À l'approche de l'hiver austral :

Risque requin : la préfecture recommande "la plus grande vigilance"


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce mercredi 9 avril 2014 dans la soirée, la préfecture appelle à "la plus grande vigilance" concernant le risque requin à l'approche de l'hiver austral. Elle indique que "les rapports intermédiaires de l'étude CHARC soulignent que la présence côtière de requins potentiellement dangereux pour l'homme augmente significativement" à cette période. Le préfet demande le strict respect de l'arrêté préfectoral interdisant la baignade et les activités nautiques en dehors du lagon et des zones protégées.
Dans un communiqué publié ce mercredi 9 avril 2014 dans la soirée, la préfecture appelle à "la plus grande vigilance" concernant le risque requin à l'approche de l'hiver austral. Elle indique que "les rapports intermédiaires de l'étude CHARC soulignent que la présence côtière de requins potentiellement dangereux pour l'homme augmente significativement" à cette période. Le préfet demande le strict respect de l'arrêté préfectoral interdisant la baignade et les activités nautiques en dehors du lagon et des zones protégées.

"Les rapports intermédiaires de l’étude CHARC (Connaissance de l’habitat des requins côtiers de La Réunion) soulignent que la présence côtière de requins potentiellement dangereux pour l’homme augmente significativement en période d’hiver austral. Ce phénomène est plus particulièrement constaté au cours des périodes de transition (été-hiver / hiver-été), caractérisant la situation météorologique actuellement observée à La Réunion", écrit la préfecture.

"Cette augmentation saisonnière de l’exposition au risque requin est corroborée par les détections enregistrées récemment par les stations d’écoute déployées aux abords des zones de pratique d’activités nautiques. Egalement confirmée par les observations de requins collectées par le Centre régional de surveillance et de sauvetage (CROSS Réunion), cette situation doit inciter à la plus grande vigilance", poursuit le communiqué.

Dans ce contexte, le préfet de La Réunion "rappelle la mesure d’interdiction temporaire de la baignade et de certaines activités nautiques en dehors des lagons, des espaces aménagées et des zones surveillées définies par arrêté municipal actuellement en vigueur". Il souligne que "cette mesure (qui court pour l’instant jusqu’au 15 septembre 2014, ndlr) est la seule qui permette, à ce stade, de préserver la sécurité des usagers de la mer et de limiter les risques d’accident".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !