Scrutin :

Départementales : léger avantage à la droite, le match pour la présidence peut commencer


Publié / Actualisé
Ce dimanche soir 27 juin 2021, 22 binômes ont été élus, rejoignant ainsi les 3 binômes déjà élus au 1er tour, le 20 juin dernier. Compte tenu du caractère très particulier de l'élection de la présidence du Département, rien n'est pour l'instant joué même si le Palais de la Source semble plutôt pencher à droite ouvrant la voie à une possible réélection de Cyrille Melchior à la présidence du Département. Ce dernier retrouvera sur sa route l'ancienne présidente Nassimah Dindar qui a annoncé sa candidature à cette fonction (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce dimanche soir 27 juin 2021, 22 binômes ont été élus, rejoignant ainsi les 3 binômes déjà élus au 1er tour, le 20 juin dernier. Compte tenu du caractère très particulier de l'élection de la présidence du Département, rien n'est pour l'instant joué même si le Palais de la Source semble plutôt pencher à droite ouvrant la voie à une possible réélection de Cyrille Melchior à la présidence du Département. Ce dernier retrouvera sur sa route l'ancienne présidente Nassimah Dindar qui a annoncé sa candidature à cette fonction (Photo rb/www.ipreunion.com)

Au Port, Jean-Yves Langenier signe son retour politique en l’emportant avec Isabelle Erudel (59,34% des voix). A la Possession, Gilles Hubert et Fabiola Lagourde, soutenus par Vanessa Miranville, sont gagnants (56,86% des voix). A Sainte-Marie, Rémi Lagourgue est réélu avec Valérie Rivière (61,18% des voix).

Lire aussi : Départementales : trois binômes déjà élus

Dans le canton de Saint-André 1, René Sotaca retrouve son fauteuil de Conseiller départemental avec Jualie Aroubani (51,76% des voix). A Saint-André 2, Jean-Marie Virapoullé et Viviane Payet Ben Hamida sont réélus (50,43%). Dans le canton de Saint-André 3, Jeannick Atachapa l’emporte avec Sidoleine Papaya (62,21% des voix).

A Saint-Benoît 1 et 2, grand chelem des binômes soutenus avec le parti Banian de Patrice Selly avec les victoires de Sophie Arzal et Augustin Cazal (51,32% des voix) ainsi que Amandine Hoareau et Bruno Robert (52,73% des voix).

Grand chelem socialiste également à Saint-Denis avec les victoires des candidats soutenus par Ericka Bareigts : Gérard Françoise et Monique Orphé à Saint-Denis 1 (56,62% des voix), Nassimah Dindar et Jean-François Hoareau à Saint-Denis 2 (56,15% des voix), Brigitte Adame et David Belda à Saint-Denis 3 (61,46% des voix) et Audrey Belim et Virgile Kichenin à Saint-Denis 4 (54,14% des voix).

A Saint-Leu, Bruno Domen et Brigitte Absyte sont élus avec 60,03% des voix. A Saint-Louis, la maire Juliana M’Doihoma réussit à faire élire ses deux binômes Flora Augustine Etchverry et Pascal Mangué à Saint-Louis 1 (59,2% des voix) et Camille Clain et Jean-François Payet à Saint-Louis 2 (55,40% des voix).

A Saint-Paul, la majorité municipale est battue sur les trois cantons. Cyrille Melchior et Adèle Odon l’emportent à Saint-Paul 1 (66,81% des voix), Aurélien Centon et Jeanne Hoarau gagnent à Saint-Paul 2 (56,18% des voix) et Jean-François Nativel et Eglantine Victorine l’emporte à Saint-Paul 3 (55,44% des voix).

A Saint-Pierre, sans surprise, les candidats de Michel Fontaine sont victorieux. A Saint-Pierre 1, Thérèse Ferde est réélue avec Jean-Louis Pajaniaye (56,54% des voix). A Saint-Pierre 2, Béatrice Sigismeau et Philippe Potin rempilent (62,66% des voix).

Enfin, au Tampon, Laurence Mondon est réélue avec Dominique Gonthier (59,6% des voix). André Thien-Ah-Koon et Augustine Romano conservent leur fauteuil avec 65,74% des voix.

Mathématiquement, la droite compte 22 élus tandis qu’on recense 20 élus de tendance de gauche, ce qui pourrait faire l’affaire de Cyrille Melchior, le président sortant candidat à sa propre succession. Il retrouvera sur sa route Nassimah Dindar qui a également annoncé sa candidature ce dimanche soir. Peut-être que d’autres candidatures émergeront d’ici le 1er juillet, date du 3ème tour.

Compte tenu du caractère très particulier de l’élection de la présidence du Département, rien n’est pour l’instant joué même si le Palais de la Source semble plutôt pencher à droite.

Des alliances pourraient se faire et se défaire dans les prochains jours, sans compter le fait que les candidats devront aussi convaincre les Conseillers départementaux qui ne sont dans aucun des blocs, tels que Aurélien Centon et Jeanne Hoarau, Gilles Hubert et Fabiola Lagourde ou encore les 2 binômes de Saint-Louis. Si la maire Juliana M’Doihoma semble plutôt proche de la droite, elle a aussi une grande proximité avec Nassimah Dindar. Bref, rien n’est tout à fait joué en vue de ce 3ème tour.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Wiki, Posté
@dommage pour st andré: le canton a eu plusieurs élus depuis 1986 et la politique de ville est une compétence de la municipalité qui a changé en 2020.https://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Saint-Andr%C3%A9-2Ne soyez pas mouton mais informez vous
Ti Léon , Posté
Cyrille Melchior, bien que de droite, n'est pas clivant. Il semble parvenir à travailler avec toutes les institutions, à vu ses budgets votés sans polémique et fait preuve de probité. Pourquoi les conseillers départementaux devraient-ils changer de président 'Par manque de charisme 'Nassima en a, mais aussi des casseroles.
974, Posté
Serge Hoarau président. Bonne idée
Dommage pour St André , Posté
Dommage que St André qu'on n'est pas choisi un autre duo. Ville en retard depuis 50 ans. Et la 6 ans de plus.
Lol, Posté
Serge Hoarau président! Marre de nassimah et des personnes avec des soucis judiciaires
Le changement arrive , Posté
Il faut le changement au conseil départemental. Il faut un.nouveau président ou présidente.