Lutte contre la fracture numérique :

Saint Denis : le CCAS remet des ordinateurs à 57 familles


Publié / Actualisé
Ce mercredi 18 mai 2022, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, a remis 57 ordinateurs, gratuitement, à des familles en situation de vulnérabilité, dans le cadre du plan du CCAS (Centre communal d'action sociale) de lutte contre la fracture numérique (Photos : ville de Saint-Denis)
Ce mercredi 18 mai 2022, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, a remis 57 ordinateurs, gratuitement, à des familles en situation de vulnérabilité, dans le cadre du plan du CCAS (Centre communal d'action sociale) de lutte contre la fracture numérique (Photos : ville de Saint-Denis)

- Un accompagnement social -

La maire de Saint-Denis s'était engagée à ce que le CCAS lutte de manière concrète contre la fracture numérique, lors de l'inauguration du nouveau logo de l'organisation. Ce mardi, elle a procédé, en compagnie du vice-président du CCAS, David Belda, à la remise de 57 ordinateurs à destination d'élèves de primaire et à leur famille, identifiés comme étant en situation de fracture numérique.

La facture numérique représente le fossé entre ceux qui ont accès aux ordinateurs et à Internet, et ceux qui n'y ont pas accès. Cette situation touche aussi bien les seniors que les plus jeunes, et est un important facteur d'inégalités.

Ericka Bareigts insiste sur la volonté d'agir pour l'équité, la cohésion et l'égalité des chances, à travers cette opération, en proposant en plus de cette remise, un accompagnement pour apprendre à utiliser certaines fonctionnalités, comme la CAF ou la sécurité sociale.

 

- Un bienfait écologique –

En plus de favoriser la réussite éducative des primaires et de sortir une partie de la population de la fracture numérique, ce don s'inscrit dans une démarche éco responsable. Il se fait dans le cadre d'un partenariat avec l'ADRIE (l'association pour le développement des ressourceries, insertions et environnement).

Ces ordinateurs sont issus de l'économie circulaire, ils sont récupérés et reconditionnés par l'association. Le président de l'ADRIE, Axel Naillet, se félicite de cette action écologique et sociale. Il appelle les différents chefs d'entreprise à être solidaire de ces actions, en contactant l'ADRIE lorsqu'ils souhaitent se débarrasser de leur matériel informatique, afin que l'association leur donne une seconde vie. Vous pouvez donner ici

 

Cette initiative agit donc à la fois sur un volet social et écologique, et permet de répondre à de réelles préoccupations des Dyonisiens, comme en témoigne ce bénéficiaire :

tr/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !