Appel à candidatures :

La Montagne : la commune de Saint-Denis propose des terres agricoles aux porteurs de projet


Publié / Actualisé
Afin de développer la souveraineté alimentaire sur son territoire, la ville de Saint-Denis dans le cadre de sa convention avec la Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural (SAFER), met à dispositions ses terres agricoles de La Montagne à destination des porteurs de projets dionysiens. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Afin de développer la souveraineté alimentaire sur son territoire, la ville de Saint-Denis dans le cadre de sa convention avec la Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural (SAFER), met à dispositions ses terres agricoles de La Montagne à destination des porteurs de projets dionysiens. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Saint-Denis. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Vous êtes doté.e de la capacité agricole et vous avez un projet d’installation en production végétale ou en apiculture ? Vous êtes à la recherche de foncier pour une exploitation en bio ou en raisonné ?

Candidatez sur le site de la SAFER pour l’attribution d’une parcelle communale en cliquant sur le lien suivant : https://annonces-legales.safer-reunion.fr/location/commune/974411

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au vendredi 3 juin 2022.
Pour un complément d’informations, contactez la cellule ville agricole : 0262 40 06 76

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la ville de Saint-Denis.

   

1 Commentaire(s)

Batofou974, Posté
"Vous êtes à la recherche de foncier pour une exploitation en bio ou en raisonné '"Alors comme ça, vous voulez faire cohabiter l'agriculture que vous dites "raisonnée", c'est à dire utilisant les pesticides dont la preuve est maintenant faite de leur très grande nocivité (ce n'est pas pour rien qu'on les appelle aussi des biocides, c'est à dire destructeurs de la vie!), avec une agriculture biologique exempte de tous ces poisons... Vous allez mettre des barrières infranchissables entre les parcelles, entre leurs sous-sols et canaliser tous les effluents et les eaux d'infiltration' Décidément, il y a tout un monde politique et administratif qui n'a pas compris que la transition écologique s'impose maintenant dans l'urgence et qu'il faut impérativement tourner la page d'une agrochimie destructrice!