[VIDÉOS] Speed dating à la Nordev (actualisé) :

Saint-Denis : 317 jeunes vont devenir volontaires en service civique


Publié / Actualisé
La mairie de Saint-Denis organisait ce mardi 31 août 2021 à la Nordev un speed dating pour recruter 317 jeunes dans le cadre de la prochaine promotion de volontaires en service civique. La maire dionysienne, Ericka Bareigts, et des agents de la ville feront passer des entretiens aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les porteurs de handicap). Les 317 volontaires sélectionnés seront affectés à l'une des 13 missions proposées. Ils s'engageront pour un contrat de huit mois à compter du mois d'octobre. L'événement se poursuit ce mercredi 1er septembre. Suivez notre live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La mairie de Saint-Denis organisait ce mardi 31 août 2021 à la Nordev un speed dating pour recruter 317 jeunes dans le cadre de la prochaine promotion de volontaires en service civique. La maire dionysienne, Ericka Bareigts, et des agents de la ville feront passer des entretiens aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les porteurs de handicap). Les 317 volontaires sélectionnés seront affectés à l'une des 13 missions proposées. Ils s'engageront pour un contrat de huit mois à compter du mois d'octobre. L'événement se poursuit ce mercredi 1er septembre. Suivez notre live (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est la quatrième fois que la ville de Saint-Denis accompagne des volontaires au service civique. Cette année, l’intégration de 317 jeunes se fera dans un format inédit : un speed dating mobilisant équipes municipales et partenaires Jeunesse. Celui-ci se tient à la Nordev ces 31 août et 1er septembre 2021. Le recrutement concerne tous les jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les porteurs de handicap) qui souhaitent s’engager dans un parcours citoyen, au sein de la collectivité.

Lire aussi - Saint-Denis : un job dating pour devenir volontaire en service civique

La ville dionysienne rappelle "qu'au travers du service civique, c’est un avenir plus ouvert et davantage de perspectives que la collectivité souhaite leur offrir". Les candidats vont découvrir 13 missions conçues pour eux, dans sept domaines d'action : environnement, éducation, médiation auprès des publics fragiles, proximité, accompagnement social, numérique, sport, santé et loisirs...

Regardez le reportage de notre journaliste sur place

Pour rappel, ces volontaires accueillis dans la collectivité effectuent une réelle mission d’engagement civique, disposent d’un statut à part entière qui n’est ni celui d’un bénévole, ni celui d’un salarié, ni celui d’un stagiaire. Intégrés pour une période de 8 mois, ils perçoivent une indemnité, à hauteur de 577 euros par mois, suppléée d’un montant mensuel de 107 euros pour les étudiants boursiers ou pour les jeunes bénéficiaires du RSA attribuée par la mairie.

Présente sur place, Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis, a elle même fait passer des entretiens aux jeunes volontaires. Elle nous parle de ce speed dating : près de 1.200 jeunes ont répondu présents. "Ils ne cherchent pas un travail, ils viennent s'engager pour la ville de Saint-Denis" explique la maire. Ecoutez :

La mairie propose aux jeunes des contrats d'activités dans les domaines de l'environement, l'éducation, la médiation auprès des publics fragiles, la proximité, l'accompagnement social, le numérique, le sport, la santé et les loisirs. Ericka Bareigts a fait ce mardi le tour des partenaires associés. Regardez :

Plus de 1.000 volontaires étaient attendus pour passer des entretiens, quelques uns ont accepter de partager leur expérience avec nous. Ecoutez :

L'événement se poursuit ce mercredi 1er septembre. Pour participer il est possible de s'inscrire sur saintdenis.re/VSC ou de se rendre directement sur place à la Nordev. 

ms/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Nahilla, Posté
La trouve l'argent pou paye bénévoles '
Disak napodi, Posté
Opération ripolinage . De la poudre aux yeux . Un titre pompeux pour pomper les jeunes diplômés . Des petits contrats qu'aucun élu ne voudrait donner à sa femme ou mari et à ses enfants , même pas à sa famille . Par contre pour les places planquées , grassement payées où on devient fonctionnaire rapidement, pour ça il n'y a pas de job dating , tout se fait en missouk .