Saint-Gilles - Des surfeurs aux Roches Noires :

Toujours dans l'eau malgré les risques


Publié / Actualisé
Malgré l'interdiction de surfer aux Roches-Noires depuis les attaques de requins au cours du dernier trimestre de 2011, une dizaine de surfeurs ont repris le sport tous les matins à l'endroit qu'ils estiment être "leur spot". Ils sont conscients des risques mais ne peuvent laisser filer les vagues qui leur sont "vitales".
Malgré l'interdiction de surfer aux Roches-Noires depuis les attaques de requins au cours du dernier trimestre de 2011, une dizaine de surfeurs ont repris le sport tous les matins à l'endroit qu'ils estiment être "leur spot". Ils sont conscients des risques mais ne peuvent laisser filer les vagues qui leur sont "vitales".
Le surf est redevenu une habitude aux roches noires depuis quelques semaines. On peut apercevoir quelques surfeurs dans l'eau dès le matin. D'autres prennent néanmoins un peu plus de précautions et préfèrent surfer juste à côté, à la plage des Brisants. "On surfe 20 mètres derrière les plongeurs et l'on reste au niveau du corail. Les plongeurs font parfois peur aux requins et il y a moins de risques d'avoir des requins dans de l'eau si peu profonde " explique Sébastien, qui surfe aux Brisants. " On va surfer à midi et seulement quand il fait beau pour diminuer les risques" ajoute-t-il. "Mais je peux comprendre que d'autres surfent aux Roches Noires car dans la tête des habitants de Saint-Gilles, c'est toujours un endroit sûr" dit-il.

"Le problème est qu'il y a une présence de requins bouledogues dans toute la région de Saint-Gilles" commente un scientifique qui préfère garder l'anonymat. "En face des Roches-Noires il y en a même plusieurs" affirme-t-il. Il précise aussi " il faut savoir que parler d'une présence de requins est bien différent que de parler d'un risque, les deux ne vont pas nécessairement ensemble ".

Sans attendre l'éclairage d'éventuelles études scientifiques sur la présence inhabituelle de ces requins si près des côtes, les surfeurs ont donc repris la pratique de leur sport préféré.

Il y a eu six attaques de requins cette année sur la côte Ouest de l'île, dont deux mortelles. Par arrêté municipal, la pratique du surf est toujours interdites sur les plages de Roches Noires et de Boucan canot


Soe Hitchon pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !