Nouvelle offre nocturne :

Un bar et des animations pour l'ancienne gare de Saint-Denis


Publié / Actualisé
La réhabilitation de la longère de l'ancienne gare de Saint-Denis se concrétise. Sur le front de mer, la bâtisse va accueillir un "bar-cave" et des animations, aussi bien en semaine que le week-end. Un projet qui s'inscrit dans la redynamisation du front de mer voulue par la mairie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La réhabilitation de la longère de l'ancienne gare de Saint-Denis se concrétise. Sur le front de mer, la bâtisse va accueillir un "bar-cave" et des animations, aussi bien en semaine que le week-end. Un projet qui s'inscrit dans la redynamisation du front de mer voulue par la mairie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ancienne résidence des Trois Brasseurs, la longère du front de mer va retrouver un second souffle. Durant son dernier conseil municipal, la ville de Saint-Denis a présenté les grandes lignes du projet, qui devrait voir le jour d'ici la fin de l'année.

Au programme : un lieu de vie dynamique et animé mais surtout "une nouvelle offre nocturne" précise la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts. Sur six projets déposés suite à l'appel à projets lancé par la commune, c'est celui de la SARL Tikavbar qui a été retenu.

"Il s'agira d'un bar mais qui ne sera pas comme les autres. Ce type de lieu existe déjà à Saint-Pierre (le "V and B", ndlr). C'est un produit amélioré, une offre nouvelle, qui proposera également des animations en soirée et un dimanche par mois" explique la maire.

- Le "lifting" du littoral -

L'offre proposée s'inscrit dans une logique de renouvellement du front de mer. La mairie espère que le cinéma sera prêt en même temps pour proposer une offre nocturne complète. "On peut imaginer que les gens iront boire un verre après être allés voir un film" imagine Ericka Bareigts.

L'aménagement du Barachois inclut aussi la destruction du carré béton, ce bâtiment actuellement muré qui fait face à la mer. Vide et non utilisé, il va disparaître et laisser l'espace "respirer" comme le dit la maire. "Il s'agira ensuite de végétaliser cet espace" ajoute-t-elle. Un "lifting progressif" du littoral pour la commune. Par ailleurs, un établissement supplémentaire complètera prochainement l'offre hôtelière dans le secteur" précise la mairie de Saint-Denis.

Ces projets s'inscrivent dans le renouveau voulu avec les travaux actuellement en cours sur le Barachois. Le front de mer de Saint-Denis va bel et bien changer de visage. La proposition d'animations le week-end dans cette longère réhabilitée sera renforcée par l'accès réservé aux piétons le dimanche après-midi sur le Barachois.

- Un concept "dégustation" -

La maire y tient, ce nouveau lieu de vie ne sera pas "une boîte de nuit" et l'objectif n'est pas de fermer l'établissement à 3 heures du matin. La commune tient à en faire un rendez-vous "familial", au calme.

C'est également le projet de Victor Depierre, co-gérant de la SARL Tikavbar. "Il faut vraiment que les gens gardent en tête que ce n'est pas un bar traditionnel. Il s'agit d'une franchise qui a fait ses preuves : 50% cave, 50% bar". Dans la cave, trois types d'alcool : spiritueux, bières et vin. C'est d'ailleurs la bière et le vin qui ont donné son nom au concept : "V and B" (vin et bière).

Le lieu propose avant tout des dégustations de produits triés sur le volet, locaux si possible. "Nous avons toutes les brasseries locales par exemple, idem pour les assortiments de tapas que nous proposons avec les boissons." Le tout vendu à des prix abordables, promet le co-gérant.

Preuve que le lieu ne veut pas être traité comme un "bar traditionnel" : la fermeture, prévue aux alentours de 21 heures. Six à dix personnes seraient employées dans l'établissement dans un premier temps, avant d'élargir le recrutement, notamment aux étudiants.

- Des soirées à thème -

Sur place, le bar accueillera des concerts, des soirées à thème, ou encore des animations sportives. "C'est déjà connu chez nous à Saint-Pierre : nous faisons des soirées pour la Saint Patrick (fête irlandaise, ndlr) ou encore Oktoberfest (fête allemande de la bière). Nous avons des jeux, des fanfares, des plats typiques…" liste Vincent Depierre. La musique est régulièrement au rendez-vous, une fois par semaine à Saint-Pierre. Un concept qui sera reproduit à Saint-Denis.

L'emplacement est également rêvé pour faire résonner ce concept culturel, avec le cinéma qui fera face à la longère. "Ce local nous faisait de l'œil depuis longtemps, c'est une opportunité en plus" estime le co-géant.

Les 900 m2 proposés par le bâtiment laissent de la place pour les animations. Les dimanches, le futur "V and B" pourrait accueillir des ateliers salsa et zumba par exemple, comme à Saint-Pierre. Des soirées à thème comme celle planifée sur les pétrels à Saint-Pierre pourraient être organisées elles aussi.

"Et nous le voyons, les publics qui viennent sont issus de tous horizons, c'est très cosmopolite, à l'image de La Réunion", remarque le co-gérant qui voit déjà ce bel édifice historique être un lieu de vie par excellence.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Flash9, Posté
Cool il faut essayer de redynamiser en effet,apres tant mieux que c'est pas une boite pcq une boite de nuit dans le nord ou l'est ça part souvent en couille lolEnsuite les.projets sont bien souvent trop longs a mettre en place
Charité Hospotal, Posté
Sin dni' mon dié seigner! toujours la merde ds c ville la!Avant egale V&B , allez mang un 2 ball do riz!sin dni do mound i met la pose!
Elie Hoarau constructeur , Posté
Saint Denis devrait s'inspirer du front de mer de st Pierre. Élie Hoarau ancien maire de st Pierre à initié le développement du front de mer. Victoria ancien maire de st ni à promi une piscine et plage : promesse non tenue. Par contre il a eu in poste de chargé de mission avec Didier robert à la Région.
Dede, Posté
projet comme tout projet municipal .. Trop long à voir le jour.. Dommage
KUNTA KINTé, Posté
Avec la marieuse sin dni que la blague . Le projet pôle océan , un trou à l'air libre . Depuis 13 mois que na-na : les bibliothèques et la médiathèque. Rendre la culture accessible à tous est primordiale , diverses infrastructures qui équipent le chef-lieu, la transformation du territoire et de ses quartiers illustrent cette forte ambition municipale. Favoriser de manière significative l'insertion et l'inclusion sociale des jeunes. les Comités d'Action Citoyenne rien à l'horizon . Pendant ce temps les vrais problèmes de notre société,' emploi-chômage ' détresse de la population ' révolte de la jeunesse ' non accès au logement ' personne en situation de handicap délaissée ' coma circulatoire en se déplaçant en transport en commun , en co-voiturage ... A croire qu'on a faire à des pantins !
ZembroKaf, Posté
Si ça peut mettre un peu plus d'animations dans la capitale péi... bonne chance à eux !!!peut on boire un "coca" ou un jus dans ce lieu puisque "la komin" vise un rendez vous "familial" !!!