des résultats réalisés par cette dernière sur le territoire de la commune de Saint-Pierre, qui sont identiques à ceux de l’ensemble des communes du Grand sud. Je tiens à féliciter la candidate élue, et lui souhaite tous mes voeux de réussite dans l’intérêt supérieur des Réunionnaises et des Réunionnais."

• Joé Bédier, maire de Saint-André

"Je voudrais d’abord remercier les électrices et électeurs qui ont porté leurs suffrages sur les candidats de gauche et de progrès. La victoire de la liste de rassemblement conduite par Huguette Bello aux régionales est un moment historique et un réel espoir de changement pour la Réunion, dont la situation est marquée par l’absence de réel projet de développement et des inégalités dont pâtissent plus de 150 000 chômeurs et 40 % de la population en état de pauvreté.

Mon équipe de campagne et moi-même sommes fiers de la contribution apportée à cette victoire, la liste Bello gagnant plus de cinq points à Saint-André par rapport à 2015, à 49,82 % et 57 voix de la majorité. Aux départementales le gain enregistré dans le canton central de la commune est particulièrement important, le binôme que nous avons soutenu étant à 87 voix de la victoire contre des sortants qui passent de 65 à 5O,4 % des voix.

Qu’ils s’agissent des régionales ou des départementales j’ai fait le choix, les Saint-Andréens le savent et l’ont majoritairement approuvé aux municipales de l’année dernière, de consacrer mon temps et mon énergie prioritairement à la commune, en respectant mon engagement " un élu, un mandat ".

Il est temps par ailleurs qu’on sorte de la tendance à " municipaliser " chaque élection et à faire des conseils régional et départemental des assemblées des maires, fonctionnant à coups de compromis, de rapports de force et où chacun a d’abord en tête ce qu’il peut rapporter à ses électeurs de la commune.

Région, département et communes doivent concourir aux mêmes objectifs que sont l’aménagement et le développement durable et équilibré du territoire. C’est à cela que chaque élu doit s’atteler et contribuer, chacun à sa place, dans le cadre notamment d’une conférence territoriale que la nouvelle majorité régionale va enfin activer."

Ibrahim Patel, président de la CCIR

"Au nom de la Chambre de Commerce et d’Industrie de La Réunion, je tiens à adresser mes chaleureuses félicitations à Huguette Bello pour la victoire de sa liste aux élections régionales. C’est un moment décisif pour notre territoire qui intervient dans un contexte de crise sans précédent. La mandature qui va s’ouvrir devra en gérer les conséquences mais aussi impulser la relance. 

Le nouvel exécutif régional aura ainsi à répondre à plusieurs questions cruciales pour notre économie et notre île : 

    Comment relancer l’économie régionale après la crise, tout en regagnant en indépendance économique ?  
    Comment encourager la création d’activité et assurer la pérennité et le développement des très petites entreprises ?
    Comment aller vers de nouveaux modèles économiques intégrant pleinement les transformations environnementales, numériques et sociales ?  
    Comment répondre aux besoins des entreprises en matière de recrutement et de formation ?   
    Comment assurer un développement économique équilibré pour l’ensemble de notre territoire ?   
    Comment renforcer l’attractivité et le rayonnement de notre île ?

La CCI Réunion est en prise directe avec les besoins des entreprises. Elle les accompagne dans leur développement, forme leurs collaborateurs et fait aussi entendre leurs préoccupations. 
Forte de son réseau économique de proximité, de ses outils et compétences au service des TPE-PME, des porteurs de projets et du territoire, la CCI Réunion sera bien entendu aux côtés de la Région Réunion pour répondre à l’ensemble de ces questions cruciales pour notre territoire.

C’est pourquoi, en tant que partenaire naturel et incontournable de la Région Réunion, je me réjouis d’ores et déjà de poursuivre l'excellente coopération entre nos deux institutions."

• Firose Gador

"Je salue doublement la victoire des forces de progrès au lendemain du 27 juin. Celle de Madame Huguette BELLO à la Région et de Jean-Yves Langenier et Isabelle Erudel au Département (canton2).

Sur le plan régional, une nouvelle page s’ouvre pour La Réunion tant les défis à relever sont immenses : emploi, crise sanitaire, logement, environnement, la culture et l’identité, la relance économique, l’éducation …

Redonner du sens à l’action politique et remettre de la cohérence, voilà le choix des réunionnaises et des réunionnais. Plus que jamais la question de la probité en politique permet de faire bouger les choses. C’est le message fort à retenir dans le cadre de ces élections."

Mikaël Sihou, président Endemik Réunion

“Au soir de ce 2e tour des Régionales, les Réunionnais ont décidé de placer en tête de ce 2e tour des Régionales notre liste conduite par Huguette Bello. Ils nous confient ainsi pour pour cinq ans la gestion de la plus grande Région des Outre-mer, celle de la France dans l'Océan Indien. Ce résultat nous ravit et nous donne en même temps une très grande responsabilité pour le présent et pour l'avenir.

Endemik Réunion, jeune mouvement de ls société civile né officiellement il y a six mois, et présent dans cette bataille des régionales, a oeuvré à cette victoire finale. En ce sens, la main tendue à la jeunesse et à l'audace, signal fort auprès de la population, a été une réussite. Notamment à Saint-André et, globalement sur l'Est, territoire qui nous est cher, où nous maintenons l'assise populaire obtenue le 20 juin dernier.

En cette période témoignant chaque jour d'un monde en mouvement, nous devons dès ce soir garder à l’esprit que nous ne devrons pas décevoir les familles, les jeunes, toutes celles et ceux qui sont dans la précarité; Celles et ceux qui restent portés par le rêve et l'ambition au service d'une Réunion, plus solidaire, soucieuse de son environnement face à l'urgence climatique, unie et apaisée. La Réunion de l'espoir et de l'Avenir.

La confiance de nos compatriotes réunionnais se mérite mais, surtout, se respecte. En ce sens, nous ferons en sorte de faire entendre la voix du mouvement citoyen, aujourd'hui et demain; ses idées, ses attentes et aspirations, ses traditions et sa culture, et cette créolité à part de notre “île monde”, mise en exemplarité au delà des mers. Le combat continue. Nou lé unik, nou lé tipik, nou lé Endemik !”

Jean-Pierre Marchau, pour Naturellement écologistes

Nous adressons nos sincères félicitations à Huguette Bello qui vient de mettre fin à onze années de mandats de Didier Robert. La nouvelle présidente a réussi à rassembler autour d’elle et a ainsi mis fin à onze années marquées par l’échec du chantier de la NRL et des reculs majeurs notamment sur le plan des mobilités et de l’objectif d’autonomie énergétique.

Cette nouvelle majorité régionale va se trouver confrontée aux menaces que le changement climatique fait désormais peser sur notre île. La Réunion, en effet, entre dans une décennie cruciale. Il y a quelques jours, une ébauche du prochain rapport du GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évaluation du Climat) a fuité dans la presse, elle évoque des " retombées climatiques cataclysmiques " et prédit que " le pire est à venir ".

Nous avons porté dans cette campagne régionale le projet d’une COP climat régionale réunissant le acteurs politiques, économiques ainsi qu’une composante citoyenne. Il s’agit de construire un consensus entre toutes les forces locales autour des enjeux de la neutralité carbone pour les dix à quinze prochaines années : les enjeux en termes de mobilités, de souveraineté énergétique, de transition agricole, d’aménagement du territoire, etc.

Une Convention climat est nécessaire pour établir un diagnostic partagé sur la nécessité de changer de cap afin d’éviter d’avoir à subir les effets du changement climatique qui frapperont en premier les plus pauvres. Nous espérons que la nouvelle majorité aura à cœur de se saisir de cette question qui engage l’avenir de notre territoire.

   

5 Commentaire(s)

Lorenzo, Posté
La Réunion n'est pas la seule à basculer à gauche ; la GUYANE aussi, avec une gauche unie qui a sorti le seul président de région LREM !! Mais chut, les médias restent discrets !
Alain, Posté
Ma réaction: bravo! Le problème des saint paulois c'est que maintenant il va falloir supporter le JF Copé du PLR: Séraphin, jamais élu mais de plus en plus présent!Avec lui, aux prochaines municipales n'importe quel candidat de droite sera élu!Nativel, Melchior ou même le retour du retour du Bénard...A moins que Séraphin nous fasse une "Robert" ou une "Hoarau", dans 6 mois il se fâche avec Huguette et monte son parti...la vengeance d'Huguette sera terrible et nous serons débarrassés de cette erreur de casting...
Pierrot , Posté
Suis pas fan du personnage mais je dois dire que le Président de la CCI pose les bonnes questions !!!
Tiwel, Posté
Robert où tombe sur le cul - karma lo man
Plus de 10 000 voix d'écart , Posté
Plus de 10 000 voix d'écart. C'est très confortable. Bravo Mme BELLO