Elections :

Départementales : Cyrille Melchior et Adèle Odon ont déposé leur candidature


Publié / Actualisé
Président sortant du conseil départemental et postulant à sa succession dans le canton 17 (Saint-Paul-1 ), Cyrille Melchior a déposé sa candidature en préfecture ce jeudi 29 avril 2021. Il a pour binôme Adèle Odon. Leurs deux remplaçants sont Minammeï Daly-eraya et Yannick Souprayen Cavery. Pour rappel, le départementales auront lieu le dimanche 20 juin et le dimanche 27 juin (Photo rb/www.ipreunion.com)
Président sortant du conseil départemental et postulant à sa succession dans le canton 17 (Saint-Paul-1 ), Cyrille Melchior a déposé sa candidature en préfecture ce jeudi 29 avril 2021. Il a pour binôme Adèle Odon. Leurs deux remplaçants sont Minammeï Daly-eraya et Yannick Souprayen Cavery. Pour rappel, le départementales auront lieu le dimanche 20 juin et le dimanche 27 juin (Photo rb/www.ipreunion.com)
   

Mots clés :

    6 Commentaire(s)

    Gaelle , Posté
    À mon sens, il a rempli son rôle au Département. Là il s'entoure de nouveaux visages en politique. On ne peut que saluer l'initiative. Moi j'adhère.Pas comme certains dès que la gagne un fauteuil y rode coure déjà su un autre.
    La relève contre bello, Posté
    Enfin des jeunes qui s'engage. Enfin un élu qui pousse la nouvelle génération et qui offre une opportunité à ces jeunes. Nous avons besoin de voir des nouveaux visages dans le paysage politique à St Paul. Je vais les suivre
    Madame Soleil , Posté
    Défaite assurée.
    Zan pir, Posté
    Les saint Paulois ne veulent plus de Cyrille Melchior. Rendez-vous le 20 juin!
    Jean Philippe Desby (NSR), Posté
    C'est bien Yannick de t'engager maintenant (la trentaine) : j'espère que tu sauras trouver des arguments pour faire, au moins, baisser un peu l'abstention...plus fort en ces temps de crises sanitaire (j'ai été sur cette circonscription en septembre dernier...=> j'ai vu des ménages en grande difficulté!), sociale, économique et de la société réunionnaise en vérité, à vrai dire {Vaclav H'vel}...Juste pour rappel : La départementalisation a plus de 75 ans, et nous sommes toujours un morceau du territoire national où persistent tant d'inégalités sociales... On peut s'interroger, tout spécialement, à cette occasion, sur la pertinence de ce statut [région mono-départementale => dans l'Hémisphère Sud, la seule RUP de cette "partie" de l'Europe !].La Corse a un statut spécial et spécifique depuis 1982. La Martinique et la Guyane sont depuis le 1er janvier 2016 CU... La Guadeloupe est en mesure de légiférer dans certains domaines. Le cas de Mayotte est compliqué (UA relance régulièrement les Nations-Unies...). La Nouvelle-Calédonie est également particulier, la Polynésie française a beaucoup d'autonomie dans la gouvernance locale... PF+NC = 49% des ZEE françaises ! La France est numéro 2 mondial...derrière les Américains !La Réunion devrait s'émanciper pour mieux coller aux réalités de sa situation et de son environnement immédiat.
    Soleyenne, Posté
    Li sa gagne une zaile monumentale ! Vive Huguette