Inclusion :

Saint-Denis signe une convention avec le Fond pour l'insertion des personnes porteuses de handicap


Publié / Actualisé
La ville de Saint-Denis a signé ce vendredi 27 novembre 2021 une convention avec le Fond pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). Ce projet triennal engage un travail d'inclusion et de maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap. "Reconnue comme l'un des plus gros contributeurs de France en 2016 en matière d'inclusion des personnes handicapées, la Ville de Saint-Denis augmente constamment son taux d'obligation d'emploi (BOE) depuis plusieurs années. Alors que le taux n'atteignait pas 2% en 2016, celui-ci frôle les 6% en 2021" souligne la commune, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Saint-Denis)
La ville de Saint-Denis a signé ce vendredi 27 novembre 2021 une convention avec le Fond pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP). Ce projet triennal engage un travail d'inclusion et de maintien dans l'emploi des personnes en situation de handicap. "Reconnue comme l'un des plus gros contributeurs de France en 2016 en matière d'inclusion des personnes handicapées, la Ville de Saint-Denis augmente constamment son taux d'obligation d'emploi (BOE) depuis plusieurs années. Alors que le taux n'atteignait pas 2% en 2016, celui-ci frôle les 6% en 2021" souligne la commune, dont nous publions le communiqué ci-dessous (Photo Saint-Denis)

Ce résultat est le fruit d’une volonté affirmée comme d’une dynamique ambitieuse, afin de ré-inventer la perception du handicap et l’épanouissement de tous les agents territoriaux, sans distinction aucune. Avec le recrutement d’apprentis en situation de handicap, la raréfaction des moyens financiers imposent à la Ville une gestion stricte et optimisée. Le cofinancement avec le FIPHFP va permettre de pérenniser l’existant et développer encore des actions.

Sept axes ont été choisis pour cette convention : recrutement d’apprentis en situation de handicap, reclas- sement et aménagement d’emploi d’agent BOE, aménagement d’espace et compensation du handicap, formation des encadrants pour changer le regard sur le handicap, actions innovantes afin de proposer no- tamment des recrutement reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et nouvelle organi- sation transversale incluant une politique durable du handicap de la ville de Saint-Denis.

Ces axes correspondent très concrètement à un recrutement de 18 apprentis sur trois ans et 3 engagés vo- lontaires en service civique. 12 reclassements sont également envisagés, 45 études ergonomiques, 60 amé- nagements de postes de travail et le financement de 18 prothèses dans le cadre du maintien dans l’emploi. Côté formation, 33 sessions sont prévues. La ville entend également mettre en place un job dating en 2022.

Le fond va participer sur trois ans à hauteur de 1 030 044 euros.

- " Le handicap ne peut pas être un handicap ", Steven Hawkings -

Guillaume Kichenama, Élu délégué à la fraternité et à la lutte contre les discriminations : " La ville de Saint-Denis a la chance d’avoir des sportifs en situation de handicap qui nous montre la voie de l’excel- lence. Aujourd’hui, l’Etat veut porter le nombre de travailleurs handicapés autour de 6%. C’est un chiffre dont nous sommes très proches à Saint-Denis. Au délà, nous souhaitons être exemplaires et travailler avec nos partenaires en insistant sur la formation, l’accompagnement vers l’emploi et la lutte contre les discri- minations. "

 

   

2 Commentaire(s)

ZembroKaf, Posté
Contrat aidé, apprenti...voilà comment les collectivités embauchent les personnes "handicapées"...rien de pérennes que des emplois "kleenex" et on communique la dessus...à vomir !!!
974, Posté
Une qui pense au personne handicapé moi je suis reconnu travailleur Handicapé à region reunion en cdd eux il font le contraire mon contrat n'ait pas renouveler