Conseil municipal :

Pas d'augmentation d'impôts à Saint-Denis


Publié / Actualisé
Consciente des difficultés auxquelles sont confrontés ses concitoyens, particulièrement depuis le début de la crise sanitaire, la ville de Saint-Denis confirme son engagement envers les Dionysiennes et Dionysiens en faisant le choix de ne pas augmenter les impôts directs locaux sur son territoire, pour la 5ème année consécutive. Nous publions ici le compte-rendu du conseil municipal de Saint-Denis. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Consciente des difficultés auxquelles sont confrontés ses concitoyens, particulièrement depuis le début de la crise sanitaire, la ville de Saint-Denis confirme son engagement envers les Dionysiennes et Dionysiens en faisant le choix de ne pas augmenter les impôts directs locaux sur son territoire, pour la 5ème année consécutive. Nous publions ici le compte-rendu du conseil municipal de Saint-Denis. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Pour Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis : " en ces temps difficiles pour nombre de nos concitoyen·ne·s dont l’activité professionnelle a été fortement affectée, dont les habitudes de vie ont été bousculées, la ville se doit d’être solidaire de sa population et agir en faveur du pouvoir d’achat des Dionysiennes et Dionysiens.

Ne pas augmenter les taux des impôts locaux est un geste fort à l’adresse des habitant·e·s, un geste de soutien dans un contexte exceptionnel de crise. Dans le même temps, la ville continue à investir dans le développement humain, l’économie, les déplacements et la solidarité pour le bien-être de la population ".

Pour Gérard Françoise, élu délégué aux finances : " la ville de Saint-Denis n’a pas augmenté les taux des impôts locaux depuis 2016 sur son territoire et figure parmi les communes où les taux des impôts locaux sont les plus bas. Cela prouve à quel point sa gestion des finances est saine et vertueuse. La ville capitale en mouvement préserve ainsi sa capacité d’être auprès de sa population ".

Concrètement, la taxe foncière appliquée sur les propriétés bâties s’élèvera toujours à 36,73%. Et la taxe sur les propriétés non bâties sera maintenue à 13,03%. Saint-Denis se place donc au 1er rang des communes réunionnaises affichant les taux de fiscalité directe les plus bas.

   

3 Commentaire(s)

Patt, Posté
Il faut le rapport de la cour régionale des comptes de 2020.
Saint Denis n a plus les moyens d investir dans de grands projets.
Trou pole ocean
Pas d augmentation mais dépenses énormes pour cantine et bus gratuit.
Et la region ? , Posté
Curieux de connaitre dans quel état se trouve les comptes de la Region. La CRC a déjà donné un aperçu et c'est inquiétant. On ne parlera des comptes de la ville du Tampon a l'époque.
Ti kok ti patte , Posté
Excellente gestion communale à st Denis. Lamaire de st denis ne fait pas le travail à moitié comme la demi route NRL.