Après trois années d'inéligibilité :

Thierry Robert : retour (actif) vers la politique


Publié / Actualisé
Ex député et maire de Saint-Leu Thierry Robert a désormais purgé sa peine de trois ans d'inéligibilité. L'heure pour lui de faire son grand retour en politique ? Il le laisse entendre dans un message publié ce mardi 6 juillet 2021 sur Facebook et il l'affirme clairement lorsqu'il est questionné par Imaz Press. En ligne de mire les législatives de 2022 "s'il y a une forte adhésion de la population" pour sa candidature et les municipales de 2026 (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ex député et maire de Saint-Leu Thierry Robert a désormais purgé sa peine de trois ans d'inéligibilité. L'heure pour lui de faire son grand retour en politique ? Il le laisse entendre dans un message publié ce mardi 6 juillet 2021 sur Facebook et il l'affirme clairement lorsqu'il est questionné par Imaz Press. En ligne de mire les législatives de 2022 "s'il y a une forte adhésion de la population" pour sa candidature et les municipales de 2026 (Photo rb/www.ipreunion.com)

Condamné en 2018 pour manquement à ses obligations fiscales, Thierry Robert est donc de nouveau éligible depuis ce mardi 6 juillet. Ce qu’il n’a pas manqué de souligner dans un message facebook publié le jour même :

 

Un message se voulant énigmatique mais ne laissant guère de place au doute. Thierry Robert devrait très prochainement faire son grand retour en politique. Interrogé sur le sujet, l'ancien élu note que "pour l’heure", il est plutôt occupé par ses "affaires et projets" sur le plan économiqu". "Je ne peux pas laisser ces affaires comme ça alors que mes collaborateurs ont quand même besoin d’une présence permanente" explique-t-il.

Il nuance ensuite son propos : "cela dit, il ne s’agit pas de négliger ce qui se passe actuellement. Il y a eu un changement important récemment (la victoire de Huguette Bello aux régionales – ndlr). C’est bénéfique pour La Réunion. Il s’agit pour moi d’apporter ma pierre à cet édifice" détaille-t-il.

Cette prise de psoition n'est pas vraiment une surprise. Thierry Robert n’avait plus fonction politique depuis décembre 2018 et sa démission du Conseil municipal de Saint-Leu, pour autant, il n’avait pas réellement disparu de la vie politique locale.  "J’ai toujours été dans la politique, je n’ai jamais abandonné ce combat"souligne-t-il

Ainsi, en 2018, il avait soutenu son frère Pierrick Robert à la députation face au vainqueur du scrutin, Jean-Luc Poudroux. En 2020, il avait tenté de se présenter aux élections municipales à Saint-Leu, en vain, son interprétation relative à sa peine d’inéligibilité s’étant avérée erronée et rejetée par le Conseil d’Etat.

Plus récemment, durant les élections régionales, l’ancien député-maire avait apporté son soutien à Ericka Bareigts pour le 1er tour avant d’appeler à voter en faveur de Huguette Bello au second tour. Un choix pertinent puisque cette dernière a remporté les élections régionales le 27 juin dernier.

Sa peine d’inéligibilité désormais purgée, l"ancien élu est donc libre de s’engager pleinement dans une bataille électorale.

Les élections les plus proches sont les législatives. Thierry Robert pourrait avoir un coup à jouer pour tenter de reprendre son écharpe de député. "Je me prononcerai sur cette question d’ici la fin de l’année, une fois que j’aurai vu pour la gestion de mes affaires économiques" répond l’ancien maire de Saint-Leu. Il ajoute : "la vraie question est de savoir si je peux apporter quelque chose à la 7ème circonscription et s’il y a une large adhésion à ma candidature. Je n’irai pas au forceps pour imposer ma candidature".

L'ancien député se dit beaucoup plus patient et "moins fougueux"que par le passé. "Pour moi le temps des candidatures tous azimuts appartient passé. En politique, lorsqu’on commence à tout gagner, on se sent invincible et on oublie que l’électorat est raisonnable. A 44 ans, j’ai connu des débuts fulgurants avec des victoires successives puis de grosses déconvenues où rien ne m’a été épargné. A moins d’être fou, on ne commet pas deux fois la même erreur" avance-t-il.

Thierry Robert semble par ailleurs bien décidé à être présent à la bataille des municipales de 2026. Il s'agirait de guider vers la sortie le maire actuel, et son ancien fidèle allié, Bruno Domen, dont il critque régulièrement la gestion municipale. "Ce qu’il (Bruno Domen – ndlr) fait est tellement petit et maladroit qu’il aucune explication à son attitude. Ce n’est plus un sujet pour moi ", lance-t-il avant d’évoquer la "situation financière compliquée de la commune de Saint-Leu".

"Je ne peux pas rester les bras croisés. Il est grand temps de m’exprimer, beaucoup de Saint-Leusiens me le demandent" indique-t-il sans en dire davantage. Interrogé sur le bon score enregistré par Huguette Bello à Saint-Leu au second tour des régionales (58,28% des voix) Thierry Robert se veut modeste "je n'ai fait que diffuser des vidéos, très suivies, où je donnais des conseils, je n'ai rien fait d'autres" dit-il. Ce qui pourait aussi signiffier qu'il pense avoir  des raisons d’espérer en perspective des prochains scrutins. Reste à voir s’il reussira un retour gagnant en se débarassant de son image passée.

Pour ce faire, l'ancien maire compte bien présenter un nouveau visage. Il ne manque pas de souligner sur sa page facebook. "J’ai mûri", signale-t-il, se décrivant même en utilisant les termes de "responsable" et "apaisé", une manière de dire que ses frasques du passé sont derrière lui.

Le genou à terre devant le préfet Marx en 2012 la tente dans les jardins de la préfecture, les punchlines du genre "mi vien pou ou ti kok" adressées à Didier Robert appartiennent au "Thierry Robert d'avant". C'est le Thierry Robert d'aujourd'hui qui le dit

www.ipreunion.com / [email protected]

   

12 Commentaire(s)

Titi, Posté
Ah la catastrophe ..... inélligible à vie, ça faisait du bien de ne plus entendre parler de lui, si ça aurait pu être pareil pour Bello, Didier Robert etc ..... Pauvres St Leusien, ils vont encore se diviser, se tirailler pou la peau graton aux prochaines municipales.... Thierry va les courtiser, les lécher, leurs promettre monts et merveilles, contrats, déclassement de terrains, un tit l'aide etc ..... il va aller tous les jours sur le terrain dans leurs kaz, pour taz a zot ... Allala catastrophe
AYE AYE, Posté
Si domoun la pa tir leçons du passé, la Réunion lé mal embarqué.Oublis pas son cinéma po fé honte la Réunion
Tintin, Posté
Je. Ne. Comprend pas pourquoi une fois élus les hommes prennent de la graisse dans le ventre , moins pour les femmes, peut être que les hommes sont trop gourmands et les femmes pensent à la population qui souffre
Laurent, Posté
Thierry gênait car il disait la vérité ! Et coq japon l'a éliminé - karma ek malédiction i arrivent pou sek la tire manger dans l'estomac des pauvres
GERARD97460, Posté
Je me demande pourquoi ils deviennent aussi gros et gras après avoir été élu à un poste politique, je pense que la politique est un lieu mauvais pour la santé des hommes et femmes, mais je vois que Huguette BELLO n'est pas concernée par cela, je dis cela car je la connais depuis 1984 et elle était déjà une élue politique.J'espère qu'elle ne prendra pas la même maladie de ces hommes politiques, qui sont devenus énormes aujourd'hui.Cela me fait juste un peu rigoler de les voir aussi énorme..
BEN KENOBI, Posté
Il ne devrait plus se représenter. Place à ceux qui sont propres, qui n'ont jamais eu affaire à la justice du pays , que ce soit la justice pénale, fiscale, juridique ou autre. Y en a marre de ces politiciens et politiciennes qui ne briguent que le pouvoir , qui ne cherchent qu'à placer leurs aficionados. Il y a des jeunes pousses qui sont dorénavant aux postes de responsabilités. Vous qui avez déjà été élus, dégagez
974, Posté
En ligne de mire : le joueur de poker maintenant. Lui aussi doit rendre des comptes.
SOMANKE , Posté
Qui n'est pas condamnable ' Qui n'a pas, dans son jardin secret, le résultat d'une pulsion négative qui l'a conduit à commettre des faits qui auraient pu lui valoir une condamnation'Les jardin secrets sont de plus en plus rares. Sous couvert de " transparence " certains se croient autorisés à les violer, fut-ce avec violence, utilisant même la justice comme moyen d'effraction. Elle (la justice) va alors jouer son rôle et donc être juste dans le sens où elle devra réajuster le prévenu à l'ordre de la société où elle s'exerce, ce qui l'amènera à s'interroger (ou pas) sur la justesse de cet ordre par rapport à un ordre moral, éthique qui lui est supérieur. Si la justice a joué son rôle, TR peut légitimement se prétendre juste parce que réajusté. Je sais que ce processus pose questions. L'ordre social est évolutif et trop souvent conjoncturel, voire opportuniste, et l'Homme adore les " pas de côté "qui donnent du sens à sa vie (du moins le croit-il). TR est un exemple de ces danseurs qui croient avoir trouvé le bon rythme, celui qui s'accorde au monde. L'avenir nous le dira
MOUTIEN, Posté
J'ai une grande admiration pour Thierry Robert. Le seul député de France responsable hiérarchique d'un préfet. Et surtout, il mérite d'entrer dans l'Histoire (avec un grand H) pour avoir accompli la grève de la faim la plus rapide au monde. Mahatma Thierry restera dans les mémoires (appelé par son prénom, car le nom pourrait porter à confusion avec un autre grand homme politique réunionnais, qui, par erreur, s'est fait allouer 100.000 euros de rémunération auxquels il avait auparavant renoncer et a été le président du plus grand plongeoir au monde en pleine mer)
La vérité si je mens !, Posté
Le Passé Thierry Robert, ex député de la majorité présidentielle, Macron compatible !!!T E R , Thierry Ek RobertFeu Paul Vergès pensait que Thierry Robert est trop brouillon et trop incontrôlableThierry Robert, le LPA-Bayrouiste et socialiste non encarté (pour avoir voté Hollande en 2012 et rallié Annette en 2015). L'avenir (2022) ''' /// ''' .... ///
Jose, Posté
Il a maintenant tous les prérequis pour être élu, condamné donc un exemple pour beaucoup de nos concitoyens...
Jack, Posté
N'a un bougre et un fem', la fait toute pou salit à où et détruit ou carrière, zordi Alli sa être inéligible pou bien longtemps ! Malédiction i retourne sur l'expéditeur