Après l'incendie Montgaillard :

Ericka Bareigts : "nous exigeons que les familles soient relogées sur Saint-Denis"


Publié / Actualisé
Ce mercredi matin 22 décembre 2021, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, s'est entretenue avec la SIDR et CDC habitat. Objectif : faire part des exigences de la commune concernant le relogement de la centaine de familles victimes du terrible incendie à Montgaillard, survenu dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 décembre. La maire demande : le relogement des 114 familles sur le secteur de Saint-Denis, le nettoyage le plus rapidement possible du site par la CDC, la mise en place de sécurité sur l'ensemble de leur logement sociaux sur Saint-Denis et un travail sur l'accompagnement social des familles.
Ce mercredi matin 22 décembre 2021, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, s'est entretenue avec la SIDR et CDC habitat. Objectif : faire part des exigences de la commune concernant le relogement de la centaine de familles victimes du terrible incendie à Montgaillard, survenu dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 décembre. La maire demande : le relogement des 114 familles sur le secteur de Saint-Denis, le nettoyage le plus rapidement possible du site par la CDC, la mise en place de sécurité sur l'ensemble de leur logement sociaux sur Saint-Denis et un travail sur l'accompagnement social des familles.

Plus de 90 % des familles relogées à l'issue du drame ont pu être avoir des appartements sur Saint-Denis. La ville demande aussi à ce que les familles de retour à la Marina - l'immeuble incendié - , puissent le faire en toute sécurité. Elle ajoute que les sinsitrés doivent être en mesure "de retrouver un lien de confiance avec l'ensemble des acteurs sociaux".

Au-delà du problème de l'incendie dramatique, Ericka Bareigts a demandé "la mise en place immédiate" des gardiens d'immeubles dans les logements de la SIDR sur Saint-Denis. "Il n'y a plus de négociation dans le temps. Il faut que cela soit fait dans les 3 semaines maximum", poursuit-elle en rappellant que la ville réclame la création de ces postes depuis cinq ans.

Un travail autour de l'accompagnement social des familles, en lien avec le CCAS (centre communal d'action sociale), le Département et le bailleur social, est également réclamé.

"Nous demandons aussi la destruction à terme de l'immeuble qui a été brulé car c'est un acte fort. C'est une urgence absolue. Que l'on y reconstruise un lieu d'apaisement après ce drame. Il ne faut pas attendre, il faut anticiper", ajoute Ericka Bareigts.

Plus globalement, la mairie revendique sa participation à la stratégie d'aménagement des logements sociaux sur son secteur. "Les logements sociaux seront désormais pour les Dionysiens. On change les règles d'urbanisme. Si cela n'est pas respecté, la Ville détient un moyen de pression au niveau de la garantie d'emprunt vis-à-vis des bailleurs" , insiste la maire de Saint-Denis.

Elle réclame ainsi la mise en place d'une concertation autour du logement social dès la rentrée de janvier pour l'ensemble du territoire de La Réunion.

Lire aussi : Incendie de  Montgaillard : "toutes les familles seront relogées et leurs loyers seront gelés"

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Oiseau de mauvais augure , Posté
Il.est vrai que Mme Bareigts ne fait pas les choses à moitié comme l'autre. Ça pique on dirait.
Victorinox, Posté
Elle demande. Elle revendique. Elle exige. Bref, elle cause un tas. Mais que fait-elle ' En tant que maire de la plus grande commune d'outre-mer, elle n'a aucune solution concrète à proposer ' Ah mais non, j'oubliais : elle est socialiste, pour elle tout est toujours de la faute des autres.
974, Posté
Force est de constater que la maire de st denis fait le job.
Papillon diurne, Posté
Là, on n'a pas besoin de faire de la COM, les gens ont juste besoin des actes, des décisions, des actions, du soutien, de l'accompagnement, de la réparation des torts des institutions et des acteurs privés qui auront engrangé des profits dans cette malheureuse histoire urbaine...dans la 3ème ville la plus densément peuplées de la Réunion (= un morceau de la RF une et indivisible '''). Moi, je connais parfaitement les fautifs, les responsables et surtout les vrais coupables dans cette opération d'urbanisation, de construction de logements... C'est très grave ce qui s'est passé ces dernières années à la Réunion ! (cela ne concerne pas que le chef-lieu...)
Le dionysien, Posté
Madame le Maire,Ces situations de dégradation et d'explosions sociales tant attendues et prévisibles sont arrivées avec votre complicité et celles de vos services...Il est bien beau d'autoriser ces constructions sociales depuis des années sans se réellement se préoccuper des conséquences et des dommages collatéraux que sont les nuisances, les incivilités...et quand vient un drame, chercher un coupable et de demander tout à coup des requêtes urbuesques sans concertation avec a la clé, le chantage des garanties d'emprunt...Madame, vous êtes aussi fautive que les bailleurs sociaux et les associations de locataires dictées par le pouvoir, le profit avec la pseudo conscience de s'occuper de la misère sociale. Ou sont vos conventions signées avec ces bailleurs ' Bilan ' Malheureusement, ce ne sont que du vent à faire de la com' ...Arrêtez de faire diversion, prenez vos responsabilités... Vous étes aussi coupable de cette situation. Salutations.
Y donne pou allé , Posté
Y prend creole pour des couillons même. Bareig défend les Dionysiens qui l'apprécient largement.