Quartiers des Calebassiers et du Ruisseau :

La mairie de Saint-Denis et la SHLMR vont réhabiliter un millier de logements


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Denis et la Société d'habitation à loyer modéré de La Réunion (SHLMR) ont signé ce mardi 23 février un accord pour la réhabilitation et la rénovation de près de 1.200 logements dans les quartiers des Calebassiers et du Ruisseau à Saint-Denis. 34.000m2 d'espaces extérieurs dont 11.000m2 d'espaces verts seront aménagés. Au total, près de 3.600 personnes seront touchées par ces travaux. La mise en application de ce protocole d'accord débutera dès cette année et s'étalera sur trois ans. La mairie et la SHLMR sont actuellement en discussion avec l'organisme Action Logement pour la prise en charge d'une partie des travaux. (Crédit Photo : Mairie de Saint-Denis)
La ville de Saint-Denis et la Société d'habitation à loyer modéré de La Réunion (SHLMR) ont signé ce mardi 23 février un accord pour la réhabilitation et la rénovation de près de 1.200 logements dans les quartiers des Calebassiers et du Ruisseau à Saint-Denis. 34.000m2 d'espaces extérieurs dont 11.000m2 d'espaces verts seront aménagés. Au total, près de 3.600 personnes seront touchées par ces travaux. La mise en application de ce protocole d'accord débutera dès cette année et s'étalera sur trois ans. La mairie et la SHLMR sont actuellement en discussion avec l'organisme Action Logement pour la prise en charge d'une partie des travaux. (Crédit Photo : Mairie de Saint-Denis)

Le projet de réhabilitation des quartiers de Calebassiers et du Ruisseau vise en priorité à rénover les habitations, construites pour la plupart il y a plus de 40 ans. La mairie et la SHLMR affichent leur désir commun d'inclure les habitants dans la concertation et la mise en application de cet accord. La rénovation de ces quartiers devra notamment répondre à des problématiques architecturales liées à l'ancienneté de ces quartiers. "Les travaux de rénovation pourraient s'élever à 3.500 euros par logement", estime Gilles Tardy, directeur général de la SHLMR. Il souligne aussi "l'importance d'une rénovation respectueuse de l'architecture".

Un autre volet de ce projet concerne l'attractivité des quartiers de Calebassiers et du Ruisseau. "Il faut penser les quartiers comme des unités de vie", souligne Éricka Bareigts, maire de Saint-Denis. Si la SHLMR aura à sa charge les travaux des bâtiments, la mairie s'attachera à "requalifier les espaces publics et extérieurs pour davantage de fonctionnalité des micro-quartiers."

Découvrez les réactions d'Ericka Bareigts et de Gilles Tardy lors de la signature de cet accord :

L'objectif de ce projet est aussi de permettre aux commerces et microentreprises de s'installer de façon pérenne. L'aménagement de près de 34.000m2 d'espaces extérieurs dont 11.000m2 d'espaces verts devra permettre de diminuer les nuisances sonores dans le quartier des Calebassiers. Le quartier du Ruisseau se verra quant à lui équipé en éclairages LED en extérieur et en bornes solaires. La maire de Saint-Denis a, par ailleurs, rappelé la proximité de l'Université et le développement du téléphérique qui pourront faciliter la redynamisation de ces quartiers.  

Lire aussi : Cinor : la première ligne de téléphérique entrera en service en 2021

La mobilité sera un élément central dans le développement de ce projet. Des travaux de voirie seront réalisés en fonction des nécessités des habitants. "Le budget participatif, qui s'élève à 10.000.000 millions d'euros pour les quartiers de Saint-Denis, pourra servir à ces travaux", précise Éricka Bareigts.

La rénovation des équipements publics aura pour but "d'améliorer la circulation piétonne, de laisser une plus grande place aux transports en commun et de réorganiser la circulation routière dans des quartiers où près de 60% des ménages ne sont pas motorisés", notent la mairie et la SHLMR. Les personnes à mobilité réduite et personnes âgées feront également l'objet d'une attention particulière dans un quartier où les populations sont vieillissantes. "Le projet de vie sera discuté et débattu avec les habitants dans les mois qui viennent. Notre volonté est d'inclure toutes les générations", termine Gilles Tardy.

ha/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Allocataire, Posté
S que ces travaux concernent les logements de la rue Duplessis svp
Sadi, Posté
Ça serait bien d'installer les volets roulants qui manque, parceque je peux même pas rester dans mon séjour avec le soleil qui pénètre et la vapeur malgré que j'ai un rideau. Les autres volets roulants demandent également à être remplacé trop fragile. Problème avec mon assureur si pas de volet roulant dans le séjour ils veulent pas assurer le vol.Merci de faire votre nécessaire