75 écoles et 800 classes concernées :

Saint-Denis : les écoles maternelles et primaires à nouveau ouvertes le lundi 7 février


Publié / Actualisé
À la suite du cyclone Batsirai, de nombreux équipements communaux ont été touchés et les écoles n'ont pas été épargnées. Depuis plus de 3 jours, les agents de la ville sont mobilisés pour remettre en état les cours d'écoles ainsi que les salles de classes et les cantines dont certaines ont été impactées. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Ville de Saint-Denis. (Photo : rb/www.ipreunion.com)
À la suite du cyclone Batsirai, de nombreux équipements communaux ont été touchés et les écoles n'ont pas été épargnées. Depuis plus de 3 jours, les agents de la ville sont mobilisés pour remettre en état les cours d'écoles ainsi que les salles de classes et les cantines dont certaines ont été impactées. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Ville de Saint-Denis. (Photo : rb/www.ipreunion.com)

La sécurité des enfants est une priorité. C’est pourquoi, dès la levée de l’alerte rouge des opérations de nettoyage des classes, d’élagage et de ramassage ont été menées par les équipes municipales et leurs prestataires.

Grâce à la mobilisation des agents de la ville, les écoles sont prêtes à accueillir les élèves. Ainsi, là maire de Saint-Denis qui a errigé l’école du bonheur comme l’une des priorités de son mandat, annonce que les 75 écoles et les 800 classes de la ville seront prêtes à accueillir les enfants, les enseignant.e.s et le personnel communual dès ce lundi 7 février.

Dans toutes les écoles, le service de restauration sera assuré. Dans les écoles les plus impactées par le passage du météore, un déjeuner simplifié sera proposé aux enfants. Certaines écoles des écarts, notamment au Brûlé, à Saint-Francois et à la Montagne, sont encore privées d’électricité.

La maire de Saint-Denis a demandé à EDF de faire de ces quartiers, une priorité du rétablissement du réseau électrique. La Maire souhaite exprimer sa reconnaissance aux agents, pour leur engagement ainsi que pour leur travail exemplaire. Grâce à leur mobilisation, les 17.000 enfants dionysiens pourront regagner les bancs de l’école dès lundi.

   

1 Commentaire(s)

Merci , Posté
St Paul et St denis sans doute les 2 villes qui ont géré parfaitement. Salazie reste en grande difficulté.